Theâtre

  • Festival Marcelle Martin : Tout le monde a gagné !

    DSC_0112.JPG

    Mais qui était Marcelle Martin?

    Marcelle Martin est une auteure wallonne, comédienne et présentatrice d’émissions dialectales à la RTB Liège, née en Cité ardente de parents visétois, elle demeura toujours fidèle à la Cité de l’oie, où nul ne doute qu’elle aura sa place au Parnasse wallon.

    Décédée en 1995, chaque année ce festival lui rend hommage et rappelle sa passion pour le théâtre wallon. La 19 ème édition de ce Festival vient de se terminer.

    Le public a ainsi pu assister à trois représentations d'oeuvres très différentes.

    DSC_8292.JPG

    Vendredi, les "Rôbaleus", installés actuellement à Wihogne, ont présenté de manière magistrale "L'èsquelète del mohone", une pièce de Charles-Henri Derache : 

    "Installée depuis peu dans un petit village, Trude, une femme autoritaire et sans concession s'et très vite mise à dos une bonne partie de son voisinage. De plus, Pierre, instituteur fils du bourgmestre se décide à demander la main (le reste suivra) de Zelie, la fille de Trude et de Doné, ce qui n'est pas pour plaire à la mégère. Une conspiration machiavélique se monte contre Trude, mais se laissera-t-elle mener par le bout du nez?"

     

    DSC_8364.JPG

    Samedi ce fut au tour de la "Royale Dramatique l'Union" de Hermalle" de présenter au public "22! Volà m'feume", une comédie de Christian Derycke et Jean Thoune.

    "Dans un vieux commissariat de police plus ou moins délabré, le commissaire en fonction vient de prendre sa retraite. Raoul Gobin, inspecteur-chef aigri, a réussi les examens et attend avec impatience sa promotion au grade supérieur. Son épouse Madelinne en rêve aussi, elle qui prend déjà les mesures pour rafraîchir les vieux bureaux! Et son compère Magnon le souhaite de tout coeur, il se verrait bien inspecteur-chef! Quant aux autres policières, Julie et Sidonie, elles s'en soucient comme de leur première chemise (d'uniforme), trop habituées à vivre au quotidien avec les deux "ours". C'est alors qu'arrive un pli recommandé annonçant l'arrivée d'un nouveau commissaire... Le commissaire Pirlot. Mais qui est cet inconnu? Le petit commissariat s'apprête à vivre des moments épiques. (NDLR : toute ressemblance avec un commissariat local serait purement fortuite)"

     

    DSC_0025.JPG

    L'opérette fit son retour ce dimanche, avec "L'Amour tchante à Tchanturlète", de Joseph André proposée par "Les Djoyeus Lurons" de Trooz.

    "Un accident au passage à niveau de Tchanturlète oblige l'expresse de Paris à s'arrêter. Mony, une jeune Américaine, descend du train pour rattraper son chien, mais le convoi redémarre sans elle! L'incident va amener bien des péripéties dans ce village paisible de la campagne où il ne se passe jamais rien..." (P. Neufcour)

     

    (Les personnes qui souhaitent obtenir copie des fichiers photos réalisés lors des 3 représentations peuvent me contacter soit en MP soit par mail sur sudpresse.vise@hotmail.fr)

  • Le Théâtre à Rire est de retour avec "Thé à la menthe ou t'es citron?"

    the-a-la-menthe.jpg

    C’est l’histoire d’une troupe de comédiens qui répète une pièce de boulevard où il est question d’un gentleman cambrioleur qui s’est introduit chez une aristocrate. Tout y est : le cocu, l’amant dans le placard et les quiproquos attendus. Nous sommes à quelques jours de la première, rien n’est prêt ; les techniciens restent flegmatiques, la costumière est à côté de la plaque et la metteur en scène, nébuleuse, est débordée par les événements.

    Chez les comédiens l’ambiance est électrique, l’actrice principale est au bord de la crise de nerf à cause… du jeune premier, le fils du producteur, imposé : le bouquet ! Maladroit, timide, naïf et gaffeur il fait ses premiers pas sur les planches. C’est parti pour être un Vaudeville miteux joué par des acteurs calamiteux.

    Le soir de la première arrive, et là… ça tourne au délire, en une succession d’imprévus qui s’enchaînent dans une folie vertigineuse. Les acteurs tentent désespérément de récupérer catastrophes sur catastrophes. C’est une apothéose de quiproquos et de gags inattendus… c’est chacun pour soi, rendez-vous aux saluts.

    Pour mieux vous accueillir, la représentation sera donnée dans la salle de "La Renaissance" rue Haute 11 à Visé. Accès pour les personnes à mobilité réduite.

    PAF : 7 € en prévente - 8 € sur place.

  • Visé : Le Festival Marcelle Martin en janvier 2017

    360d7478-6b98-11e3-899b-915b46866b73_original.jpg

    Salle des Tréteaux - Visé

     

    Programme:

     

    Le vendredi 20 à 20 H               « Ine clé po deûs »

    Version wallonne de Georges VESTERS

    par « La Saint-Rémoise »

     

     

     

    Le samedi 21 à 20h

    « L’Eplåsse »

    par les Badjawes de Fooz

     

     

     

    Le dimanche 22 à 15h

    « Clêron, sonez l’amoûr »

    Joyeuse opérette militaire de G.DEBRAZ et L.FOURNY

    par « La dramatique les Amis Réunis de Melen »

     

     

    Avec la collaboration de Monsieur François Munten,

    de la Fédération Culturelle Wallonne

    de la Province de Liège,

    de l'Echevinat de la Culture de la Ville de Visé,

    de la Province de Liège et son Service

    des Affaires Culturel

                                                               

        Pas de réservation(s) par e-mail.

     

  • Le 20 septembre, représentation exceptionnelle de "Turandot" par l'Opéra Royal de Wallonie au profitde "L"Espace +" du CHC

    img-826115653-0001 (Small).jpg

    Le célèbre opéra de Giacomo Puccini sera donné en représentation exceptionnelle au profit de l'Espace + (aide aux patients atteints d'un cancer) du CHC.

    Le livret :

    Dans une Chine médiévale imaginaire, la cruelle princesse Turandot dont la beauté est légendaire attire à Pékin de nombreux prétendants lesquels doivent se soumettre à une terrible épreuve : s’ils élucident les trois énigmes que leur propose la princesse, ils gagnent la main de celle-ci, ainsi que le trône de Chine ; s’ils échouent, c’est la décapitation qui les attend.

    Au moment où l’exécution du prince de Perse est imminente, le Prince inconnu arrive à Pékin et retrouve par hasard son père, roi de Tartarie déchu en exil et devenu aveugle, ainsi que sa jeune guide Liú qui aime le Prince en secret depuis qu’un jour celui-ci lui a souri, à elle, une esclave.

    Le Prince inconnu condamne fermement la barbarie de la princesse mais, lorsque celle-ci apparaît, sublime, impassible, pour ordonner d’un geste la mise à mort, il en tombe amoureux et se précipite, au mépris des imprécations de son père et des larmes de Liù, pour frapper de trois coups le gong qui le déclare candidat aux énigmes.

    Réservations obligatoires par mail auprès de audreystultiens@chc.be ou par téléphone au 04/224.89.92

    Quatre catégories de prix, selon la réservation :

    img-826115717-0001 (Small).jpg

    Votre réservation sera validée dès la réception du payement