- Page 5

  • Visé : plus de 250 judokas sur les tapis du hall omnisports (+ reportage photo)

    DSC_0108.JPG

    Samedi et dimanche, le hall des sports de la cité de l'Oie accueillait la dernière manche des inter-clubs de la Fédération francophone de Judo.

    Salle comble

    En effet, si au sol les combats se déroulaient sur 4 tapis, les tribunes et la cafétaria étaient bondées : plus de 600 spectateurs avaient tenu à assister à cette manche organisée par le club fondé par Pierrot Brouha.

    La cinquantaine de membres de la fédération (juges, juges arbitres, juges de table) étaient assistés par 20 bénévoles du club, et pour parer aux éventuels "bobos", on comptait également la présence de médecins et kinés. 

    Un seul regret : le club organisateur ne présentait aucune équipe ! Mais pour l'année prochaine, Alain Boulanger nous l'a confirmé : "Ce ne sera pas pareil, nos jeunes seront prêts et vous pouvez vous attendre à de fameux résultats !"

  • Le mot du Bourgmestre

    _DSC0029.jpg

    Les travaux à Visé

    Avantages et inconvénients voire désagréments

     

    Les travaux de la route de Maastricht, s'ils étaient souhaités par tous les utilisateurs, ne se sont pas déroulés comme nous l'espérions. Certes, la partie concernée est finalement plus importante que prévu. Toutefois, la diligence de l'entrepreneur est sujette à caution.
    Les délais n'ont pas été respectés et on n'a remarqué aucune volonté d'y arriver. Nous nous sommes bien entendu inquiétés plusieurs fois auprès des responsables régionaux puisqu'il s'agit d'une route régionale et nous avons insisté pour que, dans le respect des dispositions légales, cette entreprise ne soit plus désignée pour des travaux à réaliser sur notre territoire.

    On nous assure que les travaux seront terminés à la fin de la première semaine de décembre.

    En attendant, nous avons pris la décision de rétablir la circulation dans les deux sens, l'avancement des travaux le permettant.

    Des travaux importants ont été entamés rue Basse, ayant pour objet la pose d'égouts et la réfection de la voirie. Le délai est de 100 jours ouvrables, ce qui nous amène à la fin du mois d'avril avec cependant risque de retard en raison d'intempéries éventuelles. La circulation de transit est déviée par rue du Perron et la rue Haute.


    Ce vendredi 29 novembre, à 18 heures aura lieu au café Braham une réception à l'occasion de la fin des travaux de renouvellement de la rue Sabré. Ce fut long et onéreux. Mais le résultat paraît remarquable. Vous êtes tous invités. Des invitations plus personnelles ont été envoyées aux riverains.


    Enfin, les travaux se poursuivent au pied de la côte de Sarolay en vue de l'égouttage. Mais, dans cette phase, il n'est plus nécessaire de couper la voirie. Seuls des feux alternatifs sont nécessaires (uniquement pendant les heures de travail).
    On le voit, tous ces chantiers très utiles se déroulent parfois très bien, parfois moins bien et dans ces cas nous réagissons bien entendu avec détermination et même virulence. 

     

    Le bourgmestre,

    Marcel Neven


  • Un paysage d'Islande, le cliché le plus plébiscité de l'exposition du "Zoom"

    Alain Grein.jpg

                                     Paysage d'Islande, © d'Alain Grein         

    Il y a peu, le photo club "Le Zoom", organisait son 45 ème salon d'Art photographique dans la salle des Anciens Arbalétriers visétois. Accueilli dans les locaux du Centre culturel visétois depuis son déménagement de Hermallel, le club - qui compte une section "digtal" et une "argentique" - proposait plus de 250 photos aux visiteurs. Ces derniers étaient invités à exprimer leurs "coups de coeur" en élisant cinq clichés en couleur et cinq en noir et blanc. 

    Les travaux exposés étaient classés en plusieurs catégories : 

    - Paysage

    - Portrait (studio)

    - Nature morte

    - Charme

    - Macrophoto

    - Créativité

    - Travaux "ateliers" avec modèles.

    - C'est à l'issue du dépouillement des bulletins du votes qu'il est apparu que les visiteurs avaient préféré "Paysage d'Islande", d'Alain Grein.

    Un grand bravo au vainqueur, pour l'excellence de son travail, mais également à tous les exposants qui nous ont proposé du rêve dans leurs clichés. 

  • Ce lundi dans La Meuse

    0001h1.jpeg- Monarchie : l'ancien chef de cabinet de Baudouin et d'Albert : "Il était temps que le roi Albert s'en aille"

    - Exclusif : 6.000 détenus travaillent en prison. Ils gagnent jusqu'à 550 €/mois

    - Horrible : Mort chez lui, Patrick (56) est mangé par son chien

    - Saive : bientôt finie la décharge illégale du "brocanteur"

    - Révélation : le Dr Murray l'affirme "Michaël Jackson s'est tué lui-même"

    - Liège va collaborer avec le musée Guggenheim de Bilbao

    - CO : une famille intoxiquée

    - Bouffées de chaleur chez les pompiers

    - Wallonie-Tourisme : pourquoi chercher plus loin?

    - Arcelor Mittal : négociations au finish sur le volet social

    - Cora Rocourt : le nouveau visage du "géant" liégeois

    - Un couple sur huit confronté à la violence

    - Sports : Anderlecht et Genk dérapent, le Standard continue la course en tête

    - Visé s'enlise face à Virton

    - Contador : au Tour et à la Vuelta

    - Mark Webber nous reviendra en mai avec Porsche en endurance 

  • Le billet du C.A.L. Basse-Meuse

    image001.jpg

    Le mouvement laïque en Belgique

     

    Etre laïque, c’est militer pour la dignité de chaque individu en combattant les pratiques discriminatoires, les exclusions et les injustices.


    Les laïques d’aujourd’hui puisent leurs inspirations dans le siècle des Lumières. 

    En 1948, suite aux horreurs de la Seconde Guerre Mondiale, un pas décisif est franchi en faveur d’un socle de valeurs communes à tous les humains : La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme est adoptée par l’assemblée générale des Nations Unies. 

    Celle-ci n’est pas une fin en soi, mais bien le point de départ de combats majeurs : la séparation de toutes les Eglises et de l’Etat, l’école publique égalitaire et gratuite, le suffrage universel, l’abolition de la peine de mort, la dépénalisation de l’interruption volontaire de grossesse, le mariage pour tous ou encore le droit de mourir dans la dignité.


    La laïcité organisée rassemble celles et ceux qui débattent afin de prendre démocratiquement des positions sur les sujets qui font progresser la société vers un mieux. Ils mettent également en place des actions, entre autres d’éducation, pour mettre en pratique leurs idéaux. En Belgique, le mouvement laïque est structuré de l’échelon local au niveau national. Les associations laïques locales en sont la base et le Centre d’Action Laïque(CAL) communautaire (et son pendant néerlandophone, DeMens.nu) en est le représentant au niveau national au sein du Conseil Centre Laïque.

    Le CAL Communautaire (www.laicite.be)  regroupe 7 régionales : Laïcité Brabant Wallon, Bruxelles Laïque, Centre d’Action Laïque de Charleroi, le Centre d’Action Laïque du Luxembourg, le Centre d’Action Laïque de la Province de Namur, Picardie Laïque et, bien sûr, le Centre d’Action Laïque de la Province Laïque (www.calliege.be) auquel nous sommes affiliés.


    Tous ces renseignements et bien d’autres se trouvent dans une petite brochure intitulée :  « Libérons-nous », éditée par le CAL Province de Liège et que vous pouvez lire en cliquant sur www.noussommeslaiques.be 

    Vous pouvez contacter directement le CAL Basse-Meuse ou la Maison de la Laïcité de Visé sur le site mlvise@voo.be ou joindre la coordinatrice Rachel Etienne au 04 265 96 48.

     

    C.Dethioux, vice-présidente de Culture et Action Laïque de la Basse-Meuse