• Aux Tréteaux ce 9 novembre : "l'âge de la bière"

    fullsizeoutput_164d1.jpeg

    Samedi 9 Novembre 19h30

    “L’âge de bière”, le spectacle qui mousse ! “

    Le seul truc belge dans la bière belge, c’est l’humain. En fait ce qui fait toute la qualité de la bière belge c’est la façon de la penser, de l’élaborer. Ce qui fait toute l’originalité de la bière belge, c’est le ou la Belge et sa pensée parfois un peu étrange… C’est ce qui fait que nous produisons la meilleure bière du monde !”

  • A la salle des Tréteaux ce vendredi 8 novembre : "Ni dieux ni maîtres, mais du Rouge"

    LesTreteaux_image.jpg

    “ Ni dieux ni maîtres mais du ROUGE ” le vendredi 8 novembre à 19h30
    Le Wine Man Show by Eric Boschman , c’est un litre et demi d’improvisations et de bonheurs ! Un Spectacle à boire : l’histoire du vin racontée par le plus « barge » des sommeliers ! Devenez goûteur en vous instruisant.

    Eric Boschman, sommelier belge mondialement connu, présente un véritable « wine man show » autour des vignes et des vins du monde. Drôlement impertinent, professeur improvisé, il traverse la grande Histoire, et nous trimbale dans les vignobles de la Grèce au Liban, du Chili à l’Argentine et l’Europe. Et de voyages en voyages, il nous met cul par-dessus tête et nous enivre autant d’anecdotes que de ce nectar qui accompagne nos vies depuis des millénaires. En passionné, Eric Boschman partage « son gai savoir » à la manière d’un Rabelais moderne, avec beaucoup d’esprit et une certaine irrévérence. Mais que voulez-vous, il n’a ni Dieu, ni maître… Si vous aimez le rouge (ou le blanc), n’hésitez pas un seul instant ! Tchin !

  • Noces de Diamant des époux Laurent JOLLING - Elisabeth STEVENS

     

    thumbnail_NOCES JOLLING - STEVENS (5).jpg

    (Photo F. Papiernik)
    C'est avec énormément de plaisir que l'on a retrouvé en notre Hôtel de Ville Mr et Mme JOLLING-STEVENS, 
    venus célébrer en toute simplicité leurs 60 années d'amour. 
    C'est toujours très complices et entourés de l'affection de leurs enfants Nicole et Marc, ainsi que de leurs petits-enfants
    qu'ils ont souhaité fêter ce prestigieux anniversaire. 
    Nous leur souhaitons de profiter de nombreuses années encore de l'affection de tous, et de les retrouver dans 5 ans pour
    la célébration de leurs noces de Brillant. 
     
    Sincères félicitations ! 
    Viviane DESSART
  • Visé : augmentation de la taxe sur les immondices

    fullsizeoutput_164c2.jpeg

    Comme beaucoup d’autres communes affiliées à Intradel, l’Intercommunale de traitement des déchets de Liège et environs, Visé a décidé à son tour d’augmenter les taxes annuelles sur la collecte et le traitement des déchets.

    « Nous sommes près des 100% pour le coût-vérité. Les sacs organiques restent au même prix de 4 €. La taxe fixe sur les déchets des ménages passe de 38,5€ à 40€ pour un isolé et de 77 à 80€ pour les ménages constitués de plus d’une personne. Le taux de la taxe au poids des immondices passe de 0,20 à 0,24 € par kg de déchets ménagers et le taux de la taxe à la levée passe de 1,30 € à 1,50 € par levée d’un conteneur quelle que soit sa contenance avec une taxe de 6€ par an pour un conteneur de 40 litres, 8 € pour 140 litres, 10€ pour 240 litres et 45 € pour 1100 litres », détaille la bourgmestre de Visé, Viviane Dessart.

    Pour les finances, un crédit urgent a été accepté à l’unanimité pour le jumelage entre Richelle et la ville française de Honfleur. Le conseil a aussi approuvé des modifications budgétaires, notamment 15.000€ pour la chaudière de la piscine et 45.000€ pour le parc informatique Windows 10. L’éclairage festif est maintenu pour trois ans, à raison de 46.000€ TVAC par an « avec l’ajout de guirlandes LED pour rester une ville festive, attractive et commerçante », précise Viviane Dessart.

    Les rues pavées de l’entité, surtout près du quai du Halage, seront rénovées tout comme la salle de gymnastique de l’école de Lixhe « car il y a urgence. En hiver, les enfants vont à l’école de Devant-lePont », ajoute la bourgmestre visétoise. Les deux conseillers de l’opposition Visons Demain se sont abstenus car le cahier des charges a été mal libellé selon eux.

    La Ville de Visé va adresser une plainte officielle à B-Post pour s’opposer au rattachement des habitants de Cheratte-Haut au bureau de poste de Blegny et plus à Visé ! Le groupe d’opposition OUI Visé a réclamé des caméras de surveillance. « On s’est engagé à les installer mais nous verrons comment, pas à leur manière », indique Viviane Dessart qui a promis d’examiner avec Résa la demande de OUI Visé d’un passage pour piétons éclairé au niveau de la collégiale. 

    (Marc Gérardy)

  • Départ du cycle de la Victoire de la deuxième guerre mondiale

    thumbnail_Couverture2-3.jpg

    Deux points forts du départ de ce cycle consacré à la fin de la 2e guerre

     

    La première conférence sur la Bataille des Ardennes qui surprit les Alliés le 16 décembre 1944 sera donnée le 15 novembre à 20 h., dans la salle n°5 du centre culturel de Visé par André Pirson, responsable de la Maison du Souvenir de Hermalle-sous-Argenteau. En voici le résumé : « La Bataille des Ardennes », conférence en PowerPoint présentée en direct par André Pirson.

    Ancien instituteur et directeur d’école à Oupeye, il est aussi, depuis sa pension, le conservateur de la Maison du Souvenir à Hermalle-sous-Argenteau. Chaque année, avec  son comité très dynamique, il crée une nouvelle exposition.

    Pour 2019, le 75ème anniversaire de la Bataille des Ardennes s’imposait. Oui, mais beaucoup d’autres lieux  mieux équipés allaient faire de même. Aussi, plutôt que de mettre une exposition sur ce thème au point, il a décidé de créer un montage POWER POINT avec des photos d’époque relatant en partie cette bataille qui aura duré plusieurs mois (décembre 1944 à février 1945 au moins) , apportant de nouveau la crainte parmi  nos populations et causant la perte de nombreuses vies humaines, une fois de plus.

    Annonçons aussi que le vendredi suivant 22 novembre, Paul de Jongh évoquera la résistance en Basse-Meuse et dans le Pays Herve, suite à la sortie de  son livre.

     

    Le second point fort sera la prochaine sortie du livre «  La Basse-Meuse dans la guerre 1940-1945 », nouvelle mouture de l’ouvrage épuise (édité en 1990 en 1250 exemplaires) avec de nouveaux articles en plus de ceux présents dans l’édition originale et un nombre important de nouvelles illustrations. Il comptera 352 pages et plus de 200 illustrations . Jusqu’à sa sortie, il est possible d’y souscrire au prix de 30 €  (ajouter 3 € si vous voulez le recevoir par la poste). Par après, le prix sera plus élevé. Le compte de la SRAHV BE77 3400 2758 7242 ; Tout ce qui peut intéresser notre région est évoque : le début de la seconde guerre, les cyclistes-frontières,les C.R.A.B.,  la résistance, les volontaires, la collaboration, la chronique de 1942 à 1945, les chutes d’avions, les déportations, la libération, le passage des troupes américaines, la bataille des Ardennes, la fin de la guerre, bref, ce que tout passionné de ce dernier conflit mondial peut découvrir dans notre région.

     

    LE MUSEE REGIONAL DE VISE