UN TRIANGLE QUI REUNIT OLNE, ARGENTEAU ET VISE

 B9717802108Z.1_20181202193002_000+GTQCH9RLQ.1-0.jpg

Dans le dernier bulletin de la Commission royale des Monuments, sites et fouilles (N°31 de 2019), deux auteurs Carole Carpeaux et Julien de Leval, bien connu dans le Pays de Herve ont remis en valeur le village d’Olne avec 3 points forts dont le château. Il ne reste plus grand-chose de ce château (le portail et le petit pavillon) car il fut démoli en 1921. Une partie du mobilier fut d’une part achetée par le baron Gustave Van Zuylen à la comtesse de Mercy-Argenteau en 1899 et remonté dans le château d’Argenteau en 1925, notamment les deux pierres armoriées des piliers de l’entrée du parc (visibles à l’arrière du domaine). Mais ce qui est plus étonnant , c’est l’implication de Paul Jaspar. Cet architecte appelé au chevet de l’hôtel de ville de Visé en 1907 participa à sa reconstruction modèle dans les années 20.

Il s’investit comme un beau diable pour faire sauver le château, ne ménageant pas sa peine, mais malgré toutes ses démarches, le château proprement dit fut bien démoli durant l’été 1921. Et la surprise de cette recherche et des documents iconographiques est que Paul Jaspar put récupérer une cheminée du bel étage du château et la replacer dans la salle des mariages à l’étage de notre hôtel de ville. Le tableau qui orne cette cheminée est beaucoup plus récent. Des briques armoriées de l’âtre pourraient être aussi replacées dans notre hôtel de ville.

J.P. Lensen

Les commentaires sont fermés.