Visites

  • Visé : le 15 avril nous aurons la possibilité de visiter la tour de l'hôtel de ville et son carillon

    thumbnail_Affiche Tours Ouvertes 2018.jpg

    Pour la deuxième année consécutive, l’association Liège-Carillons invite les amoureux du patrimoine à découvrir des lieux inédits de la Province de Liège. En 2017 déjà, les visiteurs s’étaient pressés aux entrées et certains n’avaient pu s’inscrire dans les temps. Les organisateurs leur avaient promis de réitérer. Chose promise, chose due !

    Le dimanche 15 avril 2018, à la fin des vacances de Pâques, 12 tours et clochers, civils et religieux, seront exceptionnellement ouverts aux visiteurs. Des guides bénévoles feront découvrir l’Histoire et les petites histoires de ces lieux méconnus.

    Aux quatre coins de la province, les courageux visiteurs qui escaladeront ces escaliers en colimaçon et échelles auront la récompense de découvrir, selon les lieux, des charpentes séculaires, des horloges anciennes, des cloches et carillons qu’on a l’habitude d’entendre, mais pas de voir. Une occasion rare, certaines tours ouvrent pour la première fois leurs portes. Il est possible de combiner plusieurs visites sur une seule journée.

    Quels sont les lieux visitables cette année :

    Antheit : Tour de l’église Saint Martin (nouveauté 2018)

    Baelen : Combles, tours de l’église et horloge de l’église Saint Paul

    Goé : tour, clocher et horloge de l’église Saint Lambert

    Huy : tour, cloches et carillon de la Collégiale Notre-Dame et St Domitien (+ concert de carillon à 14h15)

    Liège : 4 lieux

    • Tours, cloches et carillon de la Cathédrale Saint Paul,
    • Tour cloches, carillon et horloge de la collégiale Saint Barthélemy,
    • Tour de la Collégiale Saint Denis,
    • Panorama du haut de la tour du Monument Interalliés de Cointe (nouveauté 2018, seule tour accessible uniquement par ascenseur)

    Verviers : 3 lieux

    • Tour et carillon de Notre-Dame des Récollets,
    • Tour, cloches et horloge monumentale de Saint Remacle (nouveauté 2018),
    • Campanile et carillon mécanique de l’Hôtel de Ville.

    Visé : Tour de l’Hôtel de Ville.

    Nouveauté pour 2018 : en plus des 12 tours il est possible de faire un « tour des horloges ».

    Un circuit est proposé entre 3 tours possédant chacune une horloge monumentale remarquable. Un parcours à effectuer en tout ou en partie, en compagnie d’un horloger spécialiste des horloges monumentales pour découvrir les magnifiques marques-temps de trois des tours ouvertes ce jour. Chaque visiteur doit disposer de son propre véhicule pour se déplacer d’un lieu à l’autre. Inscription obligatoire 087/30 79 26 ou info@paysdevesdre.be

    Renseignements pratiques

    • Tarif : à l’exception de Saint Barthélemy(Liège) où une modique entrée est demandée, toutes les autres visites sont gratuites.
    • Accessibilité : Ces bâtiments anciens n’ont pas d’ascenseur (sauf Cointe) et sont accessibles par des escaliers parfois raides ou des échelles.  La visite n’est pas recommandée aux personnes souffrant de troubles de l’équilibre, et , à l’exception de Cointe, n’est donc pas accessible aux personnes à mobilité réduite.
    • Date : dimanche 15 avril 2018
    • Horaire : Chaque tour a un horaire particulier de visite, et pour certaines l’inscription est obligatoire.

    Un dépliant complet est disponible dans les différentes tours proposées ou dans les maisons de tourisme locales.

    Renseignements complets également sur la page Facebook ou sur le blog

    Contacts et infos pour la région de Liège : 0498/249.246

    Contacts et infos pour la région verviétoise : 0479 / 321 957

  • DIMANCHE 25 FEVRIER A 14h : VISITE GUIDEE DE PETIT LANAYE, DU COMPLEXE ECLUSIER ET DE CASTER PAR GUY REGGERS

     

    Chateau-de-caster.jpg

    Dans un premier temps, vous allez découvrir ou redécouvrir un patrimoine industriel remarquable : les écluses de LANAYE (Merci aux voies hydrauliques).

    Nous descendrons ensuite vers le village de Petit-Lanaye. Guy vous parlera de sa splendeur passée, cette fantastique époque du canal LIEGE-MAASTRICHT pour terminer par une visite du plateau de Caster (de bonnes chaussures) où, jadis, se dressait un château magnifique. Nul doute que ce nom vous rappellera « les Paix de Caster » mais aussi  les prestigieux visiteurs de ce site ou occupants des lieux en vous parlant  des personnalités comme VOLTAIRE, BROUCKERE,… Une solide documentation vous sera remise.  La visite sera prise en charge par Guy Reggers, habitant de Lanaye.

    Participation aux frais de 4 € pour le membre et de 5 € pour le non-membre. Gratuit pour les – 12 ans.

  • VENDREDI 23 FEVRIER A 20h AU MUSEE DE LANAYE, PLACE DU ROI ALBERT : CONFERENCE PAR LUC WILLEMS :

     2848907238.4.JPG

    "Karsts et paysages souterrains dans les craies crétacées de la Hesbaye liégeoise ou les Grottes de Caster"

    La partie orientale du plateau hesbignon, qui se prolonge dans le Limbourg néerlandais, est creusée de nombreuses carrières souterraines qui ont exploité essentiellement les craies crétacées du Maastrichtien. Dans cette zone, la Meuse et ses affluents entaillent les formations à faible pendage. Ainsi, l’entrée des carrières se trouve-t-elle généralement à flanc de coteau. La plupart des galeries s’enfonce horizontalement le long des couches de calcarénites, craies grossières également appelées Tuffeau de Maastricht, traditionnellement exploitées, soit pour en tirer des blocs de construction, soit pour amender les terres agricoles. Localement, d’autres puits et galeries souterraines ont été ouverts pour l’extraction du silex et des phosphates .Les plus anciennes inscriptions retrouvées au sein de ces exploitations souterraines montrent qu’elles existent depuis au moins la fin du Moyen-âge. Au XIXe siècle, Bory de Saint-Vincent, s’appuyant notamment sur la découverte d’une hypothétique statue, les fait remonter à l’époque romaine. Mais, à ce jour, rien n’est moins sure même s’il existe, à l’aplomb de certaines carrières, les restes d’un oppidum (plateau de Caster). Les dimensions et l’extension de ces réseaux créent de véritables paysages souterrains. Ces galeries, appelées rue et avenue, recoupent des milliers de karsts et en permettent une observation privilégiée dans les trois dimensions. Ces phénomènes karstiques ont une double originalité : ils se développent essentiellement dans une lithologie très poreuse et hors fracturation, donc dans un contexte a priori peu favorable à une nécessaire altération concentrée. Une fois dénoyés, ils cessent de fonctionner, figeant un système karstique dans une des phases génétiques initiales rarement observée.

    Patrimoine souterrain remarquable d'Europe occidentale tant au niveau scientifique qu'historique, ces réseaux souterrains font l'objet de multiples sollicitations et utilisations qui nous questionnent sur leur futur."

    Paf de 3 € pour le membre et de 4 € pour le non-membre. Pas besoin de réserver.

     

  • Institut Saint-Hadelin - MRS Les Trois Rois, l'habitude deviendra-t-elle une tradition ?

    DSC_7856.JPG

    Ce lundi, et ce n'est pas une première, les élèves de 4 ème année primaire de l'institut Saint-Hadelin sont venus égayer l'après midi (souvent morose pour certains) des résidents de la maison de repos et de soins "Les Trois Rois", allée des Alouettes à Visé.

    DSC_7850.JPG

    Mesdames Biemar, Detaille et Morin ont accompagné 46 jeunes élèves qui sont venus interpréter six chansons à l'attention de nos aînés. 

    - Une drôle de vie (Tout ce qui brille)

    - A la vie, à l'amour (Patrick Fiori)

    - Ton combat (Arcadian)

    - En visant la lune (Delta)

    - Je m'en vais ( Phil Collins)

    - Je sens le feeling (Les Trolls)

    DSC_7857.JPG

    Ces titres étaient ceux des chansons présentées l'avant veille aux parents lors de la fête de fin d'année. Les sourires et les applaudissements des seniors ont été, je pense, une belle récompense pour les enfants et leurs enseignantes. A l'issue de leur prestation, les jeunes se sont vus offrir une crêpe et une boisson, tandis que les pensionnaires pouvaient tranquillement déguster leur collation et leur tasse de café.

    DSC_7866.JPG

    Le mot de la fin? Tous les spectateurs étaient enchantés de la distraction qui leur avait été proposée et nombreux étaient ceux qui regrettaient "que ce soit si vite fini"! D'autres étaient un peu déçus qu'en cette période de fêtes aucun chant de Noël ne figure au programme. Ce sera pour l'année prochaine! Vous verrez, l'habitude deviendra vite une tradition...

    Un marge droite, un album de quelques photos de cette après-midi récréative.

    (P. Neufcour)

     

     

  • J'ai vu Saint Nicolas ! Il était à Visé cet après-midi. Même pas peur !

    DSC_4382.jpg

    Les plus jeunes n'étaient pas très assurés...

    DSC_4385.jpg

    Mais les friandises ont fait revenir le sourire

    Le Saint Patron des enfants a rendu visite aux petits visétois cet après-midi. Accompagné de son fidèle collaborateur, le Père Fouettard, et des tambours des Bleus de Hermalle, Il s'est promené dans les rues du centre. Il a d'ailleurs fait quelques haltes dans des magasins de Visé : Colorcode Men & Kids, Beau Gosse, Calinou et Nulle part ailleurs. Il en a profité pour distribuer des bons de réductions.

    DSC_4381.jpg

    Les plus téméraires n'ont pas hésité à le rejoindre

    Ensuite Saint Nicolas a rejoint son trône, installé dans le hall d'entrée de la salle des Anciens Arquebusiers où il a continué à distribuer des sachets de friandises, gâtant ainsi pas loin de 250 enfants.