- Page 5

  • La Zatopek en famille, c'est ce dimanche 27 janvier.

    _DSC0024.JPG

    On ne change pas un concept qui gagne. Papa, maman et les enfants seront encore accueillis comme il se doit à Visé le 27 janvier prochain. Au menu de cette 7ème édition de la Zatopek en Famille: 800m, 5km ou 10km. Les bords de Meuse en première partie d'épreuve puis une côte sélective et des petits chemins pour vous ramener au Hall Omnisports où les plus jeunes pourront s'amuser sur les châteaux gonflables.

    : Hall Omnisports de Visé - Rue de Berneau 30 à 4600 Visé
    Quand: 27 janvier 2013

    Programme:

    • A partie de 9h: Chateaux gonflables  (à l'intérieur)
    • 09h30: 400 mètres (élèves du maternel)
    • 09h40: 800 mètres (élèves des trois premières années du primaire)
    • 09h50: 800 mètres (élèves des trois dernières années du primaire)
    • 10h30: Les 10km et le 5km  (départ commun)

    Inscriptions et procédure

    Contactez l'Echevinat des Sports de la ville de Visé au n° de Tél 04/379.44.26 ou sur http://www.zatopekmagazine.com/

    • 400m et 800m (course enfant): Sur place ou via l'école - 1€
    • 10km: Jour de la course: 7€ Pré-inscription: 6€ Via l'école: 3€ - 
    • 5km: Jour de la course: 6€ Pré-inscription: 5€ Via l'évole: 3€ - 
    • Inscription de groupe: 

    Remise

    • Je Cours Pour Ma Forme: 2€ (encoder: JCPMFCOURSE2013*)
      *Les coureurs doivent être actifs durant la session automne 2012. Les noms seront recoupés avec la base de données.
    • Abonné Zatopek: 3€ (encoder: ZATOPEKCOURSE2013*)
      *Les noms seront recoupés avec la base de données.
  • Edition spéciale de La Meuse ce matin

    SUDP_BASM_20130125_001_001.JPG

    - Mittal : "Nous sommes en face d'une crapule" dit Alain Mathot. ESCROC : il a mangé sa parole et décidé de tuer le froid à Liège. 1300 emplois à la trappe, d'autres suivront. 6 pages dans ce dossier exclusif

    - Basse-Meuse : 458 nouveaux habitants en 2012

    - Rue Léopold : les experts onr rendu leur rapport. C'est bien le gaz le responsable

    - Football : carton rouge pour Eden Hazard. Son coup de pied scandalise la G-B. Sur le net, une vidéo prise d'un autre ange montre très bien que le joueur shoote dans le ballon et non dans le jeune ramasseur.

    - Etc, etc... 

  • Manon (18) rentre du Kenya. Elle y a séjourné 3 semaines avec une ONG humanitaire

    DSC01071.JPG

    Manon Dubois (18) vient de rentrer d'un séjour humanitaire de trois semaines au Kenya. Elle souhaite partager son expérience avec les autres jeunes, afin de les inciter à tenter eux aussi cette aventure inoubliable. 

    Partie avec une ONG néerlandaise

    DSC00841.JPG"Je suis élève à l'Athénée Royal de Visé, en 5ème "gestion", explique la jeune fille. L'année dernière, avec l'école, j'ai participé à une formation contre les préjugés et la discrimination. Là, j'ai rencontré un membre de l'ONG "Smile to the Future", basée à Maastricht. J'ai approfondi la discussion avec cette personne, et j'ai tout de suite été intéressée par leur projet."

    Ce projet, c'était d'abord d'apporter la lumière à un orphelinat - centre d'accueil dans un bidonville à Gatitu, au Kenya. L'établissement héberge des enfants abandonnés, battus, victimes de violences... Mais aussi d'amener des colis de nourriture (provenant de sponsors belges et néerlandais), ainsi qu'une aide à un hôpital prodiguant des soins à des séro-positifs de tous âges.DSC01076.JPG

    "Comme je me destine à travailler dans l'humanitaire, précise Manon, je voulais absolument avoir la possibilité de participer à cette mission. J'ai envoyé une lettre de motivation avec ma candidature, et j'ai été accepté dans le groupe."

    Depuis le début, Manon avait parlé de ce projet avec Charline Jeunehomme, sa meilleure amie. Charline, élève au Sacré Coeur et habitant Vivegnis s'était montrée enthousiaste également. C'est ainsi que les deux jeunes filles ont intégré le groupe de 9 jeunes qui sont partis en Afrique.

    La famille s'y met aussi.  

    "Au début, explique Pascale, la maman de Manon, mon mari et moi étions sceptiques. Nous pensions qu'il ne s'agissait pas de quelque chose de sérieux. Mais quand notre fille a reçu le courrier de l'ONG, nous nous y sommes intéressés de plus près. C'est ainsi que j'ai assisté à toutes les réunions informelles qui se tenaient à Maastricht. En famille, nous avons alors décidé d'apporter notre quote-part personnelle à ce voyage."

    DSC01540.JPGC'est ainsi que Jacques et Pascale ont décidé de "sponsoriser" leur fille. En plus de la prise en charge de tous les frais inhérents au voyage et au séjour, Pascale, qui est enseignante, a mené diverses actions dans l'établissement où elle travaille, l'Institut du Sacré-Coeur. "De plus, précise la jeune femme, mon papa est décédé durant la période des préparatifs. Dans la cave de son habitation, j'ai retrouvé un lot de lattes et de crayons à l'enseigne de la firme pour laquelle il travaillait. Ces objets scolaires font maintenant la joie des petits Kenyans qui les ont reçus".

    Je ne me plaindrai jamais plus.

    "Ce qui m'a le plus marquée, nous dit encore la jeune fille, c'est la pauvreté, le dénuement total dans lequel ces enfants vivent. Ils n'ont rien, mais veulent encore le partager. Ils sont d'une gentillesse extraordinaire, très affectueux. Par contre, j'ai été fortement choquée de voir ces petits bouts de 7 ans, qui viennent mendier pour acheter de la colle pour la "sniffer". Un peu plus grands, ils n'hésitent pas à se prostituer pour pouvoir acheter des drogues dures."

    Manon conclut : "Après ce que j'ai vu là-bas, je ne me plaindrai jamais plus de mes conditions de vie ici. Suite à ce DSC01057.JPGvoyage, mes convictions et mon projet de vie en sortent renforcés. J'invite tous les jeunes qui en ont la possibilité à participer au moins une fois dans leur vie à une telle expérience. C'est inoubliable, on est marqué à vie".

    Pour plus de renseignements sur l'ONG : http://smiletothefuture.org. Ce site néerlandais est en cours de réorganisation et sa traduction en langue française est attendue

    (Photos M.Dubois)

  • Publication légale - Enquête publique

     

    459px-Armoiries_ville_be_vise.svg.png


    Demande de permis d’urbanisation pour la création d’un lotissement de 22 lots et d’une nouvelle voirie à 4600 VISE, Rue Marcelle Martin et Rue Nelson Mandela

    – ENQUETE PUBLIQUE- AVIS A LA POPULATION

    Le Collège communal de la Ville de Visé informe la population de l'ouverture d'une enquête publique relative au projet suivant:

    1. la création de 22 lots et d’une nouvelle voirie en vue d’accueillir des maisons d’habitation - PROJET MODIFIES.

    A l'endroit suivant: Rue Marcelle Martin et Rue Nelson Mandela à 4600 VISE Ce projet a été introduit par: La Régionale Visétoise d’Habitations, La Champonnière,22

    à 4600 VISE. Dans le cadre d'une demande de permis d’urbanisation avec étude d'incidences sur l'environnement,

    la population est invitée à:

    Consulter les dossiers ainsi que l'étude d'incidences sur l'environnement à partir du 28 janvier 2013 jusqu'au 27 février 2013 inclus, à l'adresse suivante: Service Urbanisme, rue de Mons, 11 à 4600 VISE (1er étage) du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et le samedi matin de 8h30 à 11h30. Lorsque la consultation a lieu le samedi matin, la personne souhaitant consulter le dossier doit prendre rendez-vous au plus tard vingt-quatre heures à l'avance auprès de Madame DUMONT (04/374.84.90).

    Une permanence sera organisée par un agent communal le samedi 09 février 2013 de 8h30 à 11h30, rue de Mons, 11 à 4600 VISE. La clôture de l'enquête publique aura lieu le 27 février 2013 à 11 heures.

    Les observations et réclamations orales sont recueillies sur rendez-vous par Madame DUMONT du Service Urbanisme (04/374.84.90).

    Introduire par écrit ses observations et réclamations, en les adressant au Collège communal, soit par courrier postal (rue des Récollets, 1 à 4600 VISE) soit par e-mail (rachelle.dumont@vise.be) jusqu'au 27 février 2013 inclus.

    Tout intéressé peut également obtenir des explications techniques sur le projet auprès de Madame DUMONT (Service Urbanisme de la Ville de Visé – 04/374.84.90), du Fonctionnaire délégué du Service Public de Wallonie (04/224.54.11).

     

     

    Le Secrétaire, Ch. HAVARD

    PAR LE COLLEGE:

    L'Echevin du Développement territorial, de la Mobilité et de l'Entretien L. LEJEUNE

    Le Bourgmestre M. NEVEN

  • Ca matin dans votre Meuse

    SUDP_BASM_20130124_001_001.JPG

    - Football : c'est la débandade au Standard. Le président Duchâtelet cible n° 1

    - Soulier d'Or : le triomphe de Dieumerci Mbokani

    - Alerte au smog : vitesse limitées à 90 km/h sur certains tronçons d'autoroutes

    - Police : Balou, le chien renifleur a déjà retrouvé deux millions d'euros

    - Haccourt : chez Holcim la FGTB ne renonce pas

    - Dalhem : Arnaud Dewez pour le retour des bandas

    - Herstal : la policière de Verviers qui avait braqué deux jeunes se tue en se jetant du 14ème étage

    - Etat des routes : le retour des nids de poule

    - Etc, etc...