- Page 3

  • Dans la Meuse de ce samedi

    0001zY.jpeg- La fin d'un mythe : Derrick était Waffen-SS

    - Elio Di Rupo : "On se bat pour sauver le Pays"

    - Polémique : le conseil communal de Herstal a dit oui à l'extension de 60 ha des Hauts-Sarts

    - Enseignement libre : c'est le rush

    - RTL suspend Luc Trullemans pour propos racistes sur sa page Facebook

    - Visé : le maasmarathon s'associe au C.H.C

    - Notre rubrique satirique du samedi : ça va se savoir

    - Standard : les bons plans de Rednic pour battre Zulte-Waregem 

  • Ouvrez la porte à la nature

    Ville de Visé 

    Ouvrez votre porte à la nature

     

    Ouvrez une maison d’hôtes pour insectes

    Les gîtes propices à la nidification et à l’hivernage des insectes sont en diminution. La disparition de ces habitats s’explique notamment par une urbanisation galopante et par un mode de gestion des jardins défavorable à la vie sauvage.  C’est pourquoi le service Environnement de la Ville de Visé a décidé de lancer une opération « Ouvrez une maison d’hôtes pour insectes ». Dans les prochaines semaines, il installera des hôtels à insectes en plusieurs lieux de l’entité.  En outre il propose aux citoyens Visétois d’acquérir à prix promotionnel une maison à insectes (poids 4,5kg - dimension : 34cmx52cmx10cm).

    maison-insectes-540x405.jpg

                                                                 (Photo non contractuelle)      

    Ces hôtels et maisons à insectes accueilleront des abeilles solitaires, des bourdons, des sphécides, des syrphes, des papillons, des coccinelles et autres chrysopes.  Si certains de ces noms vous paraissent étranges un peu de recherche et d’observation vous permettront rapidement de faire connaissance avec les intéressés. Vous découvrirez un monde passionnant, animé par un petit peuple affairé, extraordinairement diversifié et dont vous ne soupçonniez pas la présence. La plupart des hôtes de votre maison à insectes sont de précieux auxiliaires du jardinier, raison de plus pour leur ouvrir grand la porte de votre jardin. Les maisons à insectes peuvent être installées à l’extérieur, dans une cour, au jardin ou contre un mur, même en centre ville.  Elles doivent être préservées des pluies et des vents dominant en orientant préférentiellement la face avant vers l’Est.

      

    5f4cbfe7865f6a553eab7c7f621e2eaf.jpgOuvrez des chambres d’hôtes pour hirondelles 

    En 2012, le serice Environnement a installé une tour à hirondelles dans le parc des Libellules du quartier de la Wade, à Visé.  Poursuivant en 2013  ses initiatives pour la sauvegarde de ces oiseaux autant menacés que symboliques, ce service invite les habitants à le rejoindre dans son action en installant des nids artificiels sur leur maison. A cette fin, outre ses conseils, le service propose à prix réduit des nids doubles à hirondelles de fenêtre prêts à la pose.  

     Information, réservation et paiement auprès du service Environnement de la Ville de Visé, rue de Mons, 11 ou par téléphone au 04/3748493.  

     

    Luc Lejeune

    Echevin du Développement territorial

    de la mobilité et de l’Entretien

     

  • Gardes médicales des 27 et 28 avril

    images.jpeg

    Médecin de garde : un seul numéro : 04/379.09.00. Pour leur sécurité, les médecins de garde de                                    la Basse-Meuse sont en liaison avec les services de la Police.

     - Dentistes de garde : former le 100 pour connaître la liste.

     - Pharmacies de garde :

     - Le samedi 27/04 dès 9 hr : Pharmacie DELLISSE, rue Gervais Toussaint 2 à Dalhem Tél 04/379.17.68

                                               PharmaYou, rue Sous la Vigne 19 à Glons Tél  04/286.21.79

     - Le dimanche 28/04 dès 9 hr : Pharmacie DEFFET, Avenue Reine Astrid 23 à Oupeye Tél : 04/264.23.83

                                                  Pharmacie MEERTENS-DEFAUWES, rue J Muller 23 à Warsage Tél 04/376.61.51

    Pour connaître le pharmacien de garde les autres jours de la semaine, veuillez consulter le panneau affiché à l'officine ou téléphoner au 0900/10.500 ou encore http://www.pharmacie.be

  • Football : le CS Visé vous invite à assister gratuitement à l'ultime rencontre de la saison

    imagesize200350-logo-cs-vise-300.jpgA l’occasion des 20 ans de présidence de Guy Thiry, qui a décidé de se retirer en cette fin de saison, le CS Visé vous invite à venir assister gratuitement ce dimanche 28 avril à l’ultime rencontre de cette saison 2012-2013 au stade de la Cité de l’Oie. Le CS Visé reçoit Mouscron-Peruwelz, deuxième au classement et candidat à la montée en D1 par le biais du Tour Final. 

    Ce sera aussi l’occasion de marquer votre soutien à l’action initiée par la Ligue Nationale de Football avec les clubs de la Belgacom League dans le cadre de l’ « Action Stade » sous l’égide de Football + Foundation. Les 18 clubs de D2 évolueront la première mi-temps avec des vareuses spéciales qui seront ensuite mises aux enchères. Les bénéfices seront reversés à  Take Off/Bednet, association qui permet aux enfants malades de poursuivre leur scolarité.

    N’hésitez pas à venir nombreux au stade de la Cité de l’Oie ce dimanche.

  • Le mot du Bourgmestre

    _DSC0029.jpg

    Ce dimanche fut organisé à Boortmeerbeek (près de Hacht dans le Brabant Flamand) une cérémonie particulièrement émouvante et j'ai tenu à y représenter notre ville.  Elle commémorait le 70ème anniversaire d'un véritable exploit de la Résistance qui parvint à soustraire aux Nazis un nombre relativement important de Juifs embarqués dans un train dont la destination était Auschwitz.

    Voici un bref résumé des faits : le 19 avril 1943, le vingtième convoi (Transport XX) quitte Malines (caserne Dossin).  A son bord 1.631 juifs dont 262 enfants.  Près de Boortmeerbeek, 3 jeunes partisans (Robert MAISTRIAU, Jean FRANKLEMON, Youra LIVCHITZ (Georges) ) armés d'un seul pistolet, de 7 cartouches et d'une lampe-tempête, parviennent à immobiliser le train (Le premier victime d'une dénonciation, fut fusillé 2 mois plus tard, les 2 autres survécurent à la guerre).  Malgré les tirs allemands, 17 personnes s'échappent; d'autres prisonniers parviendront encore à fuir plus loin.

    Finalement, 231 déportés prirent la fuite mais 23 furent tués et 95 repris. Au total 113 personnes échappèrent à la mort.  Parmi elles, Simon GRONOWSKI âgé de 11 ans. Il bénéficia de l'aide de courageux patriotes flamands et deviendra un brillant avocat.  Toujours en vie, il vint ce dimanche apporter son témoignage.  Ses souvenirs ont été publiés par les éditions Pire sous le titre « L'enfant du 20ème convoi ».

    Le conseil communal de Boortmeerbeek a donc tenu à célébrer le 70ème anniversaire de cet événement et avait invité les bourgmestres de la vingtaine de communes belges traversées par le train à assister à cette commémoration qui je tiens à le souligner fut particulièrement réussie : des discours émouvants furent prononcés.  Des musiciens et une chorale rehaussèrent cette célébration avec une sobriété mais aussi une qualité remarquable.

    Je tiens à féliciter Mr Michel BAERT le Bourgmestre d'avoir mobilisé à cette occasion de nombreuses personnes dont le Gouverneur du Brabant Flamand.

     

     

    Marcel NEVEN

    Bourgmestre de Visé