Les cimenteries Holcim de Haccourt , c'est terminé

 2110052167_B971821637Z.1_20140117220636_000_GIF1PV2VC.1-0.jpg

 

La CSC industrie l’a annoncé ce vendredi: Holcim Haccourt, c’est terminé! «La procédure Renault lancée en décembre 2012 suite à l’annonce par la direction de son intention de fermer l’unité de broyage de Haccourt, vient d’entrer en phase finale. »

 Les organisations syndicales n’ont pas ménagé leurs efforts pour tenter de trouver un repreneur potentiel. Malheureusement, à défaut de solution offrant suffisamment de garanties pour le personnel, elles se sont résolues à négocier le volet social ».

Le couperet est donc tombé fin décembre. «  Le plan social a été approuvé par une grande partie du personnel. Début janvier, une cellule de reconversion a été mise en place avec le Forem. Les premiers préavis tomberont le 23 janvier ».

 

 Les organisations syndicales n’ont pas ménagé leurs efforts pour tenter de trouver un repreneur potentiel. Malheureusement, à défaut de solution offrant suffisamment de garanties pour le personnel, elles se sont résolues à négocier le volet social  ».

 

Le couperet est donc tombé fin décembre. «  Le plan social a été approuvé par une grande partie du personnel. Début janvier, une cellule de reconversion a été mise en place avec le Forem. Les premiers préavis tomberont le 23 janvier  ».

 

Mais du côté de la FGTB, on ne veut pas encore se résoudre à la fin de cette entreprise historique qui occupait plus de 500 travailleurs dans les années 70, comme l’expose Marc Goblet, président de la section liégeoise de la FGTB. «  Au départ, j’avais trouvé un repreneur avec un projet viable. Malheureusement, Holcim n’entendait pas céder ses installations parce que le groupe estimait que cela pourrait nuire à ses intérêts. Aujourd’hui, je suis toujours en discussion avec la société pour tenter de ramener une activité sur le site et sauver les travailleurs  ».

 

Plus d’informations à ce sujet dans La Meuse édition Liège de ce samedi, ainsi que dans nos éditions numériques, sur http://num.sudinfo.be  (D.M.)

 

 

P

Les commentaires sont fermés.