Visé - Chapelle des Sepulcrines : Quintet Sepulcrines and Co

DSC_4139.JPG

Sept. Elles sont sept. Comme les jours de la semaine ou les péchés capitaux...

Ces sept artistes féminines exposent leurs oeuvres depuis hier à Visé. Pour certaines, il s'agit d'une reconversion professionnelle, leur art est devenu leur métier. Mais toutes sont de véritables passionnées par l'Art. Permettez-moi de vous les présenter.

fullsizeoutput_151c5.jpeg

- Cora Debain travaille le verre. Elle découpe, assemble et juxtapose les éléments pour créer des lampes, des pendants d'oreille, des bijoux, à la manière de vitraux. La lumière qui joue avec tous ces éléments les rends vivants. Le résultat est étonnant.

fullsizeoutput_1519d.jpeg

- Romina De Gregorio aime les chiens et le chats, mais pas seulement. Elle a fait de sa passion un métier. Dans les yeux de l'artiste, le chien, le chat, sont une source d'inspiration. Dans son univers ultra coloré et joyeux, les traits rapides et nerveux confèrent une certaine abstraction à ses travaux figuratifs. Pour elle également, le résultat est étonnant.

fullsizeoutput_15197.jpeg

- Mariane Halin est une artiste peintre et céramiste. Fascinée par la couleur, elle laisse vagabonder ses pinceaux au gré d'idéogrammes instinctifs et spontanés, mais subordonnés à une certaine structure. Le travail de la terre est pour Marianne prétexte à l'expression de sensations colorées. Elle complète maintenant son travail de peintre par des pièces en faïence recouvertes de motifs abstraits peints à l'émail.

fullsizeoutput_151b8.jpeg

- Inge Lensing est limbourgeoise, artiste peintre reconnue pour la polyvalence de son talent artistique. elle aime les couleurs chaudes, les personnages bien en chair et souriants. Inge ne représente pas que le figuratif, elle nous propose également des toiles abstraites sur lesquelles elle superpose la peinture en couches épaisses. Son objectif est de faire rire le public et de donner du bonheur, et elle y réussit.

DSC_4188.JPG

- Joëlle Dumont a inventé "Le Ti monde en Papier. Ses oeuvres sont une invitation au voyage dans ses différentes contrées en papier mâché. Avec ses différentes représentations du monde du cirque, elle nous ramène en enfance. Joëlle anime également toute l'année des ateliers "papier mâché" destinés aux adultes.

 

fullsizeoutput_151c6.jpeg

- Dominique Matagne travaille la terre depuis de longues années. De ses mains habiles, elle ébauche avec tendresse des personnages imaginaires, mi-féminins, mi-animaux. Elle travaille la terre Vagner (qu'elle fabrique elle-même) qu'elle recouvre ensuite d'une patine acrylique. Ses créatures sensuelles sont tour à tour ondines, fées, magiciennes, acrobates ou même aviatrices. Un défi permanent aux lois de la pesanteur.

fullsizeoutput_151b4.jpeg

-Célina Puglièse, par ses peintures, s'approche de l'abstrait. Sa technique est mixte, elle allie différentes méthodes sur une même toile. L'huile, l'acrylique, le tissu, le métal sont les principaux éléments qu'elle utilise. Adepte des reliefs et de leurs effets, Célina expérimente également la couleur avec habileté et talent. Le réel, transformé, façonné, métamorphosé nous emmène dans une monde imaginaire où chaque tableau nous transmet une émotion particulière.

L'exposition est auverte du 21 février au 3 mars, de 14h00 à 18h00 et les mercredi et week-end de 11h00 à 18h00.

Un bel ensemble, une belle complémentarité que nous présentent ces sept femmes.

(© texte et photos P. Neufcour)

Un album reprenant quelques photos de l'inauguration est disponible en marge de droite.

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel