- Page 3

  • Le mot du Bourgmestre

    picture.jpeg

    Des travaux nécessaires mais perturbant la circulation

    Tout d'abord, et déjà depuis plusieurs semaines, il est impossible de circuler sur une partie importante de la rue Basse (à partir de l'Hôtel de Ville) en raison d'une modification importante des égouts. Je rappelle qu'il est permis de remonter la rue Porte de Souvré depuis la rue de Jupille et d'atteindre le parking de l'Hôtel de Ville; notons toutefois qu'en matière de travaux publics, la situation fluctue et que, dès lors la vérité d'une semaine n'est pas nécessairement celle de la suivante. Prévoir tous les détails est difficile.

    Par ailleurs, les travaux de la chaussée d'Argenteau entre la sortie de l'autoroute et la côte de Sarolay se poursuivent. Il a été possible ces dernière semaines de ne plus interrompre la circulation. Malheureusement, une nouvelle fermeture complète au pied de cette côte (jusqu'à la sortie des étangs de la Julienne) ne pourra être évitée. Des déviations seront mises en place via la rue Vieille Voie à Cheratte pour les véhicules de moins de 3,5T et via la rue de la Forêt à Wandre pour les véhicules de plus de 3,5T. Il s'agit de la même déviation que celle mise en place lors de la première fermeture. Il est donc possible d'atteindre les établissements proches des étangs par Cheratte Hauteurs et Sarolay. Cette fermeture de voirie a pour but de permettre la pause de  trappillons sur les nouvelles chambres de visite et la pause du revêtement hydrocarboné.

    Elle est planifiée la semaine des congés de carnaval du 3 au 7 mars inclus. L'impossible sera fait pour respecter le timing.

    Le bourgmestre,

    M. Neven.

  • Quelques titres de La Meuse

    0001KD.jpeg- Le tirage rêvé pour nos Diables

    - Un dimanche "pandastique!"

    - Un jeune délinquant tué par la bulle à verre qu'il faisait exploser

    - Drame : Boris, 23 ans, perd la vie à Blegny

    - Le succès du bio à Liège

    - Misère humaine : les glaneurs de Bressoux

    - Christine Defraigne : "Mon rêve? Un ministre-président M.R."

    - Santé : 5 mois de délai pour un rendez-vous chez l'ophtalmo

    - Ioulia Timochenko : la libération de la Jeanne d'Arc ukrainienne

    - Standard : 1ère défaite en 2014

    - Marc Wilmots :"Cette fois, on doit y aller!"

    - Etc, etc...

     

  • Visé : il appelait le 101 sans cesse pour insulter les policiers

    220px-Logopol.jpgVendredi, la police de la Basse-Meuse a mis la main sur Hamet, un Visétois de 37 ans. Depuis plus d’un an, l’homme s’amusait régulièrement à appeler le 101 pour insulter les policiers. Un mandat d’arrêt a été requis à son encontre.

    Hamet était déjà bien connu des services de police pour ce genre de faits puisqu’il avait déjà fait l’objet d’une condamnation. Mais visiblement, cela ne lui a pas suffi. Depuis plus d’un an, il s’amusait régulièrement, si pas tous les jours, à appeler le 101 et à insulter les agents de police dans sa langue, le turc. En tout, 13 dossiers ont été ouverts au parquet de Liège, rien que depuis décembre 2012 et les nouveaux faits ont débuté bien avant cette date.

    Vendredi, Hamet a été interpellé par la police. Interrogé, il a assuré qu’il n’était pas l’auteur de ces appels et que son téléphone lui avait été volé. Une version qui n’a pas du tout convaincu les agents.

    L’individu a donc été privé de liberté et déféré au parquet de Liège ce samedi, où il a été présenté à un magistrat de garde. Celui-ci a requis à son encontre un mandat d’arrêt et a demandé une expertise psychiatrique. (Info La Meuse)

     

  • Dans La Meuse ce samedi

    0001nr.jpeg

    - Percuté par le métro, il fuyait la police

    - Liège : des kits de dealer en vente

    - Santé : 1.352.378 Belges sous anti dépresseurs

    - Criminalité : les pièces de votre auto qui intéressent les voleurs

    - Tribunal: clémence requise pour Dimitri Galli qui avait tabassé son voleur

    - "Ca va se savoir" : la rubrique humoristique du samedi

    - Foot : Van den Brom, la défaite de trop

    - Standard - Gand : Laurent Ciman nous accueille chez lui

    - Euro 2016 : les Diables fixés dimanche

    - Etc, etc...

  • Garde médicales des 22 et 23 février 2014

    images.jpeg

    Médecin de garde : du lundi au jeudi soir de 19 hr à 08 hr : un seul numéro : 04/379.09.00. Pour leur sécurité, les médecins de garde de la Basse-Meuse sont en liaison avec les services de la Police.

    Attention : A partir du 3 janvier, un poste de garde médicale sera ouvert les week-ends et jours fériés de 08 hr à 20 hr rue Basse-Hermalle n° 2, à côté de la clinique. N° unique pour le médecin de garde : 04/374.09.34. 

     - Dentistes de garde : former le 100 pour connaître la liste.

     - Pharmacies de garde :

    - Le samedi 22/02 dès 9  hr : Pharmacie RIGA, place Ste Gertrude 20 à Blegny Tél 04/387.68.10

                                               Pharmacie LERNOUX-LAFONTAINE, rue du Vivier 13 à Heure-le-Romain Tél 04/28612.80

    - Le dimanche 23/02 dès 9 hr : Pharmacie DOUIN, Avenue Reine Elisabeth 32 à Haccourt Tél 04/379.21.65

                                                 Pharmacie BOTMAN, rue Entre deux Villes 33 à Blegny Tél 04/387.40.84

    Pour connaître le pharmacien de garde les autres jours de la semaine, veuillez consulter le panneau de votre pharmacie ou téléphoner au 0900.10.500. Site internet : http://www.pharmacie.be