Visé : mise en place du Conseil Communal des Enfants ce 27 mars

DSC_0012.JPG

C'est une initiative de l'Echevinat de la Famille et de la Citoyenneté. Le 8 mars dernier, les enfants des écoles désirant participer au projet sont venus voter dans un bureau de vote spécialement installé pour eux au Centre culturel. Après dépouillement, ont été élus :

Medhy Abassy, de l'athénée royal de Visé, Fatma Özer de l'école communale de Cheratte Bas, Victoria Lopez-Delhoulle et Sacha Theunissen de l'école communale de Cheratte Haut, Ludovic Willemaerts et Léa Zecchinon de l'école communale de Lixhe, Maxime Frédéric et Ryan Joiret de l'école communale de Loën, Antoine Massa et Thomas Gester de l'école communale de Richelle, Jonathan Wegria et Emilie Gillard de l'école communale de Sarolay, Bassim Boukteb et Juliette Piette de l'école libre de Cheratte Haut, Solène Puraye et Alexandre Kerff de l'école libre de Richelle, et Amélie De Decker qui représente les enfants non scolarisés de l'entité.

Hier à 18h, la salle du Conseil de l'Hôtel de Ville était comble. Plus un siège libre. On se poussait pour tenter de se "caler" dans un petit coin. Les parents, bien sur, mais aussi les enseignants avaient tenu à assister à la première réunion de ce Conseil et à la prestation de serment des jeunes élus.  

Prenant tour à tour la parole, l'Echevin Thierry Martin, Claire Henquet (animatrice) et le Bourgmestre Marcel Neven ont tout d'abord félicité les enfants pour leur démarche citoyenne et pour leur élection. Ils ont également remercie les parents et les enseignants participants.

Avec l'aide de deux animateurs de l'échevinat de la Famille (Claire Henquet et Laurent Rousch) les enfants vont s'initier à la prise de parole, à la réflexion, au travail en commun, à l'écoute des autres, à la construction de projets, au compromis et surtout au sens profond de la Démocratie. Le Conseil sera également un lieu d'échange entre communautés, mais aussi entre villages.

Le Bourgmestre a également souligné la présence de nombreux membres du Conseil Communal, aussi bien de la majorité que de l'opposition, et qui avaient tenu à assister à cette séance.

Certaines pistes de travail ont déjà été évoquées : l'aménagement de terrains de jeu ou de sports dans les quartiers ou villages qui en sont dépourvus; la prolifération des chats dans certains quartiers, la protection de la nature, la pollution, les difficultés rencontrées par les personnes à mobilité réduite, la sécurité sur les routes, etc.

La séance s'est terminée par un verre de l'amitié au cours duquel chacun a pu faire mieux connaissance avec les autres.

Les commentaires sont fermés.