- Page 4

  • Pose de la Première pierre de la nouvelle école communale de Devant-le-Pont

    DSC_0085.jpg

    C'est en présence de nombreux représentants des diverses autorités que la pose de la première pierre de la nouvelle école communale de Devant-le-Pont s'est déroulée hier. Voici le discours prononcé par Marcel Neven, notre Bourgmestre, à cette occasion.

     

    Pose de la première pierre – extension école communale de Visé Devant-le-Pont – 20.08.2012

     

    A l'origine, il y avait deux écoles communales à Visé:

    une à Visé centre: les garçons uniquement en maternelle

    une à Devant-le-Pont; surtout fréquentée par les filles.

    Au début des années 60, l'école de Visé centre est remis à l'Etat.
    Dès lors, l'école de Devant-le-Pont, seule école communale de l'ensemble de Visé, se développe et devient l'école communale de Visé mais très vite des élèves d'autres communes la rejoignent tant sa qualité est reconnue.

    Dès la fin des années 60, un dossier est introduit afin de l'adapter à sa nouvelle population scolaire.

    Inauguration fin 1976: juste avant la fusion des communes.

    Le nombre d'élèves continue à augmenter: souvent plus de 100 en maternelle             

                                                                                      plus de 200 en primaire

    Une demande de subsides est introduite dès 1998. Mais la Communauté Française est désargentée.
    Une promesse de principe est cependant assez vite accordée par le Ministre Van Cauwenberg.

    Mais la promesse ferme se fait attendre longtemps.
    Des modules sont dès lors nécessaires: ils sont énergivores.
    Rappelons que, dès les années 80, conformément à la volonté d'Emile Jeukens, un crèche fut aménagée dans une partie des locaux du maternel.

    Il y a plus ou moins 5 ans, on a pu croire qu'on touchait au but mais la volonté de la ministre de l'époque de se lancer dans les p.p.p. fit perdre à nouveau plusieurs années.

    Finalement, le Ministre Nollet chargé des bâtiments scolaires fit volte face et, en collaboration avec le CECP,  mit sur pied un nouveau système: grâce à l'aide du  CRAC (centre régional d'aide aux communes), il a pu faire bénéficier 35 écoles en attente de subsides, d'une subvention  correspondant au système existant mais désargenté 60% de subsides et une subvention intérêt ramenant la somme empruntée pour les 40% non subsidié à 1,25 % .

    Rappelons par ailleurs que pour la partie sportive, on a pu profiter d'un autre type de subvention; le

    p.p.t. (programme prioritaire de travaux) qui avait l'avantage d'offrir un subside plus important encore: 88 %.
    Mais deux avantages supplémentaires sont venus se greffer:

    rapidité: il y a près d'un an que cette partie a été inaugurée

    4 classes supplémentaires purent être ajoutées en cours de chantier

    - pour une somme modique de moins de 100.000 euros                                 

    - leur utilisation fut en bonne partie financée par l'abandon des modules énergivores

     

    Programme:

    la première partie qui consiste en un nouveau bâtiment sera inaugurée dans plus ou moins 1 an pour les maternelle et le 1er degré du primaire

    la 2ème partie: la transformation des bâtiments existants s'achèvera quelques mois et débutera dès la fin des premiers travaux.

     

    Avantages:

    abandon total des modules

    agrandissement de l'école au moment où la population grandit

    possibilité d'agrandir la crèche (leur nombre est insuffisant) dans les locaux de l'école maternelle.

     

     

    Coût de l'adjudication: 3.703.443,45 € - montant de la subvention: 2.332.724,46 €

     

    Devant-le-Pont/Visé/la Basse-Meuse va disposer d'une école plus spacieuse répondant aux normes les plus modernes de la pédagogie.
    La pose symbolique de la première pierre particulièrement à quelques jours de la rentrée des classes est évidemment un signe très encourageant pour le personnel, les parents et surtout les enfants.

    Merci à Monsieur Fourmy, fonctionnaire responsable des bâtiments scolaires 

               à Monsieur Deliège, mon collaborateur à l'Union des Villes 

               au Ministre Nollet, absent aujourd'hui mais qui avait tenu à organiser une conférence de 

                presse il y a quelques mois

     

  • La nuit des chauves-souris se déroulera ce samedi 25 août.

     

    images.jpegLe thème retenu cette année pour la manifestation est "les chauves-souris et le patrimoine bâti".

    Natagora et le Service Environnement de la Ville de Visé vous invitent à venir découvrir ces mammifères volants fantastiques.

    La soirée se déroulera en deux temps :

    - A partir de 17h30, rendez-vous à la Maison de la Montagne Saint Pierre Place du Roi Albert à Lanaye pour y assister à un présentation de ces animaux : différentes espèces, mode de vie, mode de déplacement… ainsi qu'à une projection vidéo sur le thème de l'année;

     

    - De 20h à 22h, des guides vous informeront aux différents endroits clefs lors de votre parcours libre au sein du domaine de la Julienne. Ces activités sont gratuites et accessibles aux personnes à mobilité réduite.

     

    En cas de mauvais temps, les organisateurs se réservent la possibilité d'annuler la sortie nocturne. 

    Le nombre de place étant limité, les inscriptions sont obligatoires auprès de Bernard Guillitte au 0484/670.328 ou sur locale.basse-meuse@natagora.be

     

  • Les 120 ans du matricule 4

     

    images.jpeg

    A la chapelle des Sépulcrines, 31 rue Haute à Visé, exposition sur les 120 ans du Royal Football club Liégeois. L'exposition est accessible tous les jours jusqu'au 31 août. 

  • Les Corèdjeux del Basse Moûse

    claude-tixhon.jpg

    Le mercredi 22 août, rassemblement à 13h30 parking de l'école communale de Devant-le-Pont. Départ à 14h de la Passerelle à Bassenge.

  • Le PPQ hors de prix en France...

    DSC_0018 - Version 2.jpgMarseillan plage, dans l'Héraut, à quelques kilomètres de  Sète. Une famille vient d'arriver (il y a quelques minutes) et la dame enfonce les sardines qui tendront sa tente. Pas très ragoutant pour les voisins tout ça !