Un Visétois poursuivi pour avoir trafiqué des compteurs de voitures

1499372318_B979649927Z.1_20160908162115_000_GMH7INEB6.1-0.jpg

Un Visétois âgé d’une trentaine d’années a comparu jeudi devant le tribunal correctionnel de Liège pour répondre de plusieurs faits de faux et d’escroqueries commis dans le cadre de la revente de voitures d’occasions. Ces véhicules, qui disposaient pourtant de « car-pass » en ordre, présentaient des compteurs où le kilométrage avait été largement trafiqué.

Le prévenu était actif dans le secteur de la vente de voitures d’occasion achetées en Allemagne. L’enquête a démontré qu’il aurait revendu une quinzaine de voitures allemandes avec des compteurs trafiqués, où le kilométrage réel avait été diminué.

Les véhicules concernés disposaient pourtant d’un « car-pass », un système présenté comme inviolable. Des clients avaient réalisé avoir été floués lors de leur achat quand ils avaient rencontré des soucis mécaniques avec les véhicules. Après avoir consulté des garagistes officiels, les marques allemandes avaient constaté que les compteurs des véhicules présentaient des kilométrages nettement inférieurs à ceux enregistrés dans les bases de données lors d’autres contrôles.

Le prévenu, qui présente un casier judiciaire important, répond aussi de faits liés à la perception d’acomptes non-remboursés après des livraisons qu’il n’a pas honorées. Il est également impliqué pour un faux concernant l’achat d’un tableau dans une galerie d’art.

Le prévenu a contesté les faits qui lui sont reprochés au cours de l’instruction d’audience. L’affaire a été reportée au 10 novembre pour réquisitoire et plaidoiries.

 (Belga)  
 

Les commentaires sont fermés.