• Un événement pour le climat en Basse-Meuse

     

    740_espacebuzz5645fe0ec7941.jpg

    Plusieurs associations de la Basse-Meuse (Cynorhodon, Racynes, Natagora, Altern’ Go, Rosa Canina…) et des jeunes des établissements scolaires ont décidé de se mobiliser pour le climat dans notre région.

    Deux dates ont été retenues : le mercredi 8 mai et le jeudi 23 mai.

    Le mercredi 8 mai, un stand sera installé sur le marché de Visé où vous serez accueillis de manière humoristique et conviviale à propos du changement climatique.

    Vous pourrez discuter avec les animateurs présents et vous informer de ce que vous pouvez faire concrètement, à votre niveau, pour lutter contre ce changement.

    Des animations seront aussi organisées tout au long du marché.

     

    Le jeudi 23 en matinée, une manifestation sera organisée, surtout par les jeunes des établissements scolaires des environs, avec un défilé dans les rues de Visé. Cette manifestation ne sera pas réservée qu’aux jeunes. Toute la population y est invitée. Vous pouvez donc venir soutenir cette jeunesse et manifester votre intérêt, votre préoccupation et votre désir de changement pour préserver la planète.

     

    Nous comptons sur vous ! Rendez-vous le 8 et le 23 mai !

  • Rappel de viande de bœuf chez Colruyt: 95 boucheries visées

    Procédure efficace.

    Procédure efficace. - ISOPIX

    « Une présence très faible d’E.Coli a été constatée le vendredi 26 avril et l’information a immédiatement été transmise à Colruyt, qui a jugé utile de retirer ces produits par mesure de précaution », souligne Viande de Liège. « Il est aussi important de rappeler que la cuisson annule tous les risques », ajoute Pascal François. Selon ce dernier, ce type de bactérie peut venir d’un acte d’abattage ou de l’animal lui-même.

    « Cela démontre que les investissements réalisés par Viande de Liège en vue d’une procédure de contrôle plus rigoureuse ont porté leurs fruits », estime le porte-parole. L’entreprise (ex-Derwa) avait risqué l’an dernier de perdre son agrément d’exploitation à cause de problèmes de gestion. Depuis, de l’argent avait été réinjecté, notamment dans le renforcement des procédures de contrôle. Du côté de l’abattoir de Liège, d’où provenait la viande concernée, on étudie l’origine du problème, selon son directeur, Tony Jolet. « Nous n’avons pas encore reçu la composition du lot en question, mais une analyse complémentaire sera réalisée et une formation également dispensée au personnel », l’origine de la bactérie pouvant être l’abattoir.

    Plusieurs causes possibles

    « Il y a plusieurs causes possibles : hygiène du personnel, erreur de manipulation », poursuit Tony Jolet. L’abattoir de Liège avertira aussi ses fournisseurs. « Le système de contrôle a effectivement très bien fonctionné et Colruyt a été averti très rapidement », confirme l’Afsca. Des inspecteurs de l’Afsca étaient présents lundi matin à l’abattoir de Liège. Plusieurs lots de produits à base de viande hachée et de viande de bœuf fraîche ont été rappelés samedi dans 95 boucheries de Colruyt en Belgique.

  • Visé: course-poursuite entre la police et un Aqualien sur 24 km

     

    Visé: course-poursuite entre la police et un Aqualien sur 24 km

    Dans la nuit de vendredi à samedi, un équipage de la police de la Basse-Meuse s’est rendu dans le zoning industriel de Visé. Sur place, la patrouille a voulu procéder au contrôle d’un homme se trouvant à bord d’une Golf. À la vue de la police, ce dernier a pris la fuite. Une course-poursuite s’est alors engagée entre l’imprudent et les policiers, sur une distance de 24 kilomètres.

    Le véhicule sera endommagé à plusieurs reprises, cassant notamment le carter, ce qui aura pour conséquence qu’il perdra de l’huile sur la chaussée. La police suivra ainsi le véhicule « à la trace », avant d’être volontairement percutée par ce dernier, qui prendra alors la fuite.

    C’est finalement à son domicile qu’il sera intercepté. Il s’agit d’un habitant d’Aywaille, né en 1978. Il explique que son véhicule n’est pas en ordre, raison pour laquelle il a pris la fuite. Connu de la justice pour des coups et blessures, il a été déféré au parquet de Liège.

  • La Commission européenne et la Banque européenne d’investissement mobilisent 1 milliard d'euros pour les jeunes agriculteurs en Europe, prévu d’être doublé par les fonds des banques privées

     

    fullsizeoutput_d22.jpegCe lundi 29 avril, le commissaire Phil Hogan (Agriculture et développement rural) et la commissaire Marianne Thyssen (Emploi, affaires sociales, compétences et mobilité des travailleurs) se rendront à la ferme Sam Magnus à Merchtem. Cette visite sera l’occasion pour eux de présenter l'Initiative des jeunes agriculteurs, une nouvelle initiative conjointe de la Commission européenne et de la Banque européenne d'investissement en faveur des jeunes agriculteurs.   
     
    L'initiative en faveur des jeunes agriculteurs apportera à l'agriculture de l'UE un nouveau financement de 2 milliards d'euros. La Banque européenne d’investissement mobilise 1 milliard d’euros et devrait mobiliser 1 milliard d'euros supplémentaires auprès des banques privées participantes dans les États membres de l'UE, ce qui représenterait un total de 2 milliards d'euros à investir dans notre secteur agricole, et en particulier pour soutenir les jeunes agriculteurs. L’accent sera mis sur jeunes agriculteurs en particulier, qui bénéficieront d'une durée plus longue (jusqu'à 15 ans) et de taux d'intérêt plus bas sur leurs prêts. Les études de marché actuelles montrent que ce niveau pourrait atteindre 30-40% du total. Il s'agit aujourd'hui de l'une des initiatives de financement agricole les plus importantes pour la BEI. Elle sera financée par la BEI sur ses ressources propres. Le financement sera géré par des banques locales et des sociétés de crédit-bail dans toute l'UE. (Communiqué)

  • Les gardes médicales en Basse-Meuse pour les 27, 28 avril et 1er mai 2019

    images.jpegMédecin de garde : du lundi au jeudi soir de 19h00 à 08h00 : un seul numéro : 04/379.09.00. 

    Pour leur sécurité, les médecins de garde de la Basse-Meuse sont en liaison avec les services de la Police.

    Attention :  un poste de garde médicale est ouvert les week-ends et jours fériés de 08 hr à 20 hr rue Basse-Hermalle n° 2, à côté de la clinique. N° unique pour le médecin de garde : 04/374.09.34. 

     - Dentistes de garde : former le 100 pour connaître la liste. 

    PHARMACIES DE GARDE

    Pour toutes gardes entre 9h et 22h : www.pharmacie.be ou www.appl.be

    Pour toutes gardes entre 22h et 9h :

     Appeler le 0903/99.000

    - le samedi 27 avril 2019 : PHARMA LIXHErue de la Croix 13 à Lixhe

    Tél : 04/264.21.04

                                           Pharmacie INGRAO, rue Tollet 5 à Oupeye 

    Tél 04/164.04.46

                                                                                                                                                             

    - le dimanche 28 avril 2019 : Pharmacie GERARD, rue Aux Communes 80 à Cheratte

    Tél  04/362.86.19

                                               Pharmacie DEFFET, avenue Reine Astrid 23 à Oupeye

    Tél : 04/264.23.83

     

     

    - le mercredi 1er mai 2019: Pharmacie GERARD, rue Vieille-voie 2 à Cheratte

    Tél : 04/370.21.13

                                             Pharmacie BOURGEOIS, rue P. Michaux 1 à Vivegnis 

    Tél : 04/264.21.39