Homicide de Jeff Nyssen à Haccourt: Fred l'a poignardé à la gorge, mais il ne serait pas le seul

 

301303314_B978468199Z.1_20160422231244_000_G2H6L8OAQ.1-0.jpgOn commence à y voir un peu plus clair dans l’homicide de Jean-François Nyssen, ce Hutois mortellement poignardé à Haccourt, le 26 décembre 2015 dans le cadre d’un règlement de compte entre motards. Un des inculpés a avoué avoir poignardé Jeff à la gorge, tout en précisant qu’une autre personne a porté des coups de couteau au cœur.

Il y a bientôt 4 mois que Jean-François Nyssen, 52 ans, a été arraché à son épouse et à ses enfants. Quatre mois que l’homme a été porté en terre par ses « frères », dans le cimetière du Rhées à Herstal. Quelques jours avant, l’homme, passionné par la moto et membre des Hells Angels, avait festoyé avec quelques amis, son épouse et leur fille de 13 ans, au local des Kurgans, un club de motards de Haccourt. En allant soulager un besoin pressant, il avait été pris à partie par une dizaine de gars, venus pour une sombre raison. Le quinquagénaire de Tihange a été poignardé à la gorge et au cœur. Depuis ce funeste 26 décembre 2015, l’enquête progresse et les auditions se succèdent. Celui vers qui les premiers soupçons se sont portés, a avoué avoir poignardé Jeff.

Frédéric Decleir, un quadragénaire de Waremme, précise qu’il l’a fait pour protéger un « frère ». Dans son émission Indices, RTL TVI – qui a consacré au dossier un reportage de 22 minutes le 13 avril dernier – a diffusé cette information et la retranscription de cette audition. «  La personne qui est couchée sur le sol, le bras levé avec un pistolet dans la main droite, est la future victime. Alex plonge sur le pistolet et là, j’ai voulu défendre mon frère qui allait certainement prendre une balle. J’arrivais à une main, la droite, je lui mets des coups de couteau à la gorge. Je ne savais pas que c’était Jeff. Il y avait une autre personne qui portait des coups de couteau.  »

 

Les commentaires sont fermés.