• Gardes médicales des 17 et 18 août 2019 pour la Basse-Meuse

    images.jpegMédecin de garde : du lundi au jeudi soir de 19h00 à 08h00 : un seul numéro : 04/379.09.00. 

    Pour leur sécurité, les médecins de garde de la Basse-Meuse sont en liaison avec les services de la Police.

    Attention :  un poste de garde médicale est ouvert les week-ends et jours fériés de 08 hr à 20 hr rue Basse-Hermalle n° 2, à côté de la clinique. N° unique pour le médecin de garde : 04/374.09.34. 

     - Dentistes de garde : former le 100 pour connaître la liste. 

    PHARMACIES DE GARDE

    Pour toutes gardes entre 9h et 22h : www.pharmacie.be ou www.appl.be

    Pour toutes gardes entre 22h et 9h :

     Appeler le 0903/99.000

    - le samedi 17 août 2019 : Pharmacie WECKX rue G. Wilket 7 à Saint-Remy

    Tél : 04/387.44.99

                                            PHARMAYOU rue Sous la Vigne 19 à Glons

    Tél 04/286.21.79

     

    - le dimanche 18 août 2019 : Pharmacie FIVEZ Place Reine Astrid 15 à Visé

    Tél 04/379.13.65

     

     

                                        

    - le dimanche 11 août 2019 : Pharmacie MULLER rue Haute 25 à Visé

    Tél  04/379.12.10

                                                               

  • Un beau coup de filet pour les policiers de la Basse-Meuse

    fullsizeoutput_a.jpeg

    L'immeuble qui abritait la plantation.

    Il était 04h45 cette nuit lorsque les services de police de la zone Basse-Meuse ont été envoyés Place de l'Union à Roclenge. Selon des témoins, plusieurs personnes auraient échangé des coups de feu. Sur place, les enquêteurs  sont trouvés devant un immeuble assez imposant, transformé en plusieurs logements plus petits. Hormis de nombreuses personnes du voisinage éveillées par le bruit de la fusillade, plus aucun des antagonistes ne se trouvait sur place. 

    Alors qu'ils avaient entamé la fouille de l'immeuble, les policiers ont fait une découverte étonnante : une des pièce abritait une culture de 600 à 700 plants de cannabis. L'enquête progressant, les limiers de la Basse-Meuse ont identifié et intercepté deux des habitants de l'immeuble. Ils ont été privés de leur liberté pour audition. A l'heure où nous écrivons ces lignes, l'enquête se poursuit. Un beau coup de filet pour nos forces de l'ordre!!!.

    (P. Neufcour)

  • Les époux OTTEN - TOUSSAINT ont fêté leurs Noces d'Or

    thumbnail_noces otten-009.jpg

    Photo : F. Papiernik
    C'est en la salle de l'Air du Temps que les époux OTTEN-TOUSSAINT ont reçus à l'occasion de leurs 50 années d'amour, leur belle et grande famille, ainsi que leurs nombreux amis. A cette occasion ils ont conviés le Collège Echevinal à participer à cette belle cérémonie. Cérémonie remplie de joie et d'émotion. 
    Nous leur souhaitons de profiter de nombreuses années encore de la vie ainsi que de l'affection de toux. 
    Sincères félicitations ! 
     
    Viviane DESSART
    Bourgmestre
  • Les Noces de Diamant de  Monsieur et Madame COLLARD-CLOES 

    thumbnail_noces collard-013.jpg

    Photo : F.Papiernik
     
    Ambiance familiale en compagnie d'Alfred et Ida à l'occasion de leurs 60 années de bonheur. C'est entourés de leurs 4 enfants, et
    de leur famille qu'ils ont partagé cet agréable moment en notre Hôtel de Villes.
    Nous leur souhaitons de profiter de nombreuses années encore de la vie ainsi que de l'affection de tous.
     
    Sincères félicitations !
    Viviane DESSART
    Bourgmestre
  • Visé: l’ancien bourgmestre Marcel Neven victime d’une thrombose

    fullsizeoutput_146f7.jpeg

    Nous venons d'apprendre que notre ancien bourgmestre  (de 1989 à 2018) a été victime d'un petit AVC la semaine dernière. Marcel Neven nous explique : "Suite à des problèmes aux reins, je me trouvais à l'hôpital lorsque cet "incident" s'est passé. Le jour où je devais sortir de l'hôpital, j'ai eu une légère perte d'équilibre. Les médecins ont préféré me garder quelques jours supplémentaires pour procéder à des examens complémentaires, et tout va bien".

    Dès sa sortie de l'hôpital, ce lundi, l'ancien premier magistrat de la Cité de l'Oie a confirmé qu'il n'avait conservé aucune séquelle et qu'il avait d'ailleurs repris ses activités. Mardi, il s'est rendu à Spa afin d'assister à une représentation  théâtrale.

    (P. Neufcour)