Actuellement aux Sépulcrines : une exposition d'oeuvres exceptionnelles "Tableaux de pêche et de rivières"

fullsizeoutput_15b4a.jpeg

"Tableaux de pêche et de rivière" est l'intitulé choisi par Jacques Goijen pour l'exposition qui se tient actuellement à la chapelle des Sépulcrines à Visé.

"Jacques Goijen, c'est 40 ans d'expérience dans le domaine de la peinture, c'est plus de 200 expositions tant nationales qu'internationales (la 1ère eut lieu à Spa en 1986), mais aussi New-York, Houston, Los Angeles, Strasbourg... et bien d'autres villes dans le monde. Depuis toujours, il est reconnu comme l'expert de cette "école liégoise du paysage".

Son amour pour l'Ardenne l'a amené à promouvoir ce courant post-impressionniste qui s'est développé dans la province de Liège à partir de 1880 et jusqu'en 1950 environ; qui a donc été appelé ECOLE LIEGEOISE DU PAYSAGE. Il ne s'agit pas d'ue académie avec un programme structuré, mais plutôt d'une sensibilité qui recouvre diverses mouvances : liégeoise, verviétoise, spadoise, hutoise... voire ardennaise et même campinoise.

Le grand mérite de Jacques Goijen est d'avoir mis en lumière des artistes de qualité qu'on découvre aujourd'hui au travers d'oeuvres parfois restaurées qui, sans cela, auraient continué à se couvrir de poussière dans des greniers où les caprices de la mode les ont souvent reléguées il y a plusieurs décennies. Beaucoup de ces tableaux n'étaient pas connus parce que, appartenant à des familles, ils n'avaient jamais été exposés en public.

Jacques Goijen a donc le grand mérite de nous faire découvrir des artistes connus mais aussi moins connus de cette école.

Richard Heintz, Jean et Joseph Cambresier, Mambour, Vreuls, Henri Daco, Jean Dessaucy, Joseph Lagasse, Paul Lepage, Scauflaire et bien d'autres encore font partie de ces peintres de grand talent.

La chapelle des Sépulcrines où se tient l'exposition est le cadre idéal pour découvrir une telle exposition, laquelle s'intègre remarquablement dans cet endroit historique, s'attachant à restituer l'esprit d'une époque."

(M. Ulrici, échevin de la culture)

Pas moins de 47 oeuvres constituent cette exposition. Elle se tient jusqu'au dimanche 28 juillet (sauf les lundis) de 14h à 18h. Elle est gratuite et les oeuvres exposées sont en vente.

En marge de droite, un album de quelques photos prises lors du vernissage.

(P. Neufcour)

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel