E40/A3 – chantier des viaducs de Herstal : 3 voies à nouveau disponibles vers Aix-la-Chapelle

 thumbnail_Logo%20Sofico%20HD.jpg

A partir de ce lundi 19 septembre, la phase la plus difficile en termes de circulation s’achève au chantier des viaducs de Herstal, qui basculera en cinquième et avant-dernière phase. 

Concrètement, cela signifie, pour les usagers circulant sur l’E40/A3 vers Aix-la-Chapelle que :

-      3 voies seront à nouveau accessibles en direction d’Aix-la-Chapelle.

Ø  2 bandes de circulation seront reportées sur le tablier aval, à contresens (l’une d’entre elles pourra être empruntée par les poids lourds de plus de 3,5 tonnes).

Ø  Une voie sera maintenue sur le tablier amont. (cf. schéma ci-dessous).

-      l’accès direct à l’E25/A25 vers Liège sera à nouveau accessible.

Ø  Vers Bruxelles, rien ne change :

ð  trois voies rétrécies seront toujours accessibles sur le tablier aval. La sortie « Herstal » sera maintenue ;

ð  seule la bande centrale sera accessible aux poids lourds de plus de 3,5 tonnes ;

ð  la bretelle reliant l’E25/A25 venant de Liège à l’E40/A3 vers Bruxelles sera fermée. Tous les véhicules (légers et poids lourds) seront déviés via l’E40/A3 vers Aix-la-Chapelle, où ils seront invités à emprunter l’aire de Tignée (Barchon) pour y faire demi-tour ;

ð  les poids lourds (tonnage supérieur à 3,5 tonnes) venant de Maastricht et Visé via l’E25/A25 ne pourront pas rejoindre l’A3/E40 vers Bruxelles via la bretelle de liaison directe de l’échangeur de Cheratte. Une déviation sera mise en place via l’échangeur de Cheratte en direction d’Aix-la-Chapelle, où ils seront invités à emprunter l’aire de Tignée (Barchon) pour y faire demi-tour.

 Pendant cette cinquième phase qui devrait durer environ un mois et demi, comme précédemment, la vitesse sera limitée à 50 km/h.

 Cette phase consistera à finaliser le chantier sur le tablier qui supporte les voies en direction d’Aix-la-Chapelle (pose de couche de protection, de l’étanchéité, des revêtements, des équipements, ). Après cette phase, le travail sera totalement achevé sur ce tablier amont.

 

Une dernière phase devra encore avoir lieu sur le tablier qui supporte les voies en direction de Bruxelles. Elle clôturera ainsi ce chantier entamé en mai 2014. Son aboutissement, en 2017, sera dicté par les conditions hivernales.

 Ce chantier est réalisé en collaboration avec le partenaire technique de la SOFICO, la Direction des Routes et Bâtiments du Service Public de Wallonie.

 

image002-1.jpg

 

Les commentaires sont fermés.