796.000 euros pour le Charbonnage du Hasard

view.jpg

(Photo Matexi)

Les bonnes nouvelles se succèdent pour le Charbonnage du Hasard.

Il y a un mois, on apprenait que c’était Matexi qui allait racheter le site pour y développer un projet ambitieux alliant commerces, logements, espaces verts et espaces de travail. Mais le site est exceptionnel. Ouvert en 1907 et fermé 70 ans plus tard, le Charbonnage du Hasard comprend des parties classées: la lampisterie et la tour Malakov. Et dans le cadre de la reconversion du site, celles-ci doivent également être rénovées. Et c’est dans cette optique que, ce jeudi, le Gouvernement wallon, a décidé d’octroyer une subvention de 796.000 euros. Une somme importante qui va permettre de lancer la restauration des toitures des bâtiments classés. Dans un communiqué, le cabinet de la ministre Valérie De Bue, en charge du Patrimoine, précise que le site du Charbonnage avait été inscrit sur la liste des biens menacés en 1999. Depuis sa reprise par la SPI, l’agence de développement économique pour la province de Liège, de nombreux travaux d’assainissement ont été réalisés. Le site est classé comme « monument » et comme « site ». Pour la Ministre Valérie De Bue, « ce classement est une reconnaissance officielle de la valeur patrimoniale d’un bien, ainsi que de son intérêt régional. Il démontre aussi l’importance du patrimoine industriel et sa capacité à s’insérer dans des quartiers de vie. » Si aucune date n’a été donnée pour la rénovation des toitures, on sait que le projet Matexi devrait démarrer d’ici deux ans, pour s’achever en 2027. - (Aurélie Drion pour La Meuse)

Les commentaires sont fermés.