Le cri de la chouette

safe_image.php.png

Famille Recomposée

Les cérémonies laïques se définissent comme « rythmant les moments importants de l’existence d’un humain ». Il est donc normal qu’il existe une cérémonie laïque d’accueil de tous les enfants d’une famille recomposée. Dans une famille recomposée, il faut réinventer le langage, car en plus du beau-père et de la belle-mère, on y trouve des demi-frères et sœurs (un parent en commun), mais aussi des « presque » frères et sœurs (toit commun mais aucun lien de sang). Chaque enfant doit trouver ses repères, un territoire, un sentiment d’appartenance et des liens affectifs clairs avec les adultes présents. C’est alors la patience, le temps, l’empathie du beau-parent, le soutien constant du parent biologique envers son/sa conjoint(e) qui feront que chaque parent pourra s’épanouir et se forger de nouvelles habitudes dans la maison.. Tous les enfants devront apprendre à vivre ensemble durant les moments où ils habitent dans la maison. Ils devront admettre que leur parent biologique a fait de nouveaux choix de vie et accepter de tisser des liens avec ce beau-parent, ou à tout le moins de le respecter. C’est ici qu’une cérémonie laïque trouve sa place : le parent biologique et le beau-parent s’engagent, ensemble et individuellement, à guider, aimer, protéger, nourrir, être disponible et à l’écoute, pourvoir aux besoins, de tous les enfants faisant partie de la maison. Cette cérémonie, bien que n’ayant aucune portée officielle – ce n’est pas une adoption au sens légal du terme- est chargée d’émotion et d’affection. Elle est destinée à souder les membres d’une nouvelle famille et à rassurer chaque enfant quant à sa place dans la maison. Cette cérémonie est déjà pratiquée par le Centre d’Action Laïque du Brabant Wallon qui forme ses officiants. Pour ce type de cérémonie, ils sont de plus encadrés par une psychologue, spécialiste des problè- mes propres aux familles recomposées. Lorsque cette cérémonie sera disponible chez nous nous ne manquerons pas de vous le faire savoir. Plus de rens.sur http://www.calbw.be Source : Toit à Toit

C.Dethioux, vice-présidente de Culture et Action Laïque de la Basse-Meuse

Les commentaires sont fermés.