Littérature

  • Cheratte a dignement célébré le nouveau visage du charbonnage

    mdheobbdcgapkeaf.png

    Les célébrations du 40ème anniversaire de la fermeture du Hasard ont connu un grand succès, tant par leur couverture médiatique, la présence des autorités communales et régionales et un public nombreux venu visiter les expositions.

    A côté des nombreux échos positifs entendus, on peut lire par exemple sur Facebook ce témoignage bien représentatif des avis mais aussi de l’atteinte des objectifs de ces manifestations.

    « De ces célébrations, je retiendrai le sourire de ces enfants fiers de montrer les photos de leurs parents petits et de raconter l'histoire de leurs arrière-grands-pères venus travailler. Je retiendrai la voix de ce slammeur partageant son histoire. Les expositions donnant des regards multiples et transfigurés par des artistes. La fierté de cette grand-mère en vêtements d'époque protégeant comme son plus précieux trésor la Sainte Barbe en accompagnant la fanfare. Je retiendrai l'émotion quand Les Houyeux ont joué « les corons » alors que s'illuminaient de mille couleurs les ruines de ce lieu qui fut tant pour eux. Plus encore, j'ai vu des communautés surprises et émues qu'on fasse enfin attention à elles. Pour tout ça bravo aux instituteurs, artistes, bénévoles et organisateurs! »

    Un livre vient de paraître qui évoque tout ce patrimoine matériel et immatériel ainsi que le dynamisme de tous les acteurs qui font le Cheratte non seulement d’aujourd’hui mais aussi de demain.

    Ce livre est en vente au prix de 25€

    Chez Wagelmans à Visé

    A Cheratte à «  l’atelier de couture » 119, rue de Visé

    Par mail : mborn@ulg.ac.be

  • Richelle : la vie de la Comtesse Rose de Mercy-Argenteau

    thumbnail_Comtesse.jpg

    A l’initiative des Rendez-Vous de Richelle, l’éditeur Noir Dessin Production vient de republier un roman autobiographique contant la vie de la Comtesse Rose de Mercy-Argenteau, à la personnalité très avant-gardiste pour son époque et son rang. Initialement édité en 2009, ce livre était épuisé.

    Il se lit « d’une traite », plongeant le lecteur dans les étapes de la vie très turbulente d’une dame en porte-à-faux avec les principes en vigueur dans la bourgeoisie d’il y a cent ans. Ecrit de la main même de Rose, ce livre est une biographie passionnante, partant du château d’Argenteau pour parcourir le monde en rencontrant Léopold II, le duc d’Edimbourg, le prince de Galles, le tsar Nicolas et bien d’autres célébrités.

    Le livre parfait pour vos soirées d’hiver, disponible entre autres dans les librairies de Richelle, Devant-le-Pont et Wagelmans.

  • Ce vendredi à 20 hr, lecture musicale à la bibliothèque communale

    thumbnail_logo.jpg

    Dans le cadre de l'opération de la Fureur de lire : "C'est écrit près de chez vous"

    Nous vous présentons :

    Une lecture musicale de "Elephant Island" de Luc Baba

    Avec Luc Baba, auteur et Claire Goldfarb, violoncelliste

    Le vendredi 21 octobre 2016 à 20h

    À la Bibliothèque communale de Visé - Rue du Collège,31

    Réservations souhaitées :

    À la bibliothèque : 04/374 85 57 ou à la librairie L'oiseau Lire : 04/379 77 91

    Une initiative du Réseau visétois de la lecture publique en collaboration avec la librairie L'oiseau Lire de Visé et la Bibliothèque centrale de la Province de Liège.

  • Chaque maison a son histoire

    0001OC.jpeg

    Qui parmi nous ne s'est jamais interrogé sur l'histoire de sa maison? Laurence Druez, archiviste, publie un livre à l'Institut du Patrimoine Wallon. Au fil des pages vous découvrirez que la somme d'informations est beaucoup plus complète qu'on ne se l'imagine. On commence les fouilles? Laurence sera notre guide.

    Nous sommes nombreux à nous intéresser à l'histoire de notre famille, à notre généalogie. Mais qui a déjà pensé à retracer l'histoire de son habitation? Grâce à Laurence Druez, historienne liégeoise travaillant aux Archives de l'Etat, nous allons découvrir que cette recherche peut-être aussi passionnante et fructueuse. Prenons son livre : "Chaque maison a son histoire"

    "Il ne s'agit pas d'une méthode universelle applicable à toutes les habitations, nous dit d'emblée l'historienne, mais d'une compilation de tous les types de recherches permettant d'avoir accès à ces formes de documentations "

    L'abondance de documentation disponible est étonnante. Avec de la patience, et en se rendant aux Archives de l'Etat nous pourrons compulser des documents d'origine très diverses : judiciaires, administratifs, familiaux, actes notariés, documents communaux, éclésiastiques, fiscaux, etc... 

    Au départ : l'acte notarié

    Chaque propriétaire dispose de l'acte notarié de son bien. C'est donc à partir de ce document que nous retrouverons l'ancien propriétaire ainsi que de l'acte notarié précédent. Chaque propriétaire peut ainsi, sans trop de difficultés, remonter jusqu'au XIXe siècle.

    Fig. 08.jpg

    Pour les habitations plus anciennes, nous pouvons encore effectuer des recherches dans les documents de l'Ancien Régime.

    La maison parle 

    "Ces recherches nous feront comprendre que la maison est bien plus qu'une construction en brique. C'est surtout un lieu de vie, un foyer" explique Laurence Druez

    Fig. 05.JPG

    Souvent l'histoire d’un bâtiment nous fait découvrir ceux qui y ont vécu. Les métiers, moeurs, rang social nous sont ainsi révélés. On peut également apprendre quelles transformations y ont été ultérieurement apportées. Mais aussi d'autres faits qui intéressent les historiens : dommages de guerre, sinistres, incendies ...

    Pour tous les types d'habitations 

    De prime abord, cette quête ne semble s'adresser qu'aux propriétairs d'habitations classées, de prestige, les maisons cossues... Mais tout un chacun pourra trouver de la documentation pour les habitations plus modestes, pas uniquement pour des "châteaux".

    Fig. 04.jpg

    Dans chaque maison, des familles ont vécu, des enfants ont grandi, mangé, certains y sont décédés. La Maison en a conservé l'âme. 

    "Chaque maison a son histoire" par Laurence Druez, édité par l'Institut du Patrimoine Wallon, 232 pages vendu au prix de 20 € 

    L'ouvrage est disponible en librairie, aux Archives de l'Etat à Liège ou encore sur le site www.institutdupatrimoine.be/ ou par mail à l'adresse publications@idpw.be 

    Contact téléphonique 04/250.93.76