- Page 3

  • Un peu d'humour ...

    DSC_0021_2.jpg

    Lors du premier Apér'oie de l'année, regroupant les membres de l'association "le Commerce visétois", notre bourgmestre, Marcel Neven, a voulu prouver que lui aussi, "il est des nô - ôtres et qu'il buvait son verre comme les au - autres !"

  • Les titres de ce matin :

    SUDP_BASM_20130226_001_001.JPG

    - Dès l'été 2013 : pv impayés = permis retiré

    - Gand : une hanche artificielle pour J-C Van Damme

    - Liège : ils braqent leurs trois cambrioleurs

    - Justice : le tueur de "Monsieur Christophe", un voleur pro ?

    - Hermalle : une vieille prothèse dans les déchets abandonnés

    - Berlusconi : il a vendu chèrement sa peau

    - Standard : Tucudean suspendu pour 2 matches  

  • Le studio Photo Nélissen chargé de la réalisation de photos d'Art de la Châsse de Saint Hadelin

    st hadelin-226.jpg

     

    Début février, à l'occasion de l'ouverture de l'année jubilaire commémorant le 675ème anniversaire de l'arrivée des reliques du saint à Visé, la Confrérie Notre Dame de Lorette et Saint Hadelin a chargé Jojo Verlaine, du studio Photo Nélissen, de la réalisation d'un inventaire photographique de son contenu.

    Martin Purnode, membre de la confrérie, nous explique : " Nous avons profité de l'ouverture de la châsse -  qui a lieu tous les 25 ans - pour recenser et photographier les chartes s'y trouvant dans un but premier de conservation et ensuite de les présenter au public lors d'une exposition d'art religieux programmée au mois de septembre prochain. Si de nombreux visétois émettent le voeu de retrouver l'une ou l'autre signature d'un ancêtre, les photos permettront de déterminer avec certitude les précédentes dates d'ouverture et les constats faits à ces occasions" 

    "Pour ma part, explique la photographe, j'ai monté un studio de prises de vues dans la sacristie de la collégiale. J'ai donc installé un chevalet devant un fond noir et j'ai éclairé avec deux flashes de studio. J'ai profité que la châsse était sortie de son sarcophage protecteur pour réaliser des gros plans des diverses scènes qui la composent. Les prises de vues ont été réalisées en numérique, avec un boîtier moyen format".

    Vivement le mois de septembre donc, que chacun puisse admirer les reproductions de ces précieux documents que peu de visétois ont jamais eu l'occasion de contempler.

  • Hausse du prix de l'essence à partir de demain

    Prix officiels des carburants en Belgique


    CarburantsPrix OfficielsPrévisions
    25/0226/0227/0228/02
    Super 95Détail 1,714€/L 1,724€/L
    Super 98 1,760€/L 1,771€/L
  • Le mot du Bourgmestre

    DSC_0085.jpg

    Une excellente décision de Sabine Laruelle, Ministre des Classes Moyennes, des PME et des Indépendants pour le commerce visétois.

    Visé est une ville spécialisée dans le petit commerce. Nous en sommes fiers et heureux. En effet, celui-ci, d'une part, génère un nombre d'emplois important, et d'autre part, suscite une convivialité qui est une des caractéristiques de notre ville.

    Les commerçants doivent cependant toujours être en quête de mieux servir leur clientèle et c'est la raison pour laquelle ils viennent de décider d'ouvrir le 1er dimanche de chaque mois (comme le fait Maastricht).

    Profitons en pour souliger que des statistiques récemment publiées (NDLR : dans les journaux du groupe Sudpresse) indiquent que Visé, Aywaille et Ans, contrairement à d'autres voisins, jouissent de centres-villes particulièrement dynamiques, tant en ce qui concerne la densité commerciale que pour le pourcentage de cellules vdes (5% à Visé, nettement mieux que dans les autres villes, mais 5% de trop).

    Mais une autre décision vient de tomber qui facilitera les initiatives du commerce : Sabine Laruelle vient d'attribuer à Visé sa reconnaissance comme ville touristique.

    Ce dossier, introduit il y a plus d'un an par Viviane Dessart, échevine du tourisme et du commerce (Stéphane Kariger vient de prendre le relais pour le commerce), est abouti aujourdhui. Dorénavant, les commerçants pourront, s'ils le souhaitent, ouvrir tous les dimanches sans être obligés de fermer un jour par semaine.

    Une excellente nouvelle pour les commerçants mais aussi pour leur clientèle qu'elle soit locale ou périphérique.

    En période difficile pour notre économie, indiscutablement un plus.

    Marcel Neven

    Bourgmestre de Visé