Le mot du Bourgmestre

 

_DSC0029.jpg

Des travaux à Visé – Avantages durables et inconvénients passagers

 

J'ai déjà eu l'occasion d'évoquer les travaux relativement nombreux qui sont effectués à Visé. Certains dépendent de la Ville, d'autres de la Région et certains sont effectués en collaboration avec l'intercommunale gérant le démergement.

Je voudrais, dans la mesure du possible, donner quelques précisions concernant les calendriers:

  • route de Maastricht: ce chantier pose des problèmes assez difficiles à résoudre, des contact avaient été pris avec l'administration afin d'essayer de trouver les meilleures dispositions possible. Toutefois, et je tiens à remercier l'administration des routes, il a été possible en dernière minute de prolonger le chantier jusqu'à la place, ce qui a quelque peu perturbé les dispositions prises. Il n'empêche, c'est une modification favorable. Le raclage est terminé. il faut encore réaliser les filets d'eau et l'asphaltage. L'ensemble du chantier devait durer 1 mois et demi ce qui permet de prévoir la fin des travaux à la mi-novembre au plus tard.
  • Rue Sabaré (Cheratte-hauteurs): l'entreprise travaille rapidement et compense partiellement (retard dû aux intempéries de l'hiver passé. La route doit pouvoir être ouverte le 5 octobre et la fin définitive du chantier est prévue le 20 octobre. 
  • Pied de la côte de Sarolay: on espère que la fermeture des 16 jours ouvrables pourra être respectée. Toutefois des problèmes imprévus ont été détectés. L'impossible sera fait pour respecter les délais.
  • Rue Basse. Il s'agit d'une partie des travaux concernant les inondations dont on souffre en cas d'averses graves. La route sera coupée à la circulation du transit mais les riverains auront accès à leur domicile en venant soit du centre, soit de Souvré. Une réunion d'information aura lieu le 3 octobre à 19 heures à l'Hôtel de Ville. 

De bonnes nouvelles indiscutablement mais bien entendu quelques inconvénients passagers.

 

 

Marcel NEVEN,

bourgmestre.

Les commentaires sont fermés.