• Nouveau : à partir du 1er septembre 2020 abonnements d'emplacement pour le parking Albert 1er disponibles

    fullsizeoutput_16a1c.jpegÀ partir du 1er septembre 2020, un maximum de 30 places de stationnement pourront être louées dans le parking Albert 1er par forfaits mensuels selon les montants suivants :
    • 100 € par mois pour un stationnement 24h
    • 60 € par mois pour un stationnement de 8h à 19h
    • 50 € par mois pour un stationnement de 19h à 8h

    Les abonnements sont mensuels. Il pourra y être mis fin à tout moment pour les mois suivants sans aucune indemnité, moyennant un préavis de trois mois.

    Chaque abonné sera redevable d’un montant de 30€ pour les frais d’installation comprenant la fourniture et l’apposition par la Ville de sa plaque numéralogique sur son emplacement.

     

  • Un pas de plus vers la sortie définitive du nucléaire

    nuke.jpg

    La commission "énergie climat" de la chambre a approuvé une résolution cruciale pour la sortie du nucléaire. Elle prévoit notamment le financement du mécanisme de soutien aux capacités électriques (CRM) censées assurer la sécurité d’approvisionnement après la sortie du nucléaire. La résolution permettra au Gouvernement de débloquer la situation face à la Commission européenne qui réclamait des éclaircissements sur ce point. Bond Beter Leefmilieu, Greenpeace et Inter-Environnement Wallonie saluent l'approbation de cette résolution.

     
    "Toutes les parties, y compris la N-VA, reconnaissent maintenant que la prolongation de la durée de vie des centrales nucléaires n’est pas la solution pour garantir la sécurité d'approvisionnement. Les anciens réacteurs sont trop peu fiables comme l’ont montré leurs fermetures non programmées à répétition des dernières années. La résolution parlementaire mise plutôt sur un mécanisme de soutien à de nouvelles capacités électriques ou à la gestion de la demande qui n’augmente pas la facture d'électricité. C’est une étape importante pour assurer la sortie complète du nucléaire", déclare Jan Vande Putte de Greenpeace.

     
    "Au cours des six prochains mois, la présidence allemande du Conseil européen visera à relever les objectifs climatiques de l'Europe dans le cadre du Green Deal européen. Cela impliquera forcément une décarbonisation totale du système électrique d’ici 2040. Les acteurs du marché qui participeront au CRM belge devront donc en conséquence développer des projets qui s’inscrivent dans une réduction des émissions de CO2 à zéro dans une quinzaine d'années", précise Mathias Bienstman du Bond Beter Leefmilieu.

     
    "Les organisations environnementales veilleront en outre à ce que le mécanisme de soutien CRM aille en priorité à la gestion de la demande, à l'efficacité énergétique et aux énergies renouvelables. C’est avant tout aux régions de développer ces solutions afin d’éviter autant que possible la construction de nouvelles grandes centrales électriques au gaz", précise Arnaud Collignon de IEW.

     
    Nous sommes également satisfaits que la résolution parlementaire plaide pour que le prix de l'électricité n'augmente pas. L’électricité ne peut continuer à être pénalisée face aux autres vecteurs énergétiques car la transition énergétique implique une électrification de notre mobilité ou de nos chauffages. C’est donc un premier pas vers une réforme plus large de la fiscalité énergétique " réagit Arnaud Collignon de IEW.

    Communiqué d'Inter Environnement Wallonie, Greenpeace et Bond Beter Leefmilieu

     

  • Près de 150 nouveaux panneaux de signalisation touristique et économique au bord de nos autoroutes ! 

     

    185DDEEF-A38D-4E6E-A051-D09D2F40F371.jpeg 

    D’ici la fin du mois de juillet, période estivale propice au tourisme de proximité, une série de nouveaux panneaux de signalisation touristique permanents borderont l’E411/A4, l’uniformisant ainsi au reste du réseau autoroutier de Wallonie. Par ailleurs, sur l’ensemble des autoroutes wallonnes, de nouveaux panneaux mettront à l’honneur les parcs d’activités économiques (PAE), comme autant d’atouts visibles, notamment pour les investisseurs traversant notre pays.

    1396167A-8103-4518-85A2-8583F499EA7F.jpeg

    Tous ces panneaux de signalisation de type touristique, comme économique, de 3 mètres sur 6, sont en cours d’installation depuis le mois de mars dernier. Les derniers d’entre eux seront installés d’ici la fin de ce mois de juillet. Dans le contexte de relance que nous connaissons aujourd’hui, ils permettront de mettre en exergue les pôles importants de la Wallonie. Cette signalétique participera indéniablement à l’attractivité territoriale de la Wallonie et à la promotion de son dynamisme.

    F4B20C80-0527-460C-ACAA-50A78FCE3454.jpeg

    95C3A211-2556-4D2B-A855-CBB6370765A4.jpeg

    UNE INVITATION A LA DECOUVERTE

    41A38CC8-3D58-4E4F-A525-71FF100083C7.jpeg

    Les panneaux de signalisation touristique qui borderont l’E411/A4, du Luxembourg au Brabant Wallon, sont au nombre de 47, pour 26 sites au total. Chacun reprend un visuel de la thématique proposée, invitation à la découverte, et est orné du numéro de sortie concerné. Ils ont été définis lors des précédentes législatures au cours de commissions interministérielles réunissant le Président de la Région wallonne, le Ministre en charge du Tourisme, le Ministre en charge la Mobilité, la SOFICO et son partenaire technique, le SPW Mobilité et Infrastructures, ainsi que le CGT (Commissariat général au Tourisme). La pose de ces panneaux permet de mettre en place une signalétique cohérente sur l’ensemble du réseau, puisque les autres axes sont déjà équipés de visuels similaires.

     

    LA WALLONIE, UNE TERRE D’ACCUEIL DES ENTREPRISES 

    fullsizeoutput_16a1b.jpeg

    Toutes les autoroutes wallonnes seront équipées de 102 panneaux de signalisation économique indiquant des PAE (parcs d’activités économiques) emblématiques situés à proximité. Les 46 PAE concernées ont été sélectionnées au cours de concertation organisées lors des précédentes législatures entre le Ministre wallon en charge des zones d’activités économiques, les diverses intercommunales représentées par « Wallonie Développement », la SOWAER (société wallonne des aéroports), la SOFICO et son partenaire technique, le SPW Mobilité et Infrastructures. Ces pôles regroupent une filière d’excellence, d’activités, basée sur un savoir-faire ou sur une ressource naturelle exploitée. Cette signalétique mettra en avant les atouts économiques du territoire, notamment à destination d’investisseurs potentiels.

    Ces panneaux sont tous ornés d’un pictogramme qui est le résultat d’un concours organisé en 2017 et ouvert aux étudiants de plus de 15 ans inscrits au sein d’un établissement scolaire en Wallonie ou en Fédération Wallonie-Bruxelles dispensant un enseignement lié directement au domaine de l’industrie graphique (impression, dessin industriel, graphic design, web design, motion design, web communication design, DAO, CAO, multimédia…), de l’art ou du design. Des informations complémentaires sont disponibles via ce lien : http://www.creapictopae.be/