Marc Poelmans, passeur de mémoire, a tenu à fleurir personnellement la stèle dressée en hommage aux deux gendarmes abattus le 4 août 1914

DSC_7016.JPG

Comme mentionné dans notre édition datée du 1er août, le 4 août 1914 les deux premiers gendarmes belges étaient abattus à Visé par l'envahisseur allemand. Quatre anciens gendarmes avaient fleuri la stèle dressée en leur mémoire sur la place Reine Astrid. Marc Poelmans, le maître d'oeuvre de la restauration de cette stèle (copie conforme de celle arrachée par "les boches" en 40) n'avait pu assister comme comme chaque année à la petite cérémonie d'hommage : d'abord annoncée à tous comme supprimée en raison du Covid 19, elle s'était cependant déroulée en "comité restreint". Marc n'en avait pas été averti.

DSC_7018.JPG

Ce 4 août donc, jour anniversaire de l'invasion des barbares venus de l'est, Marc a tenu à déposer personnellement sa gerbe en honneur à ces deux victimes. 

fullsizeoutput_16ae2.jpeg

Féru d'histoire, militaire principalement, Ce Devant-le Pontois se définit lui-même comme "passeur de mémoire". C'est notamment grâce à ses recherches et démarches que le port de Visé porte désormais le nom de "Port Joseph Zilliox" ce héros alsacien, qui, pilotant le remorqueur "Anna" parvint à franchir les obstacles barrant la Meuse à Visé et ainsi faire entrer ses 42 passagers en Hollande

Pour les amateurs d'histoire, lire https://www.1914-1918.be/civil_zilliox.php

fullsizeoutput_16ae1.jpeg

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel