Le mot du Bourgmestre

picture.jpeg

Le centre du guidance a 50 ans

C'est ce vendredi qui fut célébré le 50ème anniversaire du centre de guidance de Visé. Celui-ci fut créé en 1963 au sein de la commission d'assistance publique de Vottem.

Rappelons que c'est à la fusion des communes, le 1er janvier 1977, que les anciennes commissions d'assistance publique (CAP) devinrent des centres publics d'aide sociale (CPAS). Dix ans plus tard, le centre prenait le nom d'AIGS, association inter communale de gestion et de santé) et regroupait plusieurs communes de la région liégeoise, dont Visé (en fait le 24 décembre 1972).

Les services se multiplièrent et furent élargis aux adultes: services de santé mentale, de réadaptation, d'accueil de jour, d'aide aux personnes handicapées....

Ce centre est le reflet de l'évolution de notre société qui a décidé de venir en aide aux personnes qui subissent de nombreux problèmes consécutif à la modernité dans le mauvais sens du terme.

Pour créer un tel organisme, il fallait une vision prospective de qu'allait être la vie de la fin du 20ème siècle et au 21ème siècle. Ce fut le grand mérite de Marc Garcet d'avoir compris, avant les autres, les problèmes que rencontraient déjà nos concitoyens mais surtout l'acuité qu'ils allaient atteindre. Aussi, en ma qualité de bourgmestre de Visé, je ne peux que me réjouir qu'il ait pu faire passer le message aux autorités visétoises très tôt et que son action se poursuive aujourd'hui après s'être considérablement développée et perfectionnée.

Le bourgmestre, Marcel NEVEN. 

Les commentaires sont fermés.