• Appel lancé pour le Prix de la Citoyenneté à Visé

    B9719591599Z.1_20190514191617_000+GJRDJPCL3.1-0.jpg

     

    La Ville de Visé souhaite décerner à nouveau son « Prix de la Citoyenneté » remis l’an dernier aux Rendez-Vous de Richelle.

    Il s’adresse à toute personne ou organisme ou association dont les actions révèlent un engagement citoyen. Il ne vise pas à établir un classement des différents projets mais à progressivement mettre en vitrine les diverses initiatives menées par les citoyens.

    Toute personne peut introduire une candidature qui doit définir l’identité complète de l’association ou de la personne candidate et la description précise et succincte (deux pages maximum) de l’action et en général de tous les éléments qui justifient une participation à cet appel à candidatures. Cette description doit aussi présenter les acteurs, la localisation, la période et une budgétisation du projet.

    Les candidatures doivent être rentrées pour le vendredi 24 mai au plus tard par courrier à l’adresse suivante : Échevinat de la Vie Sociale 31, rue du Collège à 4600 Visé ou par courriel à l’adresse suivante : michael.labiouse@vise.be

    Ce prix ne peut être attribué qu’une fois à une même association ou à un même citoyen.

    « La Ville est consciente et fière de la richesse de ses associations », se félicite déjà la bourgmestre Viviane Dessart.

  • La place Reine Astrid à Visé rénovée pour 3.900.000€

    La place Reine Astrid à Visé rénovée pour 3.900.000€

    La place est aujourd’hui un parking à ciel ouvert.
    La place est aujourd’hui un parking à ciel ouvert. - A.T.

    « Le réaménagement de cette place est indispensable au vu des nombreuses activités qui y sont organisées et au vu de l’attractivité de Visé dans la Basse-Meuse », indique la bourgmestre Viviane Dessart. L’estimation des travaux s’élève à 3,9 millions d’euros. Les autres intervenants prendront en charge 1,5 million d’euros et le subside est estimé à 1,4 million avec un maximum de 768.225 euros.

    DSC_4905.JPG

    « La moitié des subsides est consacrée au parking souterrain et l’autre moitié à l’aménagement de la place sur laquelle les commerçants souhaitent encore du parking mais la Ville veut aérer la place. Il s’agira ensuite de lancer le marché conjoint avec la Région wallonne », précise Charles Havard, directeur général de Visé.

    Un programme triennal approuvé à l’unanimité au conseil communal de Visé.

    Autres travaux

    Il y aura aussi pour les années 2019-2021 la réfection et l’égouttage de la rue Voie Mélard à Cheratte. Estimation des travaux  : 929.250 € dont 630.000 € à charge de la SPGE (Société publique de gestion de l’eau) et estimation du subside à 179.550 €.

    Il y aura encore l’aménagement de l’espace public de convivialité du cloître des Sépulchrines et de son parking public rue de la Chinstrée. Estimation des travaux: 451.980€ et estimation du subside à 271.188€.

    Il y aura enfin la réfection et l’égouttage de la rue Porte de Lorette à Visé et la réalisation d’un bassin d’orage. Estimation des travaux: 1.247.461€ dont 601.790€ à charge de la SPGE et estimation du subside à 387.402€.

    Plus de rassemblements de motards

    les-premiers-motards-devraient-arriver-au-pays-basque-des-le-10-mai.jpg

    Par ailleurs, comme les autres communes voisines, la Ville de Visé a pris une ordonnance en vue d’interdire les rassemblements de motards sur le territoire de la commune « sur base des rapports de police et suite au Collège de police et à la conférence des bourgmestres car la sécurité des citoyens est primordiale », insiste Viviane Dessart.

    La Ville de Visé a aussi lancé un marché public pour améliorer sa communication.

    (Source : La Meuse)

  • Un brocard capturé à l’Athénée royal de Visé

     

    Un brocard capturé à l’Athénée royal de Visé (vidéo)

    Ce mardi matin, la police de la Basse-Meuse a été appelée à l’Athénée Royal de Visé, rue du Gollet. Un brocard se trouvait dans l’enceinte de l’établissement, plus précisément dans la cour de récréation. « Nous sommes intervenus vers 11h15 », précise Philippe Schutters, vétérinaire responsable de la sécurité civile animalière de la province de Liège. Les pompiers de Liège, qui supervisaient l’intervention, l’ART (Animal Rescue Team) et le vétérinaire ont été contactés à la demande de la police locale. La DNF était également présente.

     

     

     

     

    Le brocard, un animal sauvage mais sensible au stress, peut charger ou mourir d’un arrêt cardiaque lorsqu’il est confronté à une situation qu’il ne connaît pas. La situation était donc délicate. « Nous sommes intervenus pour aider à confiner l’animal, tandis que le vétérinaire était présent pour le sédater », indique Michaël Robert, de l’ART, qui oeuvrait sous le commandement du Sergent Eccli.

    La disposition des lieux – une grande étendue avec des pelouses – ne facilitait pas l’intervention de l’équipe. « On a finalement pu le tirer », précise encore Philippe Schutters. « Le brocard est allé se réfugier dans un fourré. Mis sous oxygène et soigné, il a finalement été relâché dans un bois qui n’est pas une zone de chasse. »

    Les étudiants sont restés confinés à l’intérieur. Ils ont pu observer l’intervention avant de pouvoir sortir.

    Depuis le début du mois, 5 ou 6 interventions concernent du gibier retrouvé en dehors de son milieu naturel. Si vous en apercevez un, appelez les pompiers, restez à distance et surveillez l’animal.

     

     

     

     

     

     

     

  • E40/A3 – Cheratte-Barchon : Modification des conditions de circulation suite au projet ALEGrO

     fullsizeoutput_d41.jpeg

    Suite à un chantier mené par Elia le long de l’autoroute E40/A3 entre le viaduc du Cheratte et l’aire d’autoroute de Barchon dans le cadre du projet ALEGrO, les conditions de circulation seront modifiées dans les prochains mois en direction d’Aix-la-Chapelle. Dès ce week-end et pour une durée d’environ trois mois (sous réserve de conditions climatiques favorables), une voie de circulation sera supprimée entre le viaduc de Cheratte et Barchon. La vitesse sera réduite à 90 km/h sur ce tronçon.

    60275044_1430423670429642_4216994475433525248_n.jpg

    Projet ALEGrO ALEGrO, pour Aachen Liège Electric Grid Overlay, est une liaison souterraine HVDC qui représente la première interconnexion entre la Belgique et l’Allemagne. Cette dernière traversera 14 communes et s’étendra sur une distance de 90 km dont 49 km en Belgique. COMMUNIQUÉ DE PRESSE Sur les 49 km inscrits sur le territoire belge, 23 km concernent le domaine public wallon et c’est la raison pour laquelle Elia a soumis le projet à la SOFICO. ALEGrO empruntera majoritairement des infrastructures existantes : chemins de halage, autoroutes, domaine ferroviaire et donc ce tracé sera le moins impactant possible pour les riverains et l’environnement. La mise en service est prévue fin 2020 (Communiqué)