Saint Firmin réussie à Richelle

_DSC0020.JPG

Le soleil était au rendez-vous ce week-end à Richelle, à l'occasion de la fête du village. De nombreux habitants ont pu se divertir aux diverses attractions foraines qui animaient le centre par leur présence

Quelques photos dans l'album (voir marge droite) 

 https://vise.blogs.sudinfo.be/album/la-fete-a-richelle/

Commentaires

  • Voici un extrait u " Calendriyr walon dè 25 sètinbe" que j'édite chaque jour sur facebook pour Walon'rèye Oye :

    « Sint Froumin », lui est le " régional liégeois " de l’étape du jour bien qu'il soit originaire de Pampelune (Navarre en Espagne) avant d'être nommé Evêque d'Amiens, où il y avait déja un Père qui soignait au choix les laids preux ou les lèpreux.
    Un de ses hononymes, Firmin le Confesseur ( en un mot), a bénéficié de la gloire du premier et fut associé par erreur à St Hadelin de Visé et à St Magloire de Mesch dans le pélérinage des Trois Frères ou des Trois Evêques. Ma préférence va au Père Magloire.
    Firmin était honoré à Richelle (Visé) pour le lumbago.
    Pour soigner le lumbago, «on r’boûteû » (un guérisseur) traçait avec son gros orteil une croix dans le dos du patient ou le " malade " se frottait le dos contre le pied de la statue du Saint dont l’orteil dépasse le socle de la statue.
    A Bièsmèrée, on l’invoquait aussi pour les enfants malingres ou pour les frémissements nerveux des mains.
    A Bonneville on trouvait une source miraculeuse contre les maladies nerveuses, les migraines, et lesparalysies. On en faisait également boire aux enfants qui tardaient à marcher.
    Il était aussi l'intercesseur privilégié des personnes âgées vivant à l'hospice. Je suis preneur pour celui de Beaune .

    « Kimint f’rîs-gn po passer l’tins si nos n’avîs nin dès mèhins ? »
    (comment ferions-nous pour passer le temps si nous n’avions pas des petits problèmes ?

    A d’min si’v plè...Notru Dame dèl Victwère (ND de la VictoireAfficher la suite

Les commentaires sont fermés.