Des étudiants de l'Helmo en mission commerciale à Lisbonne

DSC_5015.jpg

Mithra : quatre étudiants de l'Helmo en étude de marché au Portugal

La société Mithra, mondialement connue dans le domaine pharmaceutique, à chargé quatre étudiants en "Commerce extérieur" d'une étude de marché et d'une prospection au Portugal. Dans le cadre de leur cursus, les étudiants de 2ème année de cette section partent en mission commerciale à l'étranger. Ainsi, cette année, plus de 160 étudiants et leurs "promoteurs" (enseignants) se sont envolés pour une semaine à Lisbonne où, après de nombreux contacts avec des clients potentiels, ils recevaient leurs invités à l'occasion d'une foire représentant une quarantaine d'entreprises wallonnes.

 

Les attentes de Mithra

La société liégeoise n'est pas encore représentée sur le marché portugais. Ainsi, Quentin Van Lierop (23 ans), Brice Darimont (21 ans), Robin Maenhout (22 ans) et Nicolas Caprasse (22 ans) devaient relever le défi de cette étude de marché. Tout d'abord, effectuer des comparaisons de prix avec la concurrence au sujet de la tibolone. Cette molécule est destinée à atténuer les symptômes indésirables de la ménopause, tout en ayant moins d'effets secondaires que le THS (traitement hormonal de substitution) classique. Avantage de la tibolone : une seule molécule alors que le traitement classique est constitué d'une association de deux produits. Mithra commercialise déjà la tibolone sous d'autres noms dans de nombreux pays. Très bientôt, la durée de conservation du médicament sera portée à 36 mois au lieu de 24. Les prix de production de la société liégeoise peuvent-ils être compétitifs par rapport à ceux du Portugal? Là se trouvait une partie de la mission.

DSC_5098.JPG

Très bientôt, Mithra va commercialiser un anneau vaginal contraceptif. Cet anneau en polymère, implanté dans le vagin, a une durée d'efficacité de 5 ans, au lieu des 3 annoncés par la concurrence. La société est en pleine installation la chaîne de production dans le nouveau bâtiment de Flémalle. Un contrat d'exclusivité a déjà été signé avec Fuji, qui se chargera de la distribution au Japon mais aussi dans divers pays d'Asie. La bioéquivalence a été obtenue pour l'Union Européenne et les Etats Unis. Excellentes opérations pour la société pharmaceutique car tout le process de fabrication se déroulera en région liégeoise. Pas de délocalisation du savoir-faire ni des connaissances spécifiques à l'horizon.

 

Nos jeunes sont particulièrement heureux d'avoir pu participer à une telle expérience, principalement au profit d'une société pharmaceutique de renom.

 

 

D'autres sociétés, d'autres étudiants de la Basse-Meuse

DSC_4965.JPG

Seek Confiserie est implantée à Saive. Sa spécialité : la fabrications de guimauve artisanale et d'une gamme de gommes, produits certifiés "Bio" pour certains. Seek Confiserie est déjà implanté sur le marché anglais, français et italien. La société profite de l'opportunité pour tenter d'établir des contacts avec le Portugal. Des travaux d'agrandissement sont en cours, afin de pouvoir procéder à l'enrobage de chocolat de la marchandise produite.

DSC_5248.JPG


Parmi les étudiant promouvant la marque, Roxane Garcia, jeune Visétoise pétillante et vive. " J'habite Visé depuis une dizaine d'années nous dit-elle, auparavant je résidais à Hermalle. Mes études secondaires terminées, je continue mon cursus à l'Helmo, section commerce extérieur. J'ai toujours aimé le commerce, mon papa avait un commerce de vêtements"

DSC_5191_2.JPG

Anaïs Cilli, c'est "La Belle Fleur" de Cheratte. En compagnie de trois condisciples elle représentait Déli Waffels.

DSC_5189.JPG

Cette société implantée à Mouscon fabrique et commercialises des gaufres surgelées qu'il suffit de passer au grill avant de déguster. "Après mes études secondaires, explique Anaïs, j'avais de bonnes bases en comptabilité. Comme j'aime voyager, je me suis dit qu'il était possible de combiner les deux."

 

DSC_5021.jpg

Les Bonbons de Grand'mère, de Sarolay,  étaient déjà présents lors de la foire à Vilnius, il y a deux ans. Autre gamme cette année, dont les bonbons en sucre cassé. "Ma grand-mère en vendait déjà au pied de l'Escalator du Grand Bazar place St Lambert" nous explique l'artisan. Il fabrique ses bonbons en plaque, puis les casse à la hache avant de procéder à l'ensachage.

DSC_4831.jpg

Estelle Dohet, la jeune et jolie Barchonnaise faisait partie du quatuor chargé de la promotion. "J'aime voyager, rencontrer des gens, nous confie Estelle, faire connaissance avec des cultures différentes et le contact humain sont très importants pour moi"

 

DSC_5242.jpg

François Pirson, c'est le "colosse" de Hermée. Amateur et pratiquant le golf, avec trois copains, ils ont eu la possibilité de présenter Guru Motion, d'une société de Louvain La Neuve. Il s'agit d'une caméra, d'un software et d'un ordinateur qui analysent les mouvements dans l'espace d'un golfeur au moment du swing. Pas de capteurs de mouvements ni sur le golfeur ni sur le club.

DSC_5236.JPG

Le système a été présenté dans plusieurs golfs de Lisbonne, dont l'Académie de Lisboa, et certains responsables se sont montrés intéressés.

 

DSC_5249_2.JPG

Camille Kremers, resplendissante Devant-le-Pontoise, vantait les tables de culture Hurbz. "Après mes humanités au collège St-Hadelin, j'ai travaillé comme étudiante à la côte belge. J'aime les langues étrangères et l'option commerce extérieur m'intéresse vraiment" 

DSC_5167.JPG

Conçues par un Liégeois, ces tables sont constituées de 4 pots sur pieds, à assembler au moyen de 4 écrous. De hauteur différentes, les pots sont destinés à la culture d'aromates en intérieur.

DSC_5029.jpg

Jusqu'au lever du jour est une société de la région verviétoise. spécialisée en vêtements de nuit en "pilou", elle commercialise des pyjamas, des plaids, des peignoirs pour tous les âges et toutes les tailles, du bébé au papy. Jusqu'au lever du jour propose de personnaliser sa fabrication : ainsi une série "Macarons" a été réalisée en collaboration avec le chocolatier Darcis. 

DSC_5249_2_2.JPG

Carmelo Di Nolfo, Gullaume Mirguet, Nawrass Al Jachi et Sandy Bovy se chargeaient de trouver un débouché à Lisbonne pour du linge de nuit en flanelle. Carmelo, lui, a un tel bagout qu'il parviendrait à vendre du sable à un Bédouin ou de la neige artificielle à un Inuit!

 

Notre Ambassadeur est venu visiter l'exposition

DSC_5151.JPG

De g à d : Nicolas Ravanel et Christelle Leentjens, tous deux de l'Awex, Stéphane Hussin, Directeur, Claudina Monteire, attachée à l'ambassade, Boudewijn Dereymaeker (ambassadeur), Maria Da Luz De Souza représentant l'AWEX au Portugal et Jean Poncelet, directeur honoraire de la Chambre du Commere Luso-Belgo-Luxembourgeoise

Ces missions économiques à l'étranger de l'Helmo se déroulent avec le soutien financier et la collaboration de l'AWEX. Nicolas Ravanel et sa collègue Christelle Leentjens ont accompagné les étudiants tout au long de la semaine, tantôt les accompagnant dans leurs démarches, tantôt en leur prodiguant de précieux conseils.

 

DSC_5128.jpg

Monsieur Detaille, professeur visétois, et notre Ambassadeur 

La Belgique prend ces missions très au sérieux. La preuve en est, Son Excellence l'Ambassadeur de Belgique au Portugal, Boudewijn DEREYMAEKER, accompagné de Maria da Luz de Sousa attachée commerciale à l'ambassade et représentant l'AWEX ainsi que sa collaboratrice Claudina Monteire, ont longuement visité la foire, s'arrêtant devant chacun des 40 stands, n'hésitant pas à interroger les étudiants tant sur les produits exposés que sur leur vie personnelle. Les produits de bouche, et les bières spéciales, ont fait l'objet de dégustations de la part de ces illustres visiteurs.

Après Vilnius et Prague, Lisbonne est la troisième mission internationale des étudiants de l'Helmo qu'il nous est donné de suivre. Il faut souligner que sans le soutien financier de l'Agence Wallonne à l'Exportation ( AWEX) la mise en place d'une pareille "mission" est difficilement envisageable. 

(Pierre Neufcour)

 

 

Les commentaires sont fermés.