Mot du Bourgmestre

  • Le mot du Bourgmestre

    high_d-20170421-3E96AG.jpgPierrot nous a quittés

    Pierrot c'était vraiment un personnage à Visé.

    Il avait dans de très nombreux domaines eu une carrière tellement brillante qu'on ne sait pas où il faut commencer à la relater.

    Mais avant tout, je voudrais faire état de ma profonde tristesse. Même si depuis quelques années il était frappé par la maladie, je suis comme de nombreux Visétois affligé par sa disparition (le jour de Pâques).

    Très jeune et très fringant, il fut un sportif de haut niveau. S'il s'est adonné à de nombreux sports, c'était évidemment en judo qu'il fut le plus brillant. 

    Sélectionné pour les jeux de Tokyo (1964), 5 fois champion de Belgique et 2 fois 3ème au championnat d'Europe (seulement battu par le Hollandais Gijsink qui pesait 30kg de plus que lui) et distinction rarissime, il est 7è dan de judo.

    Son activité militaire est également remarquable. Officier dans les para-commandos, il participa au maintien de l'ordre au Congo belge ; il était resté très actif au sein de l'amicale.

    Issu d'une vieille famille visétoise, il était normal qu'il soit membre d'une gilde : il s'agissait des Francs Arquebusiers dont son grand-père avait été empereur.

    En 1976, j'ai pris la bonne initiative de lui proposer de se présenter aux élections. Il accepta et je peux dire que ma proposition fut couronnée de succès.  Elu dès le 1er janvier 1977, il sera pendant 4 législatures échevin des sports et je peux affirmer sans fausse modestie que notre action a fait de Visé une ville sportive tant par son infrastructure que par de nombreuses manifestations qui s'y déroulèrent dont l'open de judo est indéniablement une des plus prestigieuses.

    Ajoutons que sur sa lancée, Pierrot fut aussi conseiller provincial de 1985 à 2000.

    Pour clôturer – mais je n'ai pas été exhaustif - ajoutons encore que Pierrot fut un commerçant particulièrement dynamique dans une des petites villes les plus commerçantes de Wallonie.

    Pierrot, tu fus un meneur pour de nombreux Visétois qui ne t'oublieront pas.  Des hommes de ta trempe, notre région, notre ville en a besoin.  Ton épouse et ta fille Margaret en sont les premières convaincues.

    Le 19 avril 2017,

    Marcel NEVEN - Bourgmestre

     

  • Le mot du Bourgmestre

    _DSC0029.jpg

    Le Femina Visé une nouvelle fois en finale de la Coupe de Belgique

    Le club de handball féminin a remporté 12 fois le championnat de Belgique et autant de fois la coupe. Malheureusement une blessure grave survenue à l'une de ses meilleures joueuses (Kristien Leonaers) en janvier 2016 l'a privée d'une victoire en championnat en 2016 (lors de l'accident le club était invaincu). Pendant une bonne partie de l'actuel championnat, les Visétoises toujours privées de Kristien échouèrent souvent de très peu et se retrouvèrent pour la 1ère fois depuis très longtemps en play-downs. En fin de championnat les résultats furent nettement meilleurs (larges victoires sur Saint-Trond et Bocholt qualifiés pour les play-off et surtout victoire contre Middelkerke en 1/2 finale de la coupe) et donc perspectives intéressantes pour reconduire la détention de la coupe de Belgique. La finale se disputera le lundi 17 avril (lundi de Pâques) à Louvain contre Saint-Trond. Un déplacement en car est prévu au départ du hall de Visé, à 10H15. Réservation pour les entrées et le car au 0495/545 228.

    Les visiteuses ne doivent pas se considérer comme favorites, mais compte tenu de leur malchance, elles méritent assurément une nouvelle victoire.
    L'importance du nombre de supporters sera peut-être décisive.

    Le 30 mars 2017,
    Marcel Neven
     

  • Le mot du Bourgmestre

    banderolleleszamisdezoe.jpg

    Lanaye est l’entité la moins peuplée des 6 communes qui le 1er janvier 1977 ont formé le nouveau Visé.

    Cela ne signifie néanmoins pas qu’il ne s’y passe rien.

    A côté de la grande brocante du printemps, le groupe « Les Z ‘amis de Zoé » vient de réussir un coup magistral.

    Précisons tout d’abord que ce groupe a choisi ce nom en souvenir de Joëlle Embrechts surnommée Zoé (la vie en grec) disparue il y a 8 ans déjà à l’âge de 40 ans.

    Plusieurs initiatives ont été prises.

    Une d’entre elle, la réalisation du spectacle « Cabaret » est particulièrement amusante et  a attiré le week-end passé pas loin de 400 spectateurs. Cela s’est passé à l’école communale de Lixhe.

    Ils étaient plus de 30 participants, intergénérationnels, depuis de jeunes étudiants jusqu’à des « acteurs » dans la fleur de l’âge. Play-back, chansons et jeux scéniques se sont succédé à un rythme soutenu sous la baguette d’un (une) metteur en scène avertie. Une partie de ces participants était venue d’ailleurs : Cheratte, Soumagne… Le groupe de Lanaye était devenu attractif. Talent et rigueur étaient donc au rendez-vous.

    Les Z’amis de Zoé n’en restent pas là.  Chaque dimanche matin, ils se réunissent autour d’un potager communautaire dont un des buts est d’apprendre à consommer ce qu’on cultive.

    Le 29 avril aura lieu la Balade gourmande au cours de laquelle 3 endroits sont prévus pour consommer des plats locaux ou régionaux.

    Enfin rappelons que les Z’amis de Zoé participent au Relais pour la vie. 

    Une partie des bénéfices du « Cabaret » lui sont d’ailleurs destinés.

    Le 22 mars 2017,

    Marcel NEVEN – Bourgmestre

     
  • Le mot du Bourgmestre

    _DSC0029.jpg

    Parfois je dois mûrement réfléchir pour trouver un sujet à évoquer.
    Aujourd'hui je suis au contraire partagé entre 4 idées et je vais les aborder toutes les 4 sommairement bien entendu.
     
    Richelle vous invite: il s'agit d'une exposition consacrée aux villages d'Argenteau et Richelle (et Wixhou). Elle est l’œuvre des Rendez-vous de Richelle appuyée par les Echevinats de la Culture et de la Famille. Elle a débuté le 11 mars et se poursuit jusqu'au 31. Elle est ouverte les vendredis, samedis et dimanches de 14 à 18 heures, à la maison des Associations de Richelle, rue du Flot (derrière l'école communale).
    Plusieurs animations sont aussi prévues le plus souvent le vendredi à 20 heures.

    Autre nouvelle importante : la réouverture du 2ème four de l'entreprise Knauff Insulation située dans le zoning. Il s'agit de la plus grosse entreprise visétoise en nombre d'emploi. Il y a quelques mois la direction avait décidé d'en faire le centre européen en matière de décisions ce qui avait déjà provoqué une augmentation du personnel. Aujourd'hui nous apprenons que le 2ème four à l'arrêt depuis 5 ans va être remis en activité (en septembre). Ce sera la fin pour une partie du personnel au chômage technique (partiel). Mais c'est évidemment aussi une bonne nouvelle pour l'emploi.

    Troisième raison de se réjouir : le film « Les enfants du Hasard » consacré aux élèves de 6ème primaire de l'école communale de Cheratte-Bas et à sa remarquable institutrice Brigitte Waroquier. Une tranche de vie passionnante qui met en scène tant les anciens mineurs que leurs petits-enfants. 1H40 formidable sans un seul temps-mort. L'avant-première a eu un succès remarquable ce mercredi au « Parc ». Le film sera représenté dans plusieurs grandes villes de Wallonie et encore au Churchill à Liège.

    Enfin, nos amis Hollandais ont eu un sursaut démocratique plus que louable en barrant la route à l'extrême droite. Après les aberrations au « brexit », en Angleterre et de l'élection de Trump aux USA, voilà une victoire de la démocratie. Comme l'avait souligné le Premier ministre sortant, il faudra que les électeurs français et allemands poursuivent dans la même voie.


    Le 16 mars 2017,
    Marcel Neven 
     

     

  • Le mot du bourgmestre

    _DSC0029.jpg

    Ouverture de la foire le 25 mars – parking derrière la Collégiale

    Comme je l'écrivais l'année passée, notre société est résolument tournée vers le futur et les innovations technologiques rencontrent un grand succès quel que soit le domaine où on peut les rencontrer : moyens de communication, informatiques et ses dérivés, véhicules, etc.

    Toutefois, il est des occasions où nous aimons nous détendre comme dans le passé. Les fêtes foraines en sont un bel exemple. Bien sûr, ce sont essentiellement les enfants qui y trouvent un divertissement mais les parents et les grands-parents qui les accompagnent y trouvent aussi leur bonheur.

    Toutefois, même si nous souhaitons poursuivre la voie des années précédentes, les travaux de la rue Albert 1er visant notamment à augmenter le nombre de places de parking nous obligent, comme pour la patinoire, à changer provisoirement de cadre. La fête foraine se tiendra donc dans le parking situé derrière la Collégiale.

    Nous y accueillons avec plaisir une bonne dizaine de forains qui nous rendent visite chaque année au mois de mars à Visé (mais aussi à l'occasion des fêtes locales à Cheratte-Hauteurs, à Richelle, à Lixhe, à Devant-le-Pont ou ailleurs encore).

    Ce sera le 25 mars, à 15 heures, que débuteront les festivités avec une inauguration officielle (en musique) dans le parking derrière la Collégiale.

    Vous êtes tous conviés.

     

    Le 8 mars 2017,

    Marcel NEVEN - Bourgmestre