La tragédie de Detmold

_DSC0114.jpg

Le 26 juin 1963, le 3è Peloton de la 13è compagnie du 1er Régiment Para participe à un exercice interalllié en Allemagne, à Detmold. Le temps est exécrable et le largage des paras est annulé. Le C119 fait demi-tour. Il survole le champ de tir mortier où des militaires anglais viennent de terminer l'exercice. Le tir est interdit. Il reste deux bombes à tirer. Ignorant la présence du C119 belge au dessus du champ de tir, on décide de tirer les deux dernières munitions. En retombant, une des deux bombes heurte l'aile de l'avion largueur. C'est le drame. La machine est impossible à piloter. Les paras commencent à sauter, mais quand l'avion s'écrase, il en reste 38 à bord. Tous périront. Parmi ceux-ci, deux jeunes visétois, Francis Lavigne et Frans Warnant.

Une Plaque commémorative ainsi qu'un morceau de la carlingue de l'avion ont été placés au cimetière de Lorette à Visé. A chaque date anniversaire, l'amicale des para-commandos  vient la fleurir, en souvenir de leurs compagnons décédés en service commandé.   Pour voir les photos; cliquer sur l'album dans la marge de droite 

 https://vise.blogs.sudinfo.be/album/detmold/

Les commentaires sont fermés.