Spectacles

  • "Nourrir le monde" ce vendredi 11 mai au collège Saint-Hadelin

    fullsizeoutput_12cef.jpeg

     A 20 h, la pièce "Héritiers sans frontières" d'Edouard Huckendubler présentée par des élèves de l'établissement (déjà annoncée auparavant)

  • Poésie de la terre et du feu par les BUGUEL NOZ

    thumbnail_Pub-buguelnoz-page-001.jpg

    Avec ses marionnettes, la terre et le feu, Nadja Renouard (Buguel Noz) vous emmène dans son monde onirique pour un spectacle magique où elle donne vie à des personnages emplis de poésie. Les petits et les grands seront fascinés par les danses des personnages avec le feu et la terre.

    Le 22 avril à 16h, Cour St-Hadelin, entrée par la rue des Déportés.

     

    PAF : 2€ /personne

    Une organisation des bibliothécaires de Visé

  • Soirée "Cabaret" des Z'amis de Zoé ce 3 mars à Eben

     
     

    fullsizeoutput_177.jpeg

     
    L'association "Les z'amis de Zoé", de Lanaye, organise une dernière séance du "Cabaret des Z'amis de Zoé", à Eben-Emael, salle des Amis Unis, rue de la Vallée le samedi 3 mars à 19h30.
     
    Les Z'amis de Zoé, ce sont des copains et copines du village qui ont décidé de créer une association qui tente de récolter des fonds destinés à réaliser des projets qui amélioreront la qualité de vie dans leur "quartier". Cette association est lauréate du Prix Générations Solidaires 2017, soutenu par le Fondation Roi Baudouin et la Loterie nationale. Ils ont également reçu le prix de la Citoyenneté de la ville de Visé.

    Réservation de vos places au prix de 10 euros chez José Lenaers tél. 04 286 32 43, chez Monique Brisbois  tél.0474 552 396 ou auprès d'un bénévole de l'association.

    Suivez-nous aussi sur Facebook leszamisdezoé

     
     
     
     
  • Festival Marcelle Martin : Tout le monde a gagné !

    DSC_0112.JPG

    Mais qui était Marcelle Martin?

    Marcelle Martin est une auteure wallonne, comédienne et présentatrice d’émissions dialectales à la RTB Liège, née en Cité ardente de parents visétois, elle demeura toujours fidèle à la Cité de l’oie, où nul ne doute qu’elle aura sa place au Parnasse wallon.

    Décédée en 1995, chaque année ce festival lui rend hommage et rappelle sa passion pour le théâtre wallon. La 19 ème édition de ce Festival vient de se terminer.

    Le public a ainsi pu assister à trois représentations d'oeuvres très différentes.

    DSC_8292.JPG

    Vendredi, les "Rôbaleus", installés actuellement à Wihogne, ont présenté de manière magistrale "L'èsquelète del mohone", une pièce de Charles-Henri Derache : 

    "Installée depuis peu dans un petit village, Trude, une femme autoritaire et sans concession s'et très vite mise à dos une bonne partie de son voisinage. De plus, Pierre, instituteur fils du bourgmestre se décide à demander la main (le reste suivra) de Zelie, la fille de Trude et de Doné, ce qui n'est pas pour plaire à la mégère. Une conspiration machiavélique se monte contre Trude, mais se laissera-t-elle mener par le bout du nez?"

     

    DSC_8364.JPG

    Samedi ce fut au tour de la "Royale Dramatique l'Union" de Hermalle" de présenter au public "22! Volà m'feume", une comédie de Christian Derycke et Jean Thoune.

    "Dans un vieux commissariat de police plus ou moins délabré, le commissaire en fonction vient de prendre sa retraite. Raoul Gobin, inspecteur-chef aigri, a réussi les examens et attend avec impatience sa promotion au grade supérieur. Son épouse Madelinne en rêve aussi, elle qui prend déjà les mesures pour rafraîchir les vieux bureaux! Et son compère Magnon le souhaite de tout coeur, il se verrait bien inspecteur-chef! Quant aux autres policières, Julie et Sidonie, elles s'en soucient comme de leur première chemise (d'uniforme), trop habituées à vivre au quotidien avec les deux "ours". C'est alors qu'arrive un pli recommandé annonçant l'arrivée d'un nouveau commissaire... Le commissaire Pirlot. Mais qui est cet inconnu? Le petit commissariat s'apprête à vivre des moments épiques. (NDLR : toute ressemblance avec un commissariat local serait purement fortuite)"

     

    DSC_0025.JPG

    L'opérette fit son retour ce dimanche, avec "L'Amour tchante à Tchanturlète", de Joseph André proposée par "Les Djoyeus Lurons" de Trooz.

    "Un accident au passage à niveau de Tchanturlète oblige l'expresse de Paris à s'arrêter. Mony, une jeune Américaine, descend du train pour rattraper son chien, mais le convoi redémarre sans elle! L'incident va amener bien des péripéties dans ce village paisible de la campagne où il ne se passe jamais rien..." (P. Neufcour)

     

    (Les personnes qui souhaitent obtenir copie des fichiers photos réalisés lors des 3 représentations peuvent me contacter soit en MP soit par mail sur sudpresse.vise@hotmail.fr)

  • Institut Saint-Hadelin - MRS Les Trois Rois, l'habitude deviendra-t-elle une tradition ?

    DSC_7856.JPG

    Ce lundi, et ce n'est pas une première, les élèves de 4 ème année primaire de l'institut Saint-Hadelin sont venus égayer l'après midi (souvent morose pour certains) des résidents de la maison de repos et de soins "Les Trois Rois", allée des Alouettes à Visé.

    DSC_7850.JPG

    Mesdames Biemar, Detaille et Morin ont accompagné 46 jeunes élèves qui sont venus interpréter six chansons à l'attention de nos aînés. 

    - Une drôle de vie (Tout ce qui brille)

    - A la vie, à l'amour (Patrick Fiori)

    - Ton combat (Arcadian)

    - En visant la lune (Delta)

    - Je m'en vais ( Phil Collins)

    - Je sens le feeling (Les Trolls)

    DSC_7857.JPG

    Ces titres étaient ceux des chansons présentées l'avant veille aux parents lors de la fête de fin d'année. Les sourires et les applaudissements des seniors ont été, je pense, une belle récompense pour les enfants et leurs enseignantes. A l'issue de leur prestation, les jeunes se sont vus offrir une crêpe et une boisson, tandis que les pensionnaires pouvaient tranquillement déguster leur collation et leur tasse de café.

    DSC_7866.JPG

    Le mot de la fin? Tous les spectateurs étaient enchantés de la distraction qui leur avait été proposée et nombreux étaient ceux qui regrettaient "que ce soit si vite fini"! D'autres étaient un peu déçus qu'en cette période de fêtes aucun chant de Noël ne figure au programme. Ce sera pour l'année prochaine! Vous verrez, l'habitude deviendra vite une tradition...

    Un marge droite, un album de quelques photos de cette après-midi récréative.

    (P. Neufcour)