La Régionale d'habitations visétoise va construire 62 logements basse énergie à la Wade

DSC_0002.JPG

Il était prévu de rénover 38 maisons construites en 1966 allée des Pinsons et allée des Alouettes. Ces travaux entraient dans le cadre d'un programme exceptionnel d'investissement initié par la Région Wallonne.

Patrick Willems, le président de la Régionale, explique : "Ces travaux, qui auraient permis de prolonger la vie de ces maisons, auraient été très rapidement obsolètes en matière d'économie d'énergie. Or, c'est sur ce point particulier qu'insistait la Région. Nous nous sommes aperçus en cours d'étude que le montant de la rénovation s'élevait à environ 61.500 € par habitation. Or, pour une somme légèrement supérieure, démolir et reconstruire à neuf permettait d'avoir des bâtiments au "top" pour un demi-siècle."

Le choix a donc été rapidement fait. Et tant qu'à faire, il a été décidé de construire deux immeubles de 12 logements chacun en plus des 38 prévus initialement.

Toute l'urbanisation du quartier va ainsi se trouver modifiée : création des logements, d'espaces de convivialité, des couloirs pour les modes de transport doux et les piétons, modification de certaines voiries, etc. Parmi les 62 logements érigés par la Régionale Visétoise, 40 seront destinés à la location. Par contre, Allée des Alouettes, un promoteur privé en réalisera de 24 à 30. 

La moitié environ des logements destinés à la démolition sont déjà vides. "Mais les anciens habitants DSC_0003.JPGseront prioritaires pour revenir dans le quartier" précise Patrick Willems. Il ajoute encore "Dès qu'un bloc de quatre maisons sera inoccupé, il sera démoli afin  d'éviter qu'elles ne soient squattées et ne deviennent des chancres."  

La première phase, qui concerne l'allée des Pinsons, devrait être terminée dans 3 à 4 ans. Une dizaine d'année sera nécessaire à la rénovation totale de cette partie du quartier de la Wade.

Les commentaires sont fermés.