Politique

  • Visé : Le Conseil Communal vote une motion contre le projet de visites domiciliaires

    fullsizeoutput_63.jpeg 

    Lors du Conseil communal de ce 5 février, les mandataires locaux ont voté une motion qui invite le Parlement fédéral à rejeter le projet de loi tel qu'il avait été déposé en janvier. Après Liège et Esneux, c'est au tour de notre ville d'agir de la sorte, se joignant ainsi aux avis émis par le Conseil d'état, l'association de la magistrature, l'ordre des avocats, de nombreuses associations citoyennes, le Cire..... Le Bourgmestre, Marcel Neven est chargé de transmettre cette motion au Président de la chambre, aux différents groupes parlementaires, mais aussi au Premier ministre et au Ministre de l'Intérieur et à celui de la Justice. La motion avait été déposée conjointement par le cdH, Le PS et Ecolo. Il faut reconnaître que ce projet de loi qui autorise les visites domiciliaires simplement pour rechercher un "clandestin" a fait couler beaucoup d'encre. A Vise, la motion déposée est identique à celle de Liège, hormis l'ajout par les Visétois de "Tel qu'il a été déposé en janvier 2018".

    La motion a été votée par 19 voix "pour", une "contre", celle de Dany Germain - le Président du MR local- et une abstention, celle de Guy Thiry, conseiller communal MR

     

  • Publifin: Gil Simon a accepté de descendre sous les 245.000€

    Hassan Bousetta, Léon Campstein, Laura Crapanzano et la toute nouvelle Stéphanie De Simone ont écrit ceci :

    « Nous confirmons notre volonté de faire évoluer la structure et la composition du management du groupe. Nous souhaitons également avancer dans l’adaptation de la politique de rémunération en phase avec l’avant-projet de décret wallon sur la gouvernance et saluons la décision du premier membre du top-management qui a décidé d’entrer volontairement et pro-activement sous la balise des 245.000€ de rémunération annuelle. »

    Il s’agit en fait du secrétaire général du groupe, Gil Simon. Mais il fait dire aussi que son salaire n’était pas beaucoup plus élevé que ce montant et qu’il est le dernier, parmi les 23 top-managers du groupe à être encore un homme politique (il est le chef de file socialiste à Visé). Tous les autres sont des personnes privées, y compris Stéphane Moreau qui a démissionné du PS l’an dernier.

    Et ils poursuivent : « Afin d’aborder la prochaine phase des réformes, nous demanderons la convocation d’urgence d’une réunion du CA de Finanpart. Nous souhaitons entendre le rapport du Président de Nethys, Pierre Meyers, sur notre demande d’analyse de la politique de rémunération formulée le 19 octobre 2017.

    Nous souhaitons également l’entendre sur le paramétrage des coûts et des implications financières, stratégiques et industrielles des mesures actuellement en discussion au niveau du CA de Publifin.

    Nous lui demandons également de procéder à l’arrêt immédiat de la procédure de paiement des salaires du top management via la société AGM. »

    Les administrateurs de la SA Nethys ont recours à cette société extérieure AGM afin d’éviter les fuites sur le montant de leur salaire. Cette pratique a été dénoncée l’an dernier lors des comparutions devant la commission Publifin.

  • Visé : le M.R. a choisi sa tête de liste pour les communales.

    Sur les 151 membres en ordre de cotisations pour le mois de décembre 2017, 134 ont exprimé leur vote. Avec Plus de 50% des voix au premier tout, Viviane remportait le scrutin. " Je suis très heureuse car nous avons énormément mobilisé pour ce vote. C’est un suivi par rapport à mon parcours de 24 années à la commune. Et puis, voir une femme qui mène la liste, ce sera un changement  ".

    Stéphane Kariger, l'échevin des finances, s’est félicité pour cette campagne, mais a également félicite sa collègue. "  Nous serons plus que jamais mobilisés. Le fait qu’on ne m’ait pas élu ne me pose pas de problème, je n’ai pas de rancœur. C’est un jeu démocratique. Nous allons travailler ensemble "

    Quant a Xavier Malmendier, il nous a fait part de fortes "tensions internes", tout en nous précisant que "dans un but d'apaisement, il avait préféré se désister et avait décidé d'appeler à voter pour sa collègue".dsc-0413_SKIP_20180203015433_9b0b1kr4e0kernlitmsvapehd5©Sophie Kip

    Dany Germain, le Président de la section locale se montre très hereux, et estime que :  «  nous sommes en position pour faire une bonne composition de liste en vue de gagner ces élections  ».

    Quant au bourgmestre sortant, même si il avait annoncé qu'il ne ferait pas campagne, Marcel Neven figurera quand même sur la liste, en dernière place.

    A ce jour donc, rien n'est  joué puisque le nombre de voix recueillies aura la prédominance sur l'ordre des candidats déterminé par le bureau du parti. Rappelons qu'avec "l'alternance", le second candidat sera obligatoirement un homme.

  • Visé : à l'Ordre du jour du Conseil Communal du 5 février à 20h32

    fullsizeoutput_63.jpeg

    OBJET: ORDRE DU JOUR DU CONSEIL COMMUNAL

     

    Conformément à l'article L1122-12 du code de la démocratie locale et de la décentralisation, nous avons l'honneur de vous convoquer à la séance du conseil communal qui se tiendra à la salle des mariages de l'hôtel de ville de Visé le lundi 5 février 2018 à 20.32h.

     

    SÉANCE PUBLIQUE:

    1. Finances – Finances – Crédits urgents – Acceptation.

    2. Finances – Subsides 2018 – Première salve d’octrois (Ma Campagne et Parcours d’artistes).

    3. Intercommunales – Assemblée générale extraordinaire de Publifin du 6 février 2018 – Position sur les points de l’ordre du jour.

    4. Redevances – Recherche et délivrance de renseignements administratifs – Modification (analyses AIDE sur les égouttages).

    5. Immobilier – Vente d’une bande, d’un bout de terrain allée des Basses Tiges à Cheratte Haut.

    6. Culture – Programme quinquennal de la lecture publique.

    7. Urbanisme - Permis d'urbanisation Régionale Visétoise d'Habitations - Allée des Alouettes, Allée des Pinsons, Allée du Luxembourg et Allée d'Italie - Projet de modification des voiries communales - Décision

    8. Communications – Marché public pour les frais postaux – Mode de passation et conditions du marché.

    9. Marchés publics en général – Adhésion de principe à la centrale d’achats provinciale.

    10. Asbl – IILE et OLEV – Présentation de candidats administrateurs en remplacement.

    11. Propositions étrangères à l'ordre du jour, inscrites à la demande des conseillers communaux (L1122-24 al.3 du CDLD) – Délai de 5 jours francs + note explicative. Questions écrites (5 jours francs) et questions orales d'actualités (L1122-10 §3 du CDLD et 59 à 63 du ROI).

    12. Procès-verbal de la séance publique du 18 décembre 2017 – Adoption.

      

    Épilogue en séance publique : Bertrand Demonceau, CIO et PDG de la nébuleuse Ecetia’s viendra nous parler de sa constellation. Tour de chant d’un quart d’heure suivi de questions/réponses

     

    PAR LE COLLÈGE;

    LE COLLÈGE COMMUNAL

     

    Le DG (secrétaire communal)                   Le Bourgmestre 

    Ch. HAVARD                                            M. NEVEN

  • Visé : Ce sont les membres du MR qui choisiront leur tête de liste

    image_preview.jpg

    Prévue ce 3 février, l'assemblée générale de la section M.R. de Visé sera une "Première"! En effet, ce sont les membres eux-même qui désigneront la tête de liste des prochaines élections communales.

    Ainsi en a décidé à l'unanimité, il y a quelques jours, le comité M.R Visétois. Le 3 février, l'assemblée générale des membres se verra confier la tâche de désigner la personne qui occupera la tête de la liste aux prochaines "communales" du 14 octobre prochain.

    C'est donc dans quelques jours que les membres en ordre de cotisation seront invités à participer à l'Assemblée Générale en ce début d'année. Pour la première fois, ils auront la mission de choisir, parmi les candidats, le nom de celui ou de celle qui occupera la tête de liste du parti, alors que dans le passé, l'assemblée des membres ne faisait qu'entériner la décision prise par la section.

    "En procédant de cette manière, explique Dany Germain, le Président du M.R. Visétois, nous manifestons clairement notre volonté d'impliquer plus nos adhérents dans la vie et les choix du parti pour le futur. A travers cette ouverture, nous espérons que nos membres prendront conscience de la responsabilité que la représente et qu'ils poseront un acte citoyen" (P. Neufcour)