Solidarité

  • Grande collecte de textiles Solid’R - 24 et 25 novembre 2017

    Affiche_FB.jpg

    Chaque année en Belgique, 10 kg de vêtements sont mis sur le marché par habitant. Le réseau des points de collecte de l'économie sociale (bulles à vêtements et apport en magasins) labellisés Solid’R permet de récupérer environ 50% de ce gisement, soit plus de 36.000 tonnes par an en Belgique. En collectant, les vêtements usagés, les entreprises Solid’R réalisent un travail bénéfique pour l’environnement en réduisant le volume des déchets. Mais plus encore, l’impact de leur travail est socialement et économiquement positif et durablement inscrit dans une dynamique d’économie circulaire.

    Dans le cadre de la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets, une grande collecte de textiles est réalisée par les entreprises labellisées Solid’R partout en Belgique ! Vous avez des vêtements en bon état mais qui ne vous plaisent plus, qui sont trop petits ou dont vous n’avez plus usage ? Ne les jetez pas, offrez-leur une seconde vie ! Confiez-les aux entreprises porteuses du label éthique Solid'R. Par leurs activités, elles contribuent à une meilleure gestion de l'environnement, développent des projets de solidarité et créent de l’emploi durable en Belgique. Solid'R est le label qui garantit au donateur une gestion éthique et solidaire du bénéfice de ses dons.

    Pour les Visétois, l'ASBL "Terre" se chargera de la collecte place de la Collégiale

  • Ce 17 novembre, Dan Gagnon revient au Casino à Vivegnis

     

     

    0001vd.jpeg

    Chers sympathisants de l’a.s.b.l.  JYAMBERE MAMBA,

     

    Qui est Dan Gagnon ?

    Dan Gagnon est québécois depuis 34 ans, belge depuis beaucoup moins. Il fait du stand-up, de la télé, des podcasts.

    Mais il est également auteur et, depuis peu, réalisateur.

    Après l’excellent spectacle auquel vous avez peut-être eu l’occasion d’assister au Château d’Oupeye en 2015,  Dan Gagnon est de retour sur scène avec  « Première tournée d’adieu».

    Il est en tournée dans notre région et  il revient  pour nous le 17 novembre au Casino de Vivegnis à 20h.

     

    Venez avec vos amis pour passer une agréable soirée.

    Le nombre de places étant limité, nous vous conseillons de ne pas trop attendre avant de réserver.

    Pour son stand-up, Dan Gagnon vous propose d’assister au spectacle sans rien débourser en amont.

    Il vous appartient ensuite de donner la somme de votre choix selon votre appréciation du show ou de votre budget.

    Après le spectacle, nous pourrons échanger autour du verre de l’amitié,  au profit de l’entraide  Nord-Sud.

    Plus que jamais, les enfants de Gakoma comptent sur vous pour continuer la construction de leur école.

    Vous pouvez suivre l’évolution du projet via le site :www.jyamberemamba.com

     
  • Visé : les petits déjeuners Oxfam

    thumbnail_banner-petits-dejeuners-oxfam2017-fr-940x320.jpg

    Petits Déjeuners Oxfam le dimanche 19 novembre à Visé

     

    C'est reparti ! Les petits déjeuners Oxfam sont de retour pour leur 26e édition. Ce dimanche 19 novembre, l'équipe des Magasins du monde Oxfam de Visé vous donne rendez-vous pour déguster d’excellents aliments équitables, bio, d’ici et d’ailleurs et découvrir une organisation engagée.

    En 2017/18, Oxfam-Magasins du monde veut montrer que les atteintes aux droits humains et à l’environnement ne sont pas une fatalité ! La campagne "Une autre mode est possible" met en avant les alternatives qui existent dans le secteur textile.

    Venez donc découvrir la slow fashion, une manière de s'habiller plus responsable et plus respectueuse de l'environnement. Pour cela, des bénévoles vous présenteront un beau choix de vêtements de seconde main, provenant de notre magasin de Devant-le-Pont. Autre action concrète: Oxfam a lancé en septembre un crowdfunding pour développer une gamme de t-shirts équitables et bio. En y contribuant, vous apportez également un soutien financier à l’organisation Mila, notre partenaire et fournisseur indien. Une belle occasion de montrer quelle mode nous voulons, attentive aux travailleurs et à notre planète. www.slowfashion.be

    Les Petits Déjeuners d'Oxfam sont un moment de pure convivialité attendu par beaucoup de Visétois. Nous vous attendons donc nombreux, en groupe ou en famille.

    Cela se passera dans la salle du Casino, rue des Déportés à VISE , le dimanche 19 novembre de 8h30 à 11h00. Parking et entrée dans la cour du Collège St Hadelin.

  • Dan Gagnon à Vivegnis au profit de l'ASBL Jyamberemamba

    bf18e8_283aae3b2d7240519f29bdcf56e9020a-mv2_d_3648_2736_s_4_2.jpg

    Jyambere Mamba, rappelez-vous, c'est ce projet un peu fou de Suzanne Copette. A l'issue d'un voyage en Afrique, en 2001, cette habitante de Hermée s'est donné pour but de construire une école dans un village du Rwanda : Gakoma.

    Depuis, elle ne cesse d'organiser régulièrement des manifestations diverses et festives afin de récolter les fonds nécessaires à l'aboutissement de son projet.

    Après l’excellent spectacle auquel vous avez peut-être eu l’occasion d’assister au Château d’Oupeye en 2015,  Dan Gagnon est de retour sur scène avec  « Première tournée d’adieu».

    Il est en tournée dans notre région et il a accepté de se produire le 17 novembre au Casino de Vivegnis à 20h.

    Le nombre de places étant limité, vous êtes invités à ne pas trop tarder pour de réserver.

    Pour son stand-up, Dan Gagnon vous propose d’assister au spectacle sans rien débourser en amont.

    Il vous appartient ensuite de donner la somme de votre choix selon votre appréciation du show ou de votre budget.

    Après le spectacle, vous pourrez participer à un échange autour du verre de l’amitié, au profit de l’entraide Nord-Sud.

    Plus que jamais, les enfants de Gakoma comptent sur vous pour continuer la construction de leur école.

    Vous pouvez suivre l’évolution du projet via le site : www.jyamberemamba.com

    Si vous êtes sensibles à cette cause, si vous ne pouvez participer, un don sur le compte : BE83 3400 7065 2515 de l’asbl est toujours apprécié.

    Pour rappel : Tout versement d’au moins 40 euros donne droit à une déduction fiscale.

  • Visé : L'Echevinat de la mobilité et Taxistop lancent "Schoolpool"

    search.pngC'est à l'Echevinat de la mobilité, du développement schoolpool_logo.gifterritorial et de l'entretien que Luc Lejeune, l'échevin en charge, recevait la presse ce matin pour faire part d'une initiative de ses services : le projet de co-voiturage scolaire "Schoolpool"

    Tout le monde en conviendra : circuler dans Visé aux heures de pointes est de plus en plus difficile, pour ne pas dire infernal.

    Devant ce constat, une évidence s'est imposée : pourquoi ne pas proposer le co-voiturage aux parents qui amènent leur(s) enfant(s) en voiture dans un établissement scolaire du centre ville?

    De là est née l'idée. L'institut Saint-Joseph, l'Institut du Sacré Coeur, l'Athénée Royal, l'Institut et le Collège St-Hadelin et l'école communale de Devant le Pont ont directement adhéré au projet. Un "référent schoolpool" a d'ailleurs été désigné dans chaque établissement.

    Deux sites plateformes ont été retenus : un premier pour l'école communale de Devant-le-Pont et le sec ond regroupant tous les autres établissements scolaires du centre de Visé. 

    Nombre d'étudiants

    En janvier 2016, l'école communale de Devant le Pont accueillait quotidiennement 209 enfants; ils étaient 315 à l'Institut St Joseph, 91 dans le primaire et 980 dans le secondaire du Sacré-Coeur, 1150 au Collège St-Hadelin, 246 à L'institut (primaire), 285 dans les sections primaires de l'Athénée rue de la Prihielle tandis que 1305 étudiants étaient inscrits dans le secondaire rue du Gollet. Ce sont donc 3276 jeunes qui fréquentent quotidiennement nos établissements scolaires. Ajoutons également que près d'un millier de personnes travaillent à Visé.

    Le pédibus a été lancé par la section primaire de l'Athénée : le mercredi les parents déposent les enfants à proximité de la collégiale, et en rang, ils sont accompagnés à l'établissement scolaire. La "dépose rapide" existe place des Déportés pour les enfants qui fréquentent les sections primaires du Sacré Coeur et de l'Institut St Hadelin. Le dernier Plan Communal de Mobilité avait été établi il y a 12 ans, il était donc temps de le revoir.

    Près de 5000 flyers ont été distribués, ainsi que des questionnaires qui invitaient les parents à répondre avant le 7 avril 2017. Deux questions étaient posées :

    1 - Trouvez-vous ce concept de co-voiturage intéressant     oui/non

    2 - Seriez-vous prêt à participer à ce projet                        oui/non

    Un total de 948 formulaires a été rentré (sur les 5.000 distribués). Dans les formulaires complétés, on peut voir que 82,49 % de parents trouvent le concept intéressant et que 26,16% seraient prêts à s'impliquer.

    Parmi le "camembert" de réponses négatives on trouve : 24% d'horaires variables des parents, 21 % d'élèves qui utilisent les transports en commun, 17 % ne manifestent pas d'intérêt au concept, 16 % signalent que leur enfant est en rhéto, puis suivent le manque de place en voiture, le fait qu'ils pratiquent déjà le co-voiturage, tandis que d'autres ont mal compris le concept, pensant qu'ils devaient être le conducteur du véhicule, etc.

    Que des avantages

    Selon l'étude menée par Marco de Waeghe, chargé du projet chez Taxistop, ce plan ne présente que des avantages : le co-voiturage est plus convivial, on fait la connaissance drautres enfants, d'autres parents; il est plus écologique puisqu'il y a moins de véhicules en chemin; il laisse plus de temps libre aux parents qui ne doivent pas chaque jour amener et venir rechercher leur progéniture à l'école et la sécurité est assurée puisque les enfants sont conduits par d'autres parents connus. Au point de vue des assurances, pas de problèmes. Les enfants transportés sont couverts tant par l'assurance de l'école que par la RC du conducteur. 

    Pas besoin d'être motorisé

    Et les parents qui n'ont pas de voiture, me direz-vous? Ce n'est pas un problème : le conducteur peut demander une participation financière d'un maximum de 0,34€ par km parcouru ou convenir d'un arrangement autre, invitation à dîner, autre service rendu, échange de bons procédés, etc...

    Ce qui est super, c'est que TOUTES les directions d'écoles sont fortement impliquées dans le projet, ce qui est déjà un signe d'engagement des enseignants.

    Comment s'inscrire 

    Visitez le site https://vise.schoolpool.be ou contactez Didier Hanozin (04/374.84.92 ou Vincent Calers (04/374.85.13) du service mobilité de la Ville de Visé en n'oubliant pas Marco de Waeghe, chargé du projet pour l'asbl Taxistop au 081/62.50.90 ou mdw@taxistop.be. Vous pouvez également prendre contact avec l'établissement scolaire de vos enfants et demander à parler au "référent co-voiturage". Assurons plus de sécurité aux abords des écoles tout en diminuant notre empreinte écologique.

    Maintenant, pour que ce projet soit une réussite, tout dépend de vous, les parents, d'y adhérer ou pas... (P. Neufcour)