Le mot du Bourgmestre

1261441037.jpgA propos de la salle des Tréteaux

Les personnes qui ont l’occasion de passer par le centre de la Ville ont certainement constaté que des travaux importants sont réalisés dans et à proximité de la salle du théâtre baptisée en son temps salle des Tréteaux.

Depuis de nombreuses années, nous avions introduit un dossier de subsides auprès de la Communauté française et même obtenu une promesse de principe. Mais cela ne paraissait pas être une priorité pour les responsables. Il est bien connu que dans notre communauté française, la culture est le parent pauvre.

Après d’autres tentatives, nous avons fini par obtenir une aide d’un million d’euros de la Province de Liège. C’est une aide estimable même si l’ensemble des travaux se montent à quelque 3 millions d’euros. C’est beaucoup et peu à la fois. En effet, cette réalisation sera particulièrement originale et efficace. Sa principale caractéristique sera la « modulabilité ».  Il sera possible de monter une pièce de manière classique : la salle et la scène. Mais il sera également loisible de déplacer le lieu scénique et aussi les gradins : ceux qui préfèrent des mises en scène moins classiques y trouveront leur compte. L’utilisation de la structure de l’ancienne salle permet de rester dans des limites raisonnables en ce qui concerne le prix.

C’est évidemment un rêve pour tous les amateurs de spectacles : différents metteurs en scène qui se sont succédé avaient intelligemment orienté le projet.

L’inauguration pourrait avoir lieu en janvier, la fin des travaux étant prévue pour les congés de fin d’année. 

Beaucoup de curieux voudraient pouvoir visiter le foyer déjà fort avancé et la salle. C’est difficile de leur donner satisfaction individuellement. Aussi avons-nous décidé d’organiser une visite commentée début septembre quand le bâtiment sera entièrement sous « toit ».

Ce bâtiment doit donner un nouvel essor à la culture visétoise. Probablement, pourrions-nous recevoir plus de formations professionnelles, mais à nos yeux, il importe que les Visétois utilisateurs de l’ancienne salle puissent continuer à s’y produire.

 

Marcel NEVEN - Bourgmestre

Les commentaires sont fermés.