Un nouveau type de magasin à Visé

lpp4-facade.jpg

Photo : LPP

Le 28 novembre, la coopérative "Les petits producteurs " a ouvert un magasin au 34 de la rue Haute à Visé (ancienne boutique Esprit"). une quinzaine de jours après l'ouverture, désirant en savoir un peu plus sur ce type de commerce "solidaire", nous avons rencontré l'administrateur-gérant de la coopérative, Pascal Hennen, qui nous explique en quoi leurs magasins sont différents des autres.

fullsizeoutput_16cd7.jpeg

"Tout d'abord, nous n'entrons pas dans le circuit classique, nous voulons inciter les consommateurs à participer à un type de consommation durable.

Comment ?

En respectant la terre - nos produits sont à 95% certifiés bio,- en pratiquant le circuit court, et en rémunérant correctement les producteurs. Nous ne recevons aucun subside, nous n'avons pas souscrit de prêts auprès d'une banque ou d'une société, mais nous avons des coopérateurs. En investissant une somme de 250€ minimum, vous êtes "coopérateur"

fullsizeoutput_16cd2.jpeg

Pascal Hennen connaît personnellement tous les producteurs qui participent au circuit, sauf ceux des bananes. Il se rend annuellement en Espagne, dans a même exploitation d'oranges bios tenue par deux frères, il se rend aussi en Grèce pour rencontrer son fournisseur d'huile d'olive et de fruits.

Pourquoi avoir choisi Visé comme lieu d'implantation du quatrième magasin?

La Basse-Meuse héberge un nombre important de ces petits producteurs de marchandises de qualité, précise-t-il et depuis un certain temps, la ville de Visé ne comptait plus de commerce de fruits, légumes, etc. Nous ne vendons que des produits saisonniers tient-il encore à préciser. Chez nous, vous ne trouverez pas de fraises au Nouvel An!

La coopérative doit tenir la route, ajoute Philippe Sonnet, un Saint-Rémois responsable du magasin de Visé. Dans un avenir très bref, nous irons nous-mêmes chercher les marchandises chez les producteurs.

Sont proposés  à la vente :

- des fruits et légumes frais

- des produits laitiers, de la viande et du pain

fullsizeoutput_16cd5.jpeg

- des aliments en vrac tels pâtes, farines, céréales, café...

fullsizeoutput_16cd1.jpeg

- des produits d'épicerie, confiture, vinaigre, thé, sirop, miel...

fullsizeoutput_16ccc.jpeg

- de la bière et du vin sélectionnés par nos soins

- des produits d'entretien...

fullsizeoutput_16cce.jpeg

La coopérative occupe et rémunère vingt personnes, pour un total de 15 équivalents temp plein.

"Nous nous engageons envers les petits producteurs pour qu'ils soient rémunérés dignement : ils fixent leurs prix, nous les soutenons en cas de difficultés agricoles, nous avons imaginé des rémunérations complémentaires (producteur + vendeur en magasin - et nous payons rapidement leurs factures. Afin de rendre leur situation plus sereine, nous planifions avec eux une saison à l'avance les  besoins des magasins.

Pour revaloriser leur travail, il faut conscientiser les clients sur les réalités du métier, soutenir l'installation de nouveaux producteurs et réfléchir collectivement pour que chaque ferme soit durable sur le plan économique, écologique, personnel et social

La coopérative garantit un emploi stable en CDI à son équipe ainsi qu'une formation continuée : chaque membre du personnel passe six journées par an à travailler dans les champs afin de devenir les ambassadeurs des producteurs

Répartition des revenus

- 70% du montant couvrent les rémunérations des producteurs

- 14% servent à payer les salaires

- 6% constituent les bénéfices de la coopérative

- 3% servent à la logistique (collecte des produits, optimisation des transports

- 2% servent à payer les impôts qui s'élèvent à 25 % des bénéfices réalisés (à titre de comparaison, le groupe Delhaize était imposé en 2015 à ...0,116% ! )

- 0% pour les actionnaires - En faisant appel à l'épargne des citoyennes et citoyens, il n'a pas fallu emprunter de l'argent, donc pas d'intérêts à payer aux banques. En cas de bénéfice exceptionnel, il est affecté en priorité aux producteurs, puis par décision collective, verser un dividende plafonné à 2% aux coopérateurs. 

"Depuis l'ouverture du magasin, le gérant est content de la fréquentation. Cela démarre toujours très fort, précise-t-il, et maintenant la clientèle se fidélise déjà et nous comptons de plus en plus de fréquentation"

D'autres renseignements peuvent être obtenus sur www.lespetitsproducteurs.be , www.lpp.coop/carotte-des-prix et www.lespetitsproducteurs.be/coop.

Texte et photos : P. Neufcour

 

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel