Le billet du C.A.L

  • Le Cri de la Chouette

     

    thumbnail_CriChouetteCouleur.jpg

    Laïcité et Religions

     

    Vous vous demandez peut-être pourquoi un mot au pluriel et un mot au singulier ?

    Nous connaissons tous l'existence de nombreuses religions, en particulier les trois religions monothéistes : catholique, juive et islamique. Chacune affirme détenir la vraie foi dans le vrai dieu. Et chacune est ou a été en guerre contre les autres et connaît ou a connu des guerres intestines.

    Dans notre jeunesse, au cours d'histoire, nous avons tous entendu parler des guerres de religion (catholiques, de 1562 à 1598), du massacre des Juifs (pas seulement par l'Allemagne nazie), et encore de nos jours nous assistons aux attentats islamistes.

    J'avoue mon ignorance concernant le culte judaïque, mais nous savons tous que christianisme et islam nourrissent de nombreuses interprétations et dissidences. D'un point de vue laïque, c'est parfaitement cohérent : chacun a droit à ses opinions, à les affirmer, à les défendre. Nous laïques saluons donc l'existence de diverses tendances, avec une seule restriction cependant : nous désapprouvons totalement le rejet par chaque croyance de toutes les autres et, de ce fait, la transformation de croyances en obédiences - ce qui signifie clairement "ce à quoi il faut obéir". Ce qui permet de s'attaquer à tout qui pense, réfléchit, ressent les choses différemment.

    Les religions sont donc multiples et méritent largement le pluriel. La laïcité mérite-t-elle le singulier ?

    Pour la fréquenter régulièrement, je peux vous certifier que la laïcité héberge des avis divergents et que ses membres défendent des visions du monde parfois contradictoires. Mais ils ont un point commun : ils acceptent la controverse, les différences, cela même qui nourrit la discussion et le progrès humain en cherchant à résoudre les problèmes - inévitables dans la société, tant dans sa gestion que dans son quotidien.

    Nous vivons donc dans un monde caractérisé par l'existence - je n'oserais pas écrire 'la coexistence', qui sous-entend une acceptation mutuelle - de religions. Elles forment des entités fermées, antagonistes, qui depuis toujours cherchent à imposer leur vision et provoquent voire créent volontairement des conflits souvent sanglants.

    Au vu de ce monde sectaire et intransigeant, des gens ont réfléchi et accepté d'ouvrir la porte aux discussions, aux échanges d'avis. C'est ainsi qu'est né le mouvement laïque, indépendant de tout dogme : une entité ouverte qui ne rejette aucune opinion (religieuse ou autre) pour autant qu'elle-même reste ouverte aux autres opinions. Nous laïques organisés privilégions une communauté d'êtres humains qui ouvrent leur cœur et leur esprit et qui acceptent le libre arbitre de tout un chacun, sans dogme ou préjugé quelconque.

    Contrairement à une idée répandue, la laïcité n'est pas l'ennemie des croyances et des religions, mais elle ne peut accepter que croyances et opinions soient imposées.

    Le seul ennemi que combat la laïcité organisée, c'est la fermeture aux autres, le renfermement sur soi, la volonté de soumettre tous les autres à ses propres opinions ; en un mot : le(s) fanatisme(s).

     

    Pour la Laïcité Visé/Basse-Meuse

    Guy Michaux, administrateur

  • Le Cri de la Chouette

    thumbnail_CriChouetteCouleur.jpg

    Invitations

    -A regarder par une de vos fenêtres quelques arbres ou arbustes qui se métamorphosent en ces jours qui raccourcissent. Quels signaux nous envoient leurs branches qui se ballotent au gré des rafales de vent et ci et là quelques-unes de leurs feuilles qui se teintent d’or ou de feu quand elles ne tapissent déjà les sentiers ?

    -Eux qui nous permettent de découvrir les paysages automnaux, mordorés, si fugaces, typiques de nos pays du nord. Ils vous tendent leurs bras pour cueillir seul ou avec quelques comparses, des brassées d’air vivifiant, des régalades de tableaux tous au plus chatoyants. Plaisir simple assurément, que de profiter de cette beauté offerte, afin de se retrouver soi et/ou d’en partager les bienfaits avec quelques proches. Engranger son souvenir émaillera les soirées plus confinées à venir.

    -Et la laïcité dans tout cela ? Se reconnecter à soi grâce à la nature, tisser des liens avec d’autres dans ce cadre riche de diversité, somptueux, loin de toute agitation sociétale, terminer peut-être la balade autour d’un petit plat roboratif, renforcent la convivialité, nous rendent un peu plus sereins, un peu plus humains, un peu plus ouverts à soi et à l’autre. Liberté et fraternité ne sont-elles pas des valeurs chevillées en nos cœurs de laïques ?

    Francine Lonay

    Administratrice de la Maison de la Laïcité de Visé

  • Le cri de la Chouette

    thumbnail_CriChouetteCouleur.jpg

     

     

    Bonnes Vacances

     

    Les grandes vacances s’annoncent et beaucoup d’entre vous vont profiter d’un repos bien mérité.

    Savez-vous pourtant que « Vacance » ne signifie pas ne rien faire, en réalité le terme vient du latin «vacare» : « être vide, inoccupé ». On l’utilise d’ailleurs pour désigner un poste vacant, une maison laissée vacante car on part à la résidence secondaire ou pour parler de vacance du pouvoir si quelqu’un a démissionné.  Il est utilisé au singulier dans ces cas-là mais pour nos congés c’est le pluriel qui prévaut, on a bien besoin de plusieurs journées pour pouvoir se relaxer .

    Le mot vacance était utilisé pour dire que l’on était sans son occupation habituelle mais pas sans travail, loin de là. En 1231 le pape Grégoire accorde des congés de « vendanges » aux écoliers pour qu’ils puissent aller aider aux champs. L’économique primait déjà sur l’éducation…. A méditer.

    Les empereurs romains partaient aussi en villégiature mais c’est à partir du 19ème siècle que le concept se répand et les premiers congés payés sont accordés, le 27 juin 1936 en Belgique pour une période de 6 (six) jours. Heureusement depuis, la période s’est allongée ; cependant avec 20 jours légaux, nous sommes bien loin de nos voisins néerlandais ou allemands qui en ont 30.

    Les vacances scolaires ont été peu à peu calquées sur le calendrier religieux et on a ajouté des congés à la Toussaint, la Noël, Pâques et Carnaval, mais suite au développement de la laïcité, les vacances ne sont plus dictées par la vie religieuse. 

    Les congés de Pâques sont rebaptisés (en) « vacances de printemps », celles de Noël sont plus généralement appelées fêtes de fin d’années, etc… Bien des polémiques pour juste une question de sémantique, l’important c’est d’en profiter et surtout que les enfants n’aient pas un rythme scolaire trop chargé.

    Le secteur touristique est devenu un poumon économique important qui crée des emplois, le développement de cette industrie touristique est phénoménal : compagnies aériennes, agences de voyages, guides touristiques, plateforme internet, etc… tout est fait pour que l’offre soit diversifiée et abondante.

    Alors, que vous partiez à la mer, à la campagne, en randonnée ou que vous restiez chez vous tranquillement nous vous souhaitons une seule chose : profitez bien et passez de très bonnes vacances.

    Jean Joris Administrateur

     

  • Le cri de la Chouette

     

    thumbnail_CriChouetteCouleur.jpg

    La CHOUETTE va changer de cri !

    Notre petite chouette hebdomadaire née tout d’abord sous la plume de Philippe Olislagers puis reprise avec brio par Claire Dethioux a trouvé une autre aile pour vous informer sur nos idées, pour attirer votre attention sur des événements organisés par les mouvements laïques de notre région.

    Quand je dis « une autre aile » je devrais plutôt écrire « plusieurs ailes » car remplacer Claire ne pouvait se faire qu’à plusieurs !

    Claire a rédigé le billet pendant toutes ces années, trouvant chaque semaine un sujet pour remplir une page blanche. Sa régularité était connue des services d’imprimerie mais aussi son étonnement quand les contingences de l’édition ou les « spéciales » ne lui laissaient pas de place dans les colonnes de votre magazine favori. 

    Au nom du conseil d’administration des asbl Maison de la Laïcité de Visé et de Culture et Action Laïque Basse Meuse, je tiens à la remercier par ces quelques lignes.

    J’en profite aussi pour vous signaler quelques autres changements puisque les assemblées générales ont nommé un nouveau conseil d’administration avec Victor Massin à la présidence et Michèle Watrin à la vice-présidence.

    De lecteur fidèle à devenir membre sympathisant, il n’y a qu’un pas … 

    Faîtes-le et rejoignez-nous en prenant contact avec notre coordinatrice Rachel Etienne au :

     04/265  96 48 ou 0477/78 34 79 ou par mail sur laicite.vise@gmail.com 

    Jean-Claude Detrixhe,

    Ex Président de Culture et Action Laïque de la Basse Meuse