Trump à Bruxelles : notre police impactée aussi

 

220px-Logopol.jpg

Suite à l'inauguration du nouveau bâtiment de l'Otan à Bruxelles, la présence de nombreux Chefs d'États dont les très controversés TRUMP et ERDOGAN, toutes les polices du Royaume ont été mises à contribution pour fournir du personnel en renfort.

Ainsi, la zone de la Basse-Meuse est mise à contribution également. Un renfort de 25 unités sur 4 jours (dont deux unités de commandement sera fourni).  Une unité de commandement est composée  d'un commissaire commandant de peloton, un inspecteur principal comme adjoint et un inspecteur opérateur radio). Le personnel désigné est régulièrement formé au maintien et au rétablissement de l'ordre public par la police fédérale. 

Les commentaires sont fermés.