- Page 5

  • Dans La Meuse ce matin

    00012L.jpeg- Exclusif : le frère de Dutroux raconte son enfer

    - La Wallonie sans tabou : le mauvais bulletin du gouvernement wallon

    - René Demonceau, l'ex-policier libéré, témoigne : il s'explique sur ses pratiques médicales

    - Politique : les nouveaux présidents des intercommunales liégeoises

    - Ca va se savoir : notre rubrique satirique du samedi

    - Sclessin attend l'Europe

    - Gilbert Bodard : "Je rêve d'entraîner le Standard"

    - Justine Henin : il y a 10 ans elle gagnait son premier roland Garros

    - Etc, etc...

  • Gardes médicales des 25 et 26 mai

    images.jpeg

    Médecin de garde : un seul numéro : 04/379.09.00. Pour leur sécurité, les médecins de garde de la Basse-Meuse sont en liaison avec les services de la Police.

     - Dentistes de garde : former le 100 pour connaître la liste.

     - Pharmacies de garde :

     - Le samedi 25/05 dès 9 hr : Pharmacie DELLISSE, rue G Toussaint 2 à DalhemTél 04/379.17.68

                                               Pharmacie NOELMANS, rue Masuy 137 à Milmort Tél 04/278.52.86                                           

     - Le dimanche 26/05 dès 9 hr : Pharmacie DEUSE rue Verkruis 40 à Hermalle Tél 04/379.22.04

     Pour connaître le pharmacien de garde les autres jours de la semaine, veuillez consulter le panneau affiché à l'officine ou téléphoner au 0900/10.500 ou encore http://www.pharmacie.be

                                               

  • Aujourd'hui peut-être, ou alors demain....

    _DSC0021.JPG

     

    Rien. On n'a rien appris hier à la réunion du comité d'accompagnement à Lanaye concernant le  futur rétablissement de la liaison par bac avec Eijsden. Tout le monde s'accorde à dire qu'il y a un problème de flottabilité du nouveau ponton, mais personne ne veut s'engager. Selon certains intervenants, cette reprise  des taversées fluviales pourraît intervenir dans la quinzaine. Rappelons qu'à l'origine, la date annoncée était celle du 1er mai, puis du 9, puis du week-end suivant. Sera-ce effectivement dans la quinzaine ? Nul ne le sait. A Lanaye, certains ont de plus en plus l'impression qu'on joue avec - non pas leurs pieds- mais avec leurs c......s !

  • Diesel : faites le plein demain

    131Y1s1m4W1bz.jpgA la pompe demain, diminution du diesel de 0,028 €/l. Diminution également du mazout de chauffage (selon quantité) tous les renseignements sur http://www.carbu.be

  • Une découverte archéologique exceptionnelle près de chez nous présentée au Musée régional le 31 mai

    16.jpg

    Le musée régional de Visé vous convie à découvrir les recherches archéologiques menées par le service des fouilles wallons à Hermalle-sous-Argenteau : un champ d'urnes, vaste cimetière d'il y a plus de 3000 ans.La conférence de Jean-Philippe Marchal aura lieu dans la salle n°5 du centre culturel à 20 h.

    quoi ?
    • Conférence
    quand ? Le 31/05/2013,
    de 20:00 à22:20
    s'adresser à
    téléphone 32495496391
    ajouter un événement au calendrier  vCal
     iCal

     Au début de l’année 2010, le Service de l’Archéologie de la Direction de Liège I du Service public de Wallonie a entrepris l’évaluation archéologique de l’emprise visée par le projet Trilogiport sur le territoire de l’ancienne commune de Hermalle-sous-Argenteau en parfaite collaboration avec le Département des Voies hydrauliques de Liège. Achevées en 2012, les fouilles ont révélé la présence d’une vaste nécropole à incinération qui se positionne, chronologiquement, dans la première moitié du premier millénaire av. J.C. Cette découverte, la première de ce type dans la région depuis l’exploration très partielle du site de Herstal en 1974 présente un grand intérêt scientifique. Avec ses 158 sépultures, cette nécropole est la plus importante jamais découverte en Région Wallonne, une des plus vastes de Belgique également.  Vu leur nombre, les tombes témoignent de toutes la variété des rites funéraires connus pour cette époque. Les ossements incinérés pouvaient ainsi avoir été déposé dans un contenant céramique de type urne funéraire ou  dans un contenant en matériau périssable aujourd’hui disparu, déposés sur le fond d’une fosse ou dispersés dans son comblement. Pour optimiser la récolte des données scientifiques, les tombes ont été principalement prélevées mécaniquement et stockées dans des conditions de conservation adéquate. Elles sont actuellement en cours de fouille au Service de l’Archéologie de Liège. Jean-Philippe Marchal attaché d’abord au Préhistosite de Ramioul dirigea les fouilles d’Eben-Emael Romont, de Lixhe-Nivelle  (avouerie et motte). Il est archéologue de Wallonie et continue de fouiller dans des zonings  car c’est souvent d’urgence que des fouilles préventives ont lieu (un site comme à Hermalle Trilogiport qui aura une affectation  économique).