Le mot du Bourgmestre

picture.jpegHANDBALL FÉMININ: UN BEL EXEMPLE DE SOLIDARITÉ SPORTIVE

L’équipe du Fémina Visé a disputé à 25 reprises (consécutives) les différentes coupes d’Europe.

Bien sûr, il s’agit d’un sport amateur alors que nombreuses furent leurs adversaires à bénéficier du statut de professionnelles.

Il n’empêche à Visé on est fier de voir évoluer des sportives qui viennent s’entraîner après avoir pour certaines accompli leur travail pour d’autres, après avoir suivi leurs cours, passé ou préparé des examens.

L’esprit est de ce fait resté authentiquement sportif. Il n’y a pas de mercato d’hiver à l’issue duquel les équipes évoluent lors des matches retours avec des formations totalement différentes des matches aller. Il n’y a pas de gains importants et de suspicions de matches « truqués ».

Une participation à la Coupe d’Europe coûte cher et plusieurs équipes chaque année renoncent à une participation.

La première semaine de janvier, l’équipe nationale belge (en reconstruction) évoluait à Courtrai contre une équipe de 2ème division française (la France est beaucoup plus forte que la Belgique). 5 Visétoises étaient sélectionnées. Tout se passait bien lorsque à 12 minutes de la fin du match, Christine Leonaers, la buteuse de Visé la plus efficace depuis le début du championnat s’effondrait et ne se relevait pas.

On allait diagnostiquer une triple fracture de la jambe. Ses coéquipières étaient bouleversées, ses supporters catastrophés, les membres du comité de Visé atterrés. Elle fut opérée 4 jours plus tard par des spécialistes de l’Université de Louvain. Toutes ses coéquipières, tant Wallonnes que Flamandes ou Germanophones (l’équipe de Visé comprend des joueuses des 3 rôles linguistiques) lui rendirent visite.

Puis, apprenant qu’elle pouvait venir assister au match Visé-Anvers avancé au 16 janvier (en raison de l’Open de judo), elles se firent réaliser des tee-shirts avec l’inscription « Ensemble avec Christine ». Les retrouvailles furent émouvantes. Ensuite, ce fut le match et toutes les joueuses furent brillantes tant elles souhaitaient rendre hommage à leur coéquipière et l’écart fut de 15 buts: 38-23. Pour plusieurs Visétoises, ce fut le meilleur match de l’année.

Citons leurs noms : Friry Margot, Martin Laura, Vandenboorn Kim, Jolly Maude, Marteleur Sara, Penders Annelise, Masrouki Sabine, Bouchard Cécile, Masrouki Monia, Boons Fien, Menniken Véra, Michel Laura et Dubuc Coraline.

Souhaitons bien entendu à Christine un rétablissement complet et le plus rapide possible.

Marcel NEVEN,

bourgmestre.

 

 

Les commentaires sont fermés.