- Page 6

  • Dans votre Meuse aujourd'hui

    SUDP_BASM_20121222_001_001.JPG

    - Depardieu : la déchéance, les terribles photos

    - Bierset : José Happart récupère son badge

    - Visé : 14 ans, enceinte et atteinte de la syphilis. Ses parents déboutés au Tribunal

    - Visé : Atteinte par un oeuf dans l'oeil à la St Nicolas, Charlotte (13), élèbe au SAcré coeur, ne verra plus normalement

    - Ca va se savoir : notre page humoristique et satirique hebdomadaire

    - Espagne : l'immobilier en solde. Pourquoi y acheter.

  • Gardes médicales des 22,23,24 et 25 décembre 2012

    images.jpeg

    Médecin de garde : un seul numéro : 04/379.09.00. Pour leur sécurité, les médecins de garde de                                    la Basse-Meuse sont en liaison avec les services de la Police.

     - Dentistes de garde : former le 100 pour connaître la liste.

     - Pharmacies de garde :

     - Le samedi 22/12 dès 9 hr : Pharmacie MULLER rue Haute 25 à Visé.  Tél 04/379.12.10

     - Le dimanche 23/12 dès 9 hr : Pharmacie HALFKAN rue J Sauvenier 59 à Barchon Tél : 04/387.50.90

                                                  Pharmacie STASSENYA rue Provinciale 629 à Slins Tél 04/278.54.17  

    - Le lundi 24/12 dès 9 hr : PHARMAYOU, rue Sous la Vigne 19 à Glons Tél 04/286.21.76  

                                           Pharmacie RIGA place Ste Gertrude 20 à Blegny Tél 04/387.68.10

    - Le mardi 25/12 dès 9 hr : Pharmacie DEUSE rue Verkruis 40 à Hermalle Tél 04/379.22.04                      

  • Piscine de Visé : Rénovation réussie

    DSC_0005.JPG


    Cela fait maintenant plus de 6 mois que la piscine de Visé a rouvert ses portes.

    C’est la phase la plus importante du programme de rénovation (entamé en 2008) qui a été mise en œuvre durant cette période.
    Doit-on le rappeler, les travaux ont été d’envergures : remplacement de la toiture et de la verrière, isolation du bâtiment,  remplacement de la vieille chaudière énergivore et placement  d’un système performant de traitement de l’air.

    Autant d’éléments qui améliorent la sécurité des baigneurs.Ce temps a aussi été mis à profit par le personnel de l’Echevinat des Sports pour réaliser d’importants travaux d’entretien et d’embellissement général du bâtiment et des alentours.

    Après 6 mois de fonctionnement, le bilan est très positif: l’augmentation de la fréquentation ainsi que les nombreux compliments de la clientèle en sont les meilleures preuves.

    Le public apprécie les transformations, tout le monde y trouvant son compte : finis les mauvais courants d’airs, de vastes terrasses ensoleillées qui procurent bien-être et délassement et les nageurs « sportifs » qui apprécient l’aménagement des horaires leur garantissant, tous les jours, des couloirs libres pour s’entraîner.

    Belles performances aussi pour  les dynamiques écoles de natation et les clubs de plongée sous-marine qui ont repris leurs activités avec un regain d’entrain.Même s’il reste encore certains travaux à réaliser pour finaliser les rénovations, ceux-ci seront de moindre ampleur. La piscine de Visé, qui accueille environ 80.000 visiteurs, est redevenue attractive, sûre et confortable.

    NB : Notez que la piscine sera fermée du 24 décembre au 2 janvier inclus pour réaliser les travaux d’entretien périodiques.
    Pour tous renseignements : 04-379 31 69

    Xavier Malmendier,

    Echevin des sports

     

     
  • Aujourd'hui dans votre Meuse

    SUDP_BASM_20121221_001_001.JPG

    - Les secrets de Michelle Martin. C'est un prêtre retraité, Georges Lamotte, propriétaire d'une BMW X3, qui lui sert de chauffeur

    - Georges Jobé : 3 pages spéciales sur sa vie, sa carrière et son destin

    - Exclusif : Des vigiles complices de bandes de voleurs

    - Haccourt : le plan Renault enclenché suite à la fermeture annoncée de Holcim, 43 emplois perdus et pertes sèches pour les budgets des communes de Haccourt et Visé

    - Soumagne : 4 ans de prison ferme pour les 2 "crapules" qui avaient menacé une petite fille de 3 ans avec un taser

    - Outremeuse : le basketteur pro Lionel Mineo (2,21m) voit sa condamnation confirmée : 3 ans ferme pour viol

    - Barchon : marché de Noël dans le fort.

  • Un peur d'humour (noir) : les "Boutons d'or géants" font rire ... jaune

    DSC_0002.JPG

    Hier après midi, intrigué par ce jardinier paraissant occupé à planter des boutons d'or géants en travers de l'avenue des Combattants, nous n'avons pu nous empêcher de nous intéresser à son labeur tout en le questionnant sur le genre de "fleur" qu'il était en train de repiquer dans des fosses creusées dans le tarmac.

    DSC_0001.jpgAlbert nous apprit alors que le planté, c'était nous. Malgré le désagréable "bruit de feraille" émis par ces nouvelles installations au passage du moindre véhicule automobile , l'habile homme parvint à nous expliquer qu'il ne s'agissait nullement d'un végétal du troisième type, mais simplement de plots escamotables destinés à empêcher le passage des véhicules automobiles, une fois sortis de leur logement.

    Alors que, béat d'admiration devant l'ingéniosité humaine capable de concevoir ces nouveaux "pièges à bagnoles", nous fûmes tiré de notre douce rêverie par une riveraine qui,elle, ne l'entendait pas de cette oreille. 

    Prêtons lui la nôtre : "J'habite juste ici en face, explique Nicole Colson, il n'y a encore que 3 plots installés sur les 7 prévus et déjà le bruit causé par le passage des véhicules sur ces "machins" devient insupportable. Alors, vous pouvez imaginer ce que nous, les riverains, allons endurer les soirées ou les nuits ! Et je ne suis pas la seule à me plaindre".

    Effectivement, nous avons pu constater que le dérangement est réel. Au passage d'un véhicule, la partie supérieure du piston mobile vient heurter les bords du cylindre.

    Contacté, l'Echevin des Travaux et de la Mobilité, Luc Lejeune, explique : "La Ville a prévu d'installer ces DSC_0004.jpg
    plots mobiles sur tous les accès qui mènent au marché hebdomadaire du mercredi,
    précise-t-il, afin d'isoler cette zone de toute circulation ce jour-là. Je ne suis pas au courant d'un quelconque problème de bruit provenant de ces bornes. D'autres seront également installées sur le boulevard, à l'entrée du marché. Après la phase de test, si des problèmes se manifestent, il y sera remédié".

    Par le passé, des manquements aux règles de sécurité avaient déjà été mises en évidence, accroissant les risques pour les habitants des boulevards les mercredis : commerçants ambulants installés sur les bornes d'incendie, étroitesse du passage laissé libres pour les véhicules de secours, etc. Maintenant, en plus, les intervenants vont devoir s'arrêter devant ces barrages, enfoncer ces plots un à un dans leur logement afin de pouvoir enfin sur rendre sur le lieu d'intervention. Perte de temps supplémentaire alors que dans ces cas chaque minute compte. (Tiens, au fait, lors de l'attribution de la nouvelle concession de l'organisation du marché, a-til enfin été tenu compte de ces exigences des services de secours ?)

    Ce boulevard constitue une des entrées principales de la ville. On peut dès lors s'interroger sur la viabilité de ces "trucs", sachant qu'ils vont être soumis au passage de miliers de voitures, bus et poids lourds.