Philippe Graffart, le Visétois inculpé du meurtre de son fils, à Singapour, soumis à une évaluation psychiatrique

 

732538262_B976918234Z.1_20151028120042_000_GM95G1A2M.1-0.jpg

Dpa

Philippe Graffart, 41 ans, ce Belge inculpé du meurtre de son fils de 5 ans à leur domicile de Singapour, a vu mercredi sa détention préventive être prolongée de quatre semaines afin d’être soumis à une évaluation psychiatrique, rapporte la presse locale.

Philippe Graffart, avait été retrouvé errant aux petites heures à proximité du poste de police situé près de chez lui, début octobre. Il présentait des blessures qu’il s’était lui-même infligé.

La police avait retrouvé une heure plus tard dans son appartement le corps sans vie de son fils Keryan qui présentait des traces de strangulation. Graffart a été inculpé pour meurtre et incarcéré le 7 octobre dernier.

L’individu était en conflit avec son ex-épouse au sujet de la garde de leur fils.

Philippe Graffart devrait comparaître au tribunal le 25 novembre. S’il est reconnu coupable, il encourre la peine de mort.

Les commentaires sont fermés.