A.S.I.V.A : une Asbl visétoise qui aide des enfants au Rwanda

enf.jpgSamedi à Cheratte, lors du festival Couleurs Locales, un stand a attiré plus particulièrement notre attention.  Celui d'A.S.I.V.A. Des collages réalisés à partir de feuilles de bananier sèchées étaient proposés à la vente. Nous avons voulu en savoir plus sur les buts de cette association. 

Créée en décembre 2010, l'Aide Sans Intermédiaires Vers l'Afrique s'est donnée pour but d'offrir aux enfants les moyens de construire leur avenir. Cette aide est principalement dirigée vers le village de Gihara, d'où un membre de l'Asbl est originaire mais avec l'espoir, dans le futur, d'aider également les villages voisins. Ce sont d'aileurs des adultes de Gihara qui ont réalisé les objets exposés. Tous les membres sont 100 % bénévoles, personne ne perçoit quoi que ce soit.

Pourquoi l'aide sans intermédiaires ?

Parce qu' agir à un niveau très proche des bénéficiaires rend le rapport frais de fonctionnement/fonds récoltés très faible, et permet aux donateurs et/ou aux parrains de constater directement sur le terrain le résultat de leur générosité.

Il ne fait aucun doute que l'avenir du continent africain se trouvera dans l'éducation, la santé et la culture. Pour cela, il faut favoriser l'autopromotion des personnes défavorisées en Afrique et pour y parvenir il faut agir sur l'éducation, la santé, et les petits projets de développement locaux.

Au point de vue de l'éducation, le rêve est d'atteindre "l'éducation pour tous".

Comment y arriver ?

En assurant les frais de scolarité (minerval) pour les élèves les plus démunis qui fréquentent l'enseignement secondaire, en leur proposant des formations techniques qualifiantes en maçonnerie, menuiserie, plomberie, soudage, etc. Et cela tout en promouvant l'alphabétisation des adultes.

Concernant l'objectif "santé" il faut agir au niveau global en aidant le seul dispensaire de soins de santé à accroître ses capacités à assurer sa mission, et au niveau individuel, payer les cotisations de mutuelle des plus pauvres tout en intervenant ponctuellement dans leurs frais de santé.

Dans le cadre de la promotion des projets locaux, après avoir identifié les besioins, il faut sensibiliser les acteurs (donateurs et bénéficiaires), implémenter le projet sur le terain, en effectuer le suivi tout en informant les donateurs, puis enfin analyser les résultats et capitaliser les leçons apprises.

Les projets locaux retenus sont la création d'un atelier de couture, d'une cordonnerie, le développement d'activités artisanales, de petites exploitations agricoles, etc ...

Les projets en cours.

Pour l'année scolaire 2010/2011, l'association a pris en charge les frais de scolarité de six jeunes dont trois sont orphelins des deux parents. Les cours suivis vont de l'enseignement général pour les plus jeunes au scientifique, dont la bio-chimie, pour les plus âgés.

La subvention de la commission Nord-Sud de la ville de VISE a permis de mettre en place un projet d'élevage porcin pour une famille démunie ayant 4 enfants à charge.

Dans le futur proche.

Aider dix enfants au lieu de six, et financer le départ de deux petits élevages. Justin, père de 4 enfants débutera un élevage porcin tandis que Michel élèvera des poules pondeuses.

Si vous souhaitez aider cette petite asbl, vous trouverez tous les renseignements la concernant sur

http://www.asiva.be 

 

Les commentaires sont fermés.