Société

  • Richelle : les 90 ans de la "Vieille Dame"

    fullsizeoutput_1239c.jpeg

    La Présidente, Blanche Thys-Lejeune a rappelé à la nombreuse assemblée l'histoire des lieux qui fêtent leurs neuf décades.

    fullsizeoutput_1237f.jpeg

    En 1928, Léonard Warnotte vendait deux petites maison avec cour et jardin à la Société Coopérative de Richelle. Chance inespérée, le sous-sol était constitué d'une couche de gravier. Hommes, femmes et enfants de relayèrent ainsi jour après jour afin de fabriquer eux-mêmes les briques de ce qui allait devenir la salle "Notre Club" qui fête aujourd'hui ses 90 ans. En façade, on inscrivit les trois lettres P.O.B. (parti ouvrier belge). A l'époque, tous ces amis qui s'étaient donné la peine d'ériger le bâtiment étaient regroupés dans "La Fraternelle".

    fullsizeoutput_123e6.jpeg

    Des spectacles s'y déroulèrent bientôt : petites pièces de théâtre amateur... Mais les temps étaient durs, et en 1933, "La Fraternelle" fusionna avec L'union Coopérative de Liège". La situation devint alors bien meilleure.

     fullsizeoutput_123e8.jpeg

    Malheureusement, vint alors la sale guerre de 1940 à 1945, qui ôta la vie à de nombreux jeunes qui fréquentaient régulièrement les lieux, puis, ce furent d'autres qui vinrent ou pour certains, revinrent.

    DSC_0742.JPG

     La salle connût alors le retour de belles années : grandes soirées théâtrales, prestations d'orchestres symphoniques, jiu-jitsu, tennis de table... Toutes sortes d'activités diverses s'y déroulèrent.

    fullsizeoutput_123e7.jpeg

    En 1973, ce fut l'Union Socialiste qui racheta les locaux. La salle fut alors rénovée : nouveau comptoir, nouvelle peinture, nouvelle scène plus apte à accueillir les activités culturelles : des orchestres revinrent, ainsi que des pièces de théâtre interprétées par des sociétés locales, le carnaval, la soirée Halloween, la Saint-Nicolas des enfants... Sans oublier la fanfare, les sorcières, les tambours, et le parfum délicieux de la fricassée du matin! 

    DSC_0711.JPG

    Les murs se souviennent encore de l'odeur de la "potèye à l'vète djote", de la présence de tant de marcheurs qui venaient parcourir la région. Les années passant, l'évolution de la mentalité, la salle a du également s'adapter, devenant simplement "Notre Club", salle toute simple et polyvalente.

    fullsizeoutput_1239e.jpeg

    Blanche Thys, la présidente, termina sa prise de parole par ces mots : " Mon souhait est de vivre le plus longtemps possible dans mon beau village de Richelle, et je sais que tout l'amour que vous me donnez ,en venant me voir, en prenant soin de moi, me permettra d'y arriver, car moi aussi, mes binamés et binamèyes, je vous aime"

    fullsizeoutput_123e9.jpeg

    L'allocution de Madame Thys fut accompagnée du verre de bienvenue, auquel succéda un dîner et un après-midi musical animé par du D.J. Une exposition de photos et d'anciens documents ornait tout un pan de la salle.

    Bon anniversaire "Madame" (P. Neufcour)

  • One Day for Life : balade à pied au départ de Richelle

    thumbnail_IMG-20180408-WA0000.jpg

    Que ce soit pour marcher 6 ou 10 km ou simplement pour se retrouver entre amis rendez-vous à la salle "Notre Club" Cour de Justice à Richelle le dimanche 22 avril.

    Pour les marcheurs, inscriptions de 08h à 15h. - PAF de 5 €, gratuit pour les moins de 12 ans.

    Pour plus de renseignements : Sabine Scholz au 0495/581.158 - Liliane Pleyers au 0476/665.032

    Une organisation au profit de Relais pour la vie - Fondation contre le Cancer

     

  • Blegny : du nouveau à la Maison de la Croix Rouge

    fullsizeoutput_1165b.jpeg

    La Maison de la Croix-Rouge de Blegny (dont dépend Visé) vient de s'enrichir d'un nouveau service appelé "Hestia" 
     
    Hestia, c'est la déesse du foyer grecque (Vesta étant la latine). Ce service offre la visite à domicile aux personnes isolées ou souffrant de solitude qui en font la demande.
     

    fullsizeoutput_11681.jpeg

     
    • Pour l'instant, deux bénévoles sont formées et une troisième en cours de formation, en plus du responsable d'activité.
    • La Croix Rouge fait appel à d'autres volontaires : il y a encore quelques places disponibles. Les bénévoles suivront une journée d'information sur la Croix-Rouge et les droits et devoirs des bénévoles ainsi qu'une journée de formation. Ces formations sont organisées à LIEGE, rue Dos Fanchon. (Centre de transfusion sanguine)
    • La Maison CR de BLEGNY est située Espace Simone Veil 9 à 4670 BLEGNY.

    fullsizeoutput_11680.jpeg

    Vous avez du temps à donner? La Croix Rouge a besoin de vous! (P. Neufcour)

  • Cheratte-Bas : les élèves de l'école communale se mobilisent pour la lutte contre le cancer

    035-copie-4.jpg

    Des Lahmacuns

    A l'école communale de Cheratte-Bas, les élèves de Madame Pirlet ne chôment pas. Les 16 enfants du degré supérieur se sont fixés un but de solidarité : Aider Fabiano Faorlin à récolter la somme de 5.000 € pour la lutte contre le cancer.

    Fabiano n'est pas un inconnu, ce grand marathonien est aussi le fils de mineur du Hasard. Auparavant, il avait déjà été soutenu par les enfants : Fabiano avait parcouru les 1127 km qui séparent Cheratte de Portogruaro (une petite ville située à proximité de Venise) en 13 jours.

    Cette fois, Fabiano veut courir plus de 800 km en 6 jours, du 3 au 8 mai, en Hongrie, à l'occasion des "Six jours du lac Balaton".

    Vous pourrez suivre sa course ainsi que le déroulement de son projet sur https://idonatefor.cancer.be/projects/courir-les-6-jours-du-lac-balaton

    A cette fin, ce 30 mars les mamans vont préparer et vendre à l'école des "lahmacuns" sortes de pizzas d'oriqine turque au prix de 1 €/pièce

    Si possible, vous pouvez déjà en commander

    -par retour de courrier

    -par téléphone ou mail à madame Pirlet ou à Nürten

    -ou encore à l’école dès ce mardi : 04 362 27 65

    ecolecom-b@skynet.be D’autres activités sont prévues comme une marche parrainée et peut-être une course des enfants avec Fabiano.

    Les enfants vous remercient d'avance pour votre implication. 

     

  • Bonne nouvelle à Visé : le Pampam a été racheté

     

    La Ville de Visé respire. Une de ses plus grandes institutions, le glacier « Le Pam Pam  », situé avenue du Pont, déclaré en faillite début janvier 2018, a été racheté par trois Visétois.

    « Les accords sont conclus. J’ai racheté le bâtiment, à titre personnel, avec deux amis d’enfance qui sont eux aussi des Visétois. Nous allons garder le bâtiment et y effectuer les quelques travaux de rénovation nécessaires », indique le repreneur.

    > «Nous avons déjà reçu quelques propositions», précise l’un des repreneurs.

    (Source : Marc Gérardy pour Sudinfo)