Solidarité

  • Visé : L'Echevinat de la mobilité et Taxistop lancent "Schoolpool"

    search.pngC'est à l'Echevinat de la mobilité, du développement schoolpool_logo.gifterritorial et de l'entretien que Luc Lejeune, l'échevin en charge, recevait la presse ce matin pour faire part d'une initiative de ses services : le projet de co-voiturage scolaire "Schoolpool"

    Tout le monde en conviendra : circuler dans Visé aux heures de pointes est de plus en plus difficile, pour ne pas dire infernal.

    Devant ce constat, une évidence s'est imposée : pourquoi ne pas proposer le co-voiturage aux parents qui amènent leur(s) enfant(s) en voiture dans un établissement scolaire du centre ville?

    De là est née l'idée. L'institut Saint-Joseph, l'Institut du Sacré Coeur, l'Athénée Royal, l'Institut et le Collège St-Hadelin et l'école communale de Devant le Pont ont directement adhéré au projet. Un "référent schoolpool" a d'ailleurs été désigné dans chaque établissement.

    Deux sites plateformes ont été retenus : un premier pour l'école communale de Devant-le-Pont et le sec ond regroupant tous les autres établissements scolaires du centre de Visé. 

    Nombre d'étudiants

    En janvier 2016, l'école communale de Devant le Pont accueillait quotidiennement 209 enfants; ils étaient 315 à l'Institut St Joseph, 91 dans le primaire et 980 dans le secondaire du Sacré-Coeur, 1150 au Collège St-Hadelin, 246 à L'institut (primaire), 285 dans les sections primaires de l'Athénée rue de la Prihielle tandis que 1305 étudiants étaient inscrits dans le secondaire rue du Gollet. Ce sont donc 3276 jeunes qui fréquentent quotidiennement nos établissements scolaires. Ajoutons également que près d'un millier de personnes travaillent à Visé.

    Le pédibus a été lancé par la section primaire de l'Athénée : le mercredi les parents déposent les enfants à proximité de la collégiale, et en rang, ils sont accompagnés à l'établissement scolaire. La "dépose rapide" existe place des Déportés pour les enfants qui fréquentent les sections primaires du Sacré Coeur et de l'Institut St Hadelin. Le dernier Plan Communal de Mobilité avait été établi il y a 12 ans, il était donc temps de le revoir.

    Près de 5000 flyers ont été distribués, ainsi que des questionnaires qui invitaient les parents à répondre avant le 7 avril 2017. Deux questions étaient posées :

    1 - Trouvez-vous ce concept de co-voiturage intéressant     oui/non

    2 - Seriez-vous prêt à participer à ce projet                        oui/non

    Un total de 948 formulaires a été rentré (sur les 5.000 distribués). Dans les formulaires complétés, on peut voir que 82,49 % de parents trouvent le concept intéressant et que 26,16% seraient prêts à s'impliquer.

    Parmi le "camembert" de réponses négatives on trouve : 24% d'horaires variables des parents, 21 % d'élèves qui utilisent les transports en commun, 17 % ne manifestent pas d'intérêt au concept, 16 % signalent que leur enfant est en rhéto, puis suivent le manque de place en voiture, le fait qu'ils pratiquent déjà le co-voiturage, tandis que d'autres ont mal compris le concept, pensant qu'ils devaient être le conducteur du véhicule, etc.

    Que des avantages

    Selon l'étude menée par Marco de Waeghe, chargé du projet chez Taxistop, ce plan ne présente que des avantages : le co-voiturage est plus convivial, on fait la connaissance drautres enfants, d'autres parents; il est plus écologique puisqu'il y a moins de véhicules en chemin; il laisse plus de temps libre aux parents qui ne doivent pas chaque jour amener et venir rechercher leur progéniture à l'école et la sécurité est assurée puisque les enfants sont conduits par d'autres parents connus. Au point de vue des assurances, pas de problèmes. Les enfants transportés sont couverts tant par l'assurance de l'école que par la RC du conducteur. 

    Pas besoin d'être motorisé

    Et les parents qui n'ont pas de voiture, me direz-vous? Ce n'est pas un problème : le conducteur peut demander une participation financière d'un maximum de 0,34€ par km parcouru ou convenir d'un arrangement autre, invitation à dîner, autre service rendu, échange de bons procédés, etc...

    Ce qui est super, c'est que TOUTES les directions d'écoles sont fortement impliquées dans le projet, ce qui est déjà un signe d'engagement des enseignants.

    Comment s'inscrire 

    Visitez le site https://vise.schoolpool.be ou contactez Didier Hanozin (04/374.84.92 ou Vincent Calers (04/374.85.13) du service mobilité de la Ville de Visé en n'oubliant pas Marco de Waeghe, chargé du projet pour l'asbl Taxistop au 081/62.50.90 ou mdw@taxistop.be. Vous pouvez également prendre contact avec l'établissement scolaire de vos enfants et demander à parler au "référent co-voiturage". Assurons plus de sécurité aux abords des écoles tout en diminuant notre empreinte écologique.

    Maintenant, pour que ce projet soit une réussite, tout dépend de vous, les parents, d'y adhérer ou pas... (P. Neufcour)

  • Les Z'amis de Zoé

    photo-F043.jpg

    Après avoir reçu le "Prix de la Citoyenneté de la Ville de Visé", l'association "Les Z'amis de Zoé" vient de se voir attribuer le "Prix des Générations Solidaires", d'une valeur de 10.000 €. Ce prix consacre le projet d'un site multi-activités réunissant santé, environnement et énergie. A court terme, l'objectif est de fournir des paniers de légumes cultivés au potager tout en impliquant trois générations : les jeunes, les actifs et les retraités.

     

  • Défi : 25 heures à vélo en solo ou en équipe

    0001Kw.jpeg

    0002QB.jpeg

    0003V4.jpeg

    0004qD.jpeg

    00058u.jpeg

    0006od.jpeg

    0007ST.jpeg

    00085L.jpeg

    0009Dh.jpeg

    0010SI.jpeg

    Ce communiqué nous a été transmis par l'association "Leg's go", c'est avec plaisir que nous le publions dans son intégralité.

  • Relais pour la vie : encore un splendide succès!

     

    DSC_6263.JPG

    Samedi sur le coup de 15 heures, 171 "battants" s'élançaient sur la piste d'athlétisme visétoise pour y parcourir un tour d'honneur. Précédés de l'harmonie des Anciens chapeliers de la Vallée du Geer, ces personnes ayant ou souffrant encore de la maladie exhibaient fièrement leur t-shirt mauve. Moment d'émotion de voir l'énergie avec laquelle ils se battent ou se sont battus contre ce fléau qu'est le cancer.

    DSC_6288.JPG


    Sur scène, le parrain de la 4ème édition venait de donner le départ. Secret bien gardé puisqu'il s'agissait de Guy Lemaire, l'excellent journaliste liégeois de la RTBF (Bonne fête Guy )

    Tout au long du week-end, diverses activités se sont déroulées sur ou à proximité du site : démonstrations de gymnastique, de danse, flash mob pour les enfants des écoles, de zumba, de céci-foot par le club de Charleroi... sans oublier les animations musicales, les châteaux gonflables pour les plus petits et le jogging du dimanche matin.

    37 équipes regroupant 1445 participants se sont ainsi relayées sur la piste dans cette "marche contre le cancer". Autres moments émouvants,

    DSC_6437.jpg

    la cérémonie des bougies et la minute de silence qu'un talentueux trompettiste se chargea d'illustrer magistralement par l'interprétation de "Amazing Grace" puis par "Il silencio".

    DSC_6439.jpg

    Ce dimanche à la clôture de la manifestation, les organisateurs annonçaient la somme récoltée de 131.925€, somme provisoire car tous les dons n'avaient pas encore été encodés. Un grand bravo à vous tous, pour votre mobilisation pour la lutte contre cette maladie qui peut toucher, à tout moment, n'importe qui d'entre nous. Et un coup de chapeau aux organisateurs, bénévoles et participants.

    (Un reportage photo du samedi est disponible en marge de droite)

    ©Pierre Neufcour

  • Visé - Relais pour la vie. La quatrième édition se déroulera du 10 au 11 juin

    0001Jt_3.jpeg

    En 1985, un médecin, Gordy Klatt, a décidé d'effectuer des tours de piste durant 24 heures afin de récolter de l'argent au profit de l'American Cancer Sociéty. 

    A l'heure actuelle, l'idée du chirurgien est suivie dans plus de 20 pays. C'est ainsi qu'en 2011, la Belgique s'est lancée elle aussi dans cette opération "Relais pour la Vie". Notre ville s'est jointe au mouvement grâce à un comité super dynamique. Depuis sa création, ce comité visétois a récolté successivement 113.899€, 151.383€ et l'année dernière 181.865€. 

    Cet évènement tout à la fois solidaire et festif offre les bénéfices de son organisation à la Fondation de lutte contre le cancer.

     

    Il s'agit simultanément de soutenir financièrement la recherche scientifique, de promouvoir la prévention et les modes de vie sains et d'apporter un accompagnement aux personnes concernées par le cancer et leurs proches.

    0001Jt.jpeg

    Trois points forts de l'évènement :

    - Le Tour d'Honneur des Battants le samedi à 15 hr

    - La Cérémonie des Bougies à 22h30

    - La Cérémonie de clôture le dimanche à partir de 14h30

    - Grâce à VOTRE mobilisation, il est possible cette année de dépasser le cap des 200.000€ . Lançons nous ce défi!

     

    Un jogging de 5 ou 10 km est également organisé durant ces 24 heures. Vous trouverez toutes les informations utiles et nécessaires ci-dessous. Nous comptons sur vous! 

    00015M.jpeg