- Page 4

  • Dans votre Meuse aujourd'hui

    SUDP_BASM_20121227_001_001.JPG

    - 2012 : année noire pour les piétons tués sur nos routes

    - Dutroux : le Tribunal examinera le 4 février sa demende de libération conditionnelle

    - Visé : les jeunes MR au pouvoir ?

    - Discours du Roi : sous le feu des critiques (flamandes)

    - Sale temps pour les centrales TGV (turbines gaz-vapeur), leur électricité coûte trop cher

    - Etc, etc... 

  • Cheratte : accident spectaculaire ce soir vers 20h sur l'E25

    DSC_0059.JPG

    Il était environ 20h ce mercredi soir lorsque l'accident s'est produit. Le conducteur d'une Fiat Punto Rouge circulait en direction de Visé. A hauteur de la bretelle de raccordement de Cheratte, pour une raison encore inconnue, il a perdu le contrôle de son véhicule et est venu violemment percuter le rail de sécurité et le mur de panneaux anti-bruit, les arrachant sur plusieurs mètres.

    DSC_0055.JPG

    Le choc fut tel que le moteur de la Fiat se retrouva projeté une cinquantaine de mètres plus loin. Toujours conscient mais blessé assez grièvement, le conducteur (un Herstalien) a été emmené à l'höpital. Ses jours ne sont heureusement pas en danger. Il semblerait que la victime se rendait au travail.

    DSC_0058.JPG

    Compte tenu de la présence de nombreux débris sur la chaussée, l'autoroute a été momentanément fermée à la circulation, et une déviation par la nationale a égté installée. Peu après 21h, le passage a été rétabli.

    Le S.R.I liégeois est intervenu afin de nettoyer la chaussée. Le constat a été effectué par les hommes du poste de circulation de Malmedy. 

  • Le mot du Bourgmestre


    DSC_0085.jpg

    Mauvaise nouvelle pour la Basse-Meuse.

    Notre sous-région de la Basse-Meuse n'est pas sans atout et offre un aspect agréable, tant pour ceux qui y résident aue pour ceux qui nous rendent visite. Mais il faut déplorer que le taux de chômage soit particulièrement élevé (près de 17%).C'est évidemment une des raisons qui pousse les responsables politiques à mettre tout en oeuvre pour créer de nouveaux emplois. Malheureusement, une des vieilles entreprises de la Basse-Meuse, située sur les communes de Oupeye et de Visé, vient d'annoncer son intention de fermer son site de broyage de Haccourt.

    Il s'agit donc de l'usine Holcim de Haccourt qui jadis s'appelait « Ciments Liégeois ». Cette annonce survenue cette semaine marque le début d'un processus formel et légal d'information et de consultation avec le conseil d'entreprise. Ce sont 43 personnes domiciliées dans les différentes communes proches de l'entreprise qui sont frappées.

     

    Les explications avancées sont la détérioration du marché, la surcapacité de broyage de Holcim en Belgique et la faiblesse du marché hollandais. Sans contester la réalité de ces raisons, nous ne pouvons, en tant que responsable politique d'une des communes de la Basse-Meuse, que manifester notre déception et surtout notre solidarité avec les 43 membres du personnel qui vont perdre leur emploi. La procédure « Renault » a débuté cette semaine mais nous ne pouvons que manifester notre pessimisme vis-à-vis de la survie de cette entreprise qui a compté, en son temps, plus de 300 travailleurs.

     Marcel NEVEN

     

    Bourgmestre de Visé

  • Dans votre Meuse aujourd'hui

    SUDP_BASM_20121226_001_001.JPG

    - Exclusif : entre le Roi et De Wever c'est la guerre ouverte

    - Blegny : hausse des taxes, l'IPP passe de 6,5 à 7,5 %

                   budget : achat de radars et d'IPad pour tous les élèves de 6ème

    - Liège : les policiers en ont marre d'être flashés

    - Qui sont vos chouchous à la TV ? De Brigode, Darhmouch, Gilson, ... 

    - Roland Duchatelet : interview exclusive. Si la Beneliga ne voit pas le jour, le Standard jouera en Division 1 française

    - Etc, etc... 

  • Les Corèdjeus d'el Basse-Moûse

    claude-tixhon.jpg Rassemblement au parking de l'île Robinson -  Départ à 13h30

    Mercredi 2 janvier : Fouron-le- Comte (parking). Bienvenue aux marcheurs. Meilleurs vœux pour 2013.