Vie communale

  • Madame Marguerite Bertholet vient de fêter son centenaire ce 30 novembre

     

    thumbnail_DSC_0099.jpg

                                                                                              Photo F. Papiernik

    La Maison de repos Claire Fontaine était à la fête ce vendredi 30 novembre 2018 et cela à l'occasion du centenaire de Marguerite qui toujours en bonne forme a été fêtée comme il se doit. A cette occasion, sa famille, le Bourgmestre, les Conseillers CPAS,  le personnel de la maison de repos ainsi que son directeur l'ont mise à l'honneur. Un apéritif ainsi qu'un repas concocté par le personnel étaient organisés, et cela pour le plus grand plaisir de Marguerite qui a vraiment profité pleinement de cette belle journée.

    Nous souhaitons longue vie à Marguerite, et qu'elle profite encore longtemps de l'affection de toute sa petite famille, et qu'elle continue à se faire dorloter par le personnel soignant qui est toujours si attentif à ses besoins comme à ceux de tous les autres pensionnaires d'ailleurs.

     

    Félicitations Madame Bertholet !

     

    Marcel NEVEN

    Bourgmestre

  • Marché de Noël à la Maison de quartier

    46853647_2217824605152173_2703098553193988096_n.jpg

    La Maison de Quartier de Visé et l'asbl Lire et Ecrire vous invitent au Marché de Noël artisanal et gourmand qu'ils organisent le 19 décembre de 14h00 à 19h00 à la Maison de quartier, 49 rue Basse à Visé.

  • Visons DeMAIN offre un « cadeau » à chaque membre du nouveau Collège communal de Visé

     

    fullsizeoutput_14e26.jpeg

     

    A l’occasion de l’installation du nouveau Conseil communal et de l’adoption du Pacte de majorité par le MR et le PS *, le mouvement citoyen Visons DeMAIN remet un « cadeau » aux nouveaux bourgmestre, échevins et président de CPAS de la Ville.

    Dos à dos un vélo bleu et un vélo rouge : des vélos symboles de l’urgence de la transition écologique ; en position dos à dos indiquant l’absence de vision politique commune de la nouvelle majorité, absence annonciatrice probable d’ambitions limitées et de tensions futures …

     

    Une majorité qui suscite tant de questions :

    ·      Quelle est sa vision commune de l’avenir de la Ville et des villages ?

    ·      Quel est le programme politique de la nouvelle majorité ?

    ·      Comment les attributions au sein du Collège ont-elles été réparties ? Que justifie la sur-représentation des mandataires MR et le poids de leurs attributions malgré une égalité de sièges ?

    ·      Certaines attributions essentielles n’apparaissent pas malgré les engagements pris durant la campagne comme la participation, l’énergie ou encore la mobilité. Pourquoi ?

    ·      Que faut-il penser de certaines informations selon lesquelles le nouvel échevin de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme souhaiterait autoriser des immeubles à appartements plus haut - un étage de plus - à Visé ?

    ·      Tous les membres du Collège ont-ils une résidence effective sur le territoire de la commune ?

    ·      Tous les membres du Collège seront-ils en mesure de pouvoir alléger leurs obligations professionnelles respectives  afin d’assumer les responsabilités de leurs nouvelles fonctions ?

    ·      Et comment se fait-il que deux candidates MR se sont présentées aux suffrages des électeurs sachant qu’étant membre du personnel communal,  elles ne pouvaient siéger sans quitter l’administration ? Et surtout qu’une fois élues, elles ont renoncé à leur mandat – l’une d’entre elles pour la seconde fois en 6 ans ? Quelles sont les promesses qui leur ont été faites pour obtenir leur candidature ?

     

    Le mouvement Visons DeMAIN et ses conseiller-e-s communaux et de l’action sociale mèneront en tout cas une action décidée durant 6 ans vis-à-vis des autorités communales mais aussi auprès et avec les habitants afin que la transition écologique et la participation des citoyens soient au coeur de la politique locale. Et afin que la commune protège et humanise le cadre de vie, renforce la qualité de vie, la solidarité et le vivre ensemble et fasse de l’éducation, de la culture et de la jeunesse des enjeux clés.

     

    Enfin, Visons DeMAIN relève qu'il manque une troisième femme au sein du Collège pour que le minimum légal - un tiers de mandataires de chaque sexe - soit respecté. Au-delà du problème de contentieux que cela pourrait entraîner, Visons DeMAIN regrette vivement ce pas raté vers la parité.

     

    Caroline Van Linthout

    Martial Mullenders

    Conseillers communaux

     

    *Il est par ailleurs toujours piquant de voir une coalition de partis rouge (socialiste, de gauche) et bleu (libéral, de droite). Preuve supplémentaire que ces pôles idéologiques, jadis structurants du débat politique, fusionnent désormais dans une techno-bureaucratie centriste, qui est au moins douée pour une chose : gérer tant bien que mal et au jour le jour les vicissitudes d’un néolibéralisme à bout de souffle. Les Visétois méritent mieux que ce genre de « politique » à date de péremption dépassée !

    (Communiqué)

  • Marcel Neven arrête la politique

    fullsizeoutput_146f7.jpeg

    Tout d'abord échevin, puis bourgmestre durant 30 ans, Marcel Neven (75) avait annoncé avant les élections qu'il ne se présenterait plus en qualité de mayeur. Il espérait terminer sa carrière politique en occupant un poste d'échevin, de l'enseignement et la culture, par exemple, durant un an ou deux. Mais les instances de son parti en ont décidé autrement, en souhaitant laisser "la place aux jeunes". Marcel Neven se voyait donc conseiller communal. 

    Il a préféré se désister et laisser sa place à son suppléant, Jérôme Simon. L'ancien bourgmestre occupera le poste de Président du nouveau Centre Culturel dont la nouvelle salle de spectacle de la rue de la Chinstrée sera inaugurée début janvier.

    (P.Neufcour)

  • Composition du nouveau Conseil communal de Visé.

    fullsizeoutput_13689.jpeg

    En plus des membres du Collège Communal : Viviane Dessart, Francis Theunissen, Xavier Malmendier, Ernur Colak, Mathieu Ulrici, Julien Woolf et Nadine Lach, le conseil sera également composé de  Jérôme Simon., Véronique Devos et Stephie Dobbelstein. (Marcel Neven s'étant désisté ainsi que Béatrice Crahay et Pascale Otoul, ces deux dernières étant fonctionnaires communaux)

    Les autres conseillers sont pour le PS, Gil Simon, Cédric Papageorgiu, Camille Vandevelde et Marco Giuliani.

    Dans l’opposition, pour OUI Visé, il y a Stéphane Kariger (ex-échevin des Finances), Christine Dessart et Dany Wathelet.

    Pour Ensemble (ex-cdH), Luc Lejeune (ex-échevin de l’Urbanisme), Bernard Aussems (ex-président du CPAS), Patrick Willems (ex-échevin de la Famille) et Martine Lejeune.

    Pour Visons Demain (ex-Ecolo), nous retrouvons Martial Mullenders et désormais aussi Caroline Van Linthout.

    Soulignons également l'entrée du PTB qui se présentait pour la première fois avec Manu Nihon et Bernadette Kinet. (P. Nf)