Le mot du Bourgmestre

_DSC0038.JPG

                                                                                Photo archives P. Neufcour

Bientôt 5 ans déjà ! Pierrette nous quittait le 18 octobre 2011

Pierrette Cahay a joué un rôle très positif dans la période délicate qui a suivi le 1er janvier 1977, date de la fusion des communes.

La fusion, on en parlait depuis longtemps, mais rien ne bougeait vraiment.

Joseph Michel, Ministre de l'Intérieur, décédé récemment, prit le taureau par les cornes et en très peu de temps, le problème fut réglé.  Parfaitement ? Sûrement pas.  Il y eut d'ailleurs quelques modifications ultérieures. Mais pas assez.

La difficulté pour Visé comme pour les autres communes était de faire accepter le passage de 6 communes avec 6 bourgmestres, une quinzaine d'échevins et plusieurs dizaines de conseillers communaux, à une seule commune avec un seul bourgmestre, 5 échevins et 25 conseillers communaux, régie par les mêmes règles avec des populations très différentes et ne se connaissant guère.

Visé a eu la chance d'avoir à sa tête Pierette Cahay. Pierrette avait un grand coeur, était très dévouée et très dynamique et elle a pendant des mois, des années même, arpenté tous les coins de la commune.  Présente à chaque manifestation, préoccupée par chaque problème, elle n'a cessé d'être sur le « qui-vive ».

Avec quelques dizaines d'années, je crois pouvoir dire que cette fusion difficile (une commune de 22km de long et 3km de large) fut loin d'être un échec.

Pierrette nous a quittés il y a 5 ans.  Nous nous devons de nous souvenir de son action.

C'est la raison pour laquelle le Collège échevinal de Visé a décidé d'organiser ce samedi 15 octobre une réception commémorative en son honneur en la salle des mariages de l'Hôtel de ville.  Vous y êtes tous conviés.

 

Le 26 septembre 2016,

 

Marcel NEVEN

Bourgmestre

 

Les commentaires sont fermés.