Visé : "L'Avoir social" nouveau est arrivé !

DSC_0024.JPG

Créé en 2004 dans le quartier de La Wade à Visé, le service social, qui partageait ses locaux avec l'école de devoirs de La Wade, a emménagé Allée des Marguerites à Visé.

DSC_0003.jpg

Pourquoi ce changement?

Dans le cadre du réaménagement du quartier de la Wade par la Régionale Visétoise d'Habitations Sociales, le bâtiment précédemment occupé va être déconstruit. La Régionale Visétoise a proposé de mettre une de ses habitations à la disposition du CPAS de Visé, afin d'y héberger de lavoir dans de meilleures conditions.

DSC_0022.jpg

C'est donc à cette occasion que "le lavoir social" est devenu "L'Avoir social). L'activité buanderie, initialement prévue comme moyen de lessive à petit prix, s'est bien développée. Elle permet de recréer et de tisser des liens sociaux entre utilisateurs (-trices), habitants du quartier, et développer ainsi d'autres activités. Mettre ensemble des outils, rassembler des énergies, échanger sur les problèmes de vie, briser des solitudes, bref, se ré-approprier sa dignité humaine.

Parmi les activités développées, on retrouve des ateliers cuisine, couture, un potager communautaire, des ateliers artistiques ou ludiques, des excursions, visites culturelles, voyages à thème, etc.

DSC_0006.jpg

Successivement  Bernard Aussems, Président du CPAS, Martine Bourdoux, directrice générale, Jean-Pierre Paulus, président du CCLP puis de Marcel Neven, le bourgmestre, prirent la parole. Si le président du CPAS retraça l'historique de l'association, tout en remerciant et félicitant toutes les parties qui avaient permis la réalisation de "L'avoir social", Martine Bourdoux se fit un plaisir de nous exposer brièvement, mais de manière humoristique émaillée de nombreux jeux de mots le chemin parcouru et les buts à atteindre.

DSC_0002.JPG

L'assistance (le public était tellement nombreux que des habitants se trouvaient stoïquement sur la rue dans la pluie) put ainsi apprendre que plus de cent personnes sont inscrites au "L'avoir". La fréquentation hebdomadaire varie de 10 à 20 personnes. 

DSC_0023.JPG

Le parc des machines s'est étoffé : 5 machines de 6 kg, 1 machine de 10 kg et une autre de 15 kg, particulièrement destinée aux familles nombreuses au au lessivage des couettes. Notons que quatre séchoirs, dont un doté d'une pompe à chaleur sont également à la disposition des usagers. Un espace intérieur de séchage sur fil et pour l'été à l'extérieur, est aussi prévu. Les utilisateurs pourront également y effectuer le repassage.

Signalons encore qu'un projet de "troc" est à l'étude,troc qui consisterait à échanger des objets dont on n'a plus l'utilité mais qui pourraient servir à d'autres.

 

DSC_0005.JPG

Le CPAS a également présenté le nouveau véhicule (mini-bus Renault de 9 places) mis à la disposition de ses services grâce au soutien et dons des commerçants et artisans locaux.

DSC_0016.JPG

La soirée se termina par le drink de l'amitié.

(Reportage photo en marge droite)

Commentaires

  • Bonjour Monsieur NEUFCOUR,

    En tant que chef de service de ce site communautaire, il me semble utile de préciser que nous ne sommes pas une association, mais un service public, le C.P.A.S. = Centre Public d'Action Sociale, merci de bien vouloir rectifier.
    Merci également d'avoir mentionné les points essentiels de l'intervention du Président, et notamment la réappropriation de la dignité humaine par nos usagers, que je salue ici, tout comme mes collègues Régine LAMBERT, éducatrice, et Bernadette LONEUX , assistante sociale, qui effectuent un travail formidable, l'une à la gestion de la buanderie sociale, l'autre en matière d'animations et de dynamisation du groupe, ainsi que de développement communautaire.
    B.KINET

Les commentaires sont fermés.