Régionale Visétoise : un projet de 52 nouveaux logements

high_d-20190617-3UJQWV.jpg

La semaine dernière, la Régionale Visétoise d'Habitations fêtait ses 90 printemps. Des 17 habitations du début, le patrimoine est passé maintenant à 1.314.
 
Et ce n'est pas une mince affaire que de gérer ces logements : 59 à Dalhem, 153 à Bassenge et 1.102 sur l'entité de Visé. A cette occasion, le point fut fait sur les nombreux projets en cours et qui ont pour but d'encore étoffer le patrimoine.
Six logements vont être construits à Dalhem, rue Joseph Dethier. Ils seront répartis dans deux bâtiments distincts, l'un comprenant un appartement deux chambres et le second cinq appartements deux chambres également, dont deux adaptés aux personnes à mobilité réduite. La mise à disposition aux futurs locataires devrait se faire dès mars 2020.
 
A Bassenge, deux autres projets sont envisagé, le premier est en cours : Il s'agit de la construction de 10 nouveaux logements, six maisons et quatre appartements vont venir compléter le Clos St-Denis de Glons. Ces logements devraient, eux-aussi, être terminés en 2020. Année charnière qui verra également démarrer le chantier de transformation de l'ancienne gendarmerie de Roclenge, rachetée en 2017. Sur ce terrain, on trouvera l'aménagement de quatre appartements une chambre, un appartement deux chambres et trois maisons unifamiliales de trois chambres. Une seconde phase pour ériger six logements supplémentaires sur le site est en attente de subsides. 
 
Nous terminerons par Visé où d'autres projets sont en attente : acquisition de 18 logements dans le quartier de la Wade; un promoteur a débuté la construction d'un lotissement de plusieurs dizaines de logements et la RVH va en acquérir 18. Quatre autres devraient de nouveau être aménagés dans des conteneurs marins. Rappelons qu'en 2015 la société avait déjà innové en aménageant des logements dans de tels conteneurs. Restera à construire quatre apprtements à une chambre, mais la Régionale attend les subsides pour pouvoir les réaliser. 
 
Vaste chantier de rénovation du patrimoine également : les 200 habitations de la "Cité du Charbonnage" à Cheratte-Bas vont se retrouver en chantier. Ces derniers travaux, prévus sur une durée de trois ans devrait démarrer l'année prochaine, montant total estimé à 3,5 millions d'euros, sur fonds propres. 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel